Basket
banniere_internet_aeroport.jpg
banniere_internet_aeroport.jpg
SAISON 2018 / 2019
Achetez vos places PMR sur notre plateforme Yoolabox
mike_green_leaders_cup.jpg
Actualités Leaders Cup 2019: 1/4 - Dijon- SIG Strasbourg Présentation Résumé Statistiques Interviews Photos Vidéos

​En route vers la demie

Les SIGmen entamaient leur Leaders Cup face à la JDA Dijon pour un match où sérieux et intensité devaient être de rigueur pour espérer l’emporter. Et au terme d’un match prometteur à bien des niveaux, la SIG Strasbourg a validé son ticket pour la demi-finale en l’emportant 79 à 89. Lors du prochain tour Vincent Collet et ses homes affronterotn le CSP Limoges.

patch_film_du_match.jpg
 
Dijon ouvrait le score dans ce quart de finale que les SIGmen débutaient un peu timorés. Il fallait même attendre 4’ pour voir le premier panier alsacien. Youss débloquait donc le compteur de la SIG Strasbourg, mais Dijon n’avait pas attendu et avait pris les commandes du match : 6-2, 4’. Tout était bien difficile face à la meilleure défense du championnat, mais, patiemment, les rouges grapillaient leur retard : 8-6, 6’. Il fallait des petits exploits en attaque pour rester à hauteur, à l’image de ce triple de Jérémy Nzeulie à 2’ de la fin du quart. Qu’importe, on prend ! Surtout quand celui-ci était à l’origine d’un petit 7-0 qui donnait les rênes à Strasbourg qui finissait le 1er quart-temps en tête : 10-12, 10’ (éval : 10-15).

Les Alsaciens commençaient à se sentir mieux dans leurs baskets, après avoir mis quatre minutes pour se mettre en place. Et même si Dijon repassait devant au retour sur le parquet, Strasbourg était en place et Jérémy et Ali portaient l’équipe (14-17, 13’). Dijon ne lâchait pas pour autant, et Alexandre Chassang et consorts se donnaient, surtout en défense. L’accès à la raquette était cadenassé mais heureusement la SIG Strasbourg était adroite à 3pts en cette 1ère mi-temps (6/15). Fiévreux la veille de ce match, Mike avait d’ailleurs un gros coup de chaud avant la pause en enquillant trois triple en 2’30 ! Et, aidé par Jarell, les deux compères clouaient le bec aux Bourguignons qui se voyaient infliger un 2-12 amenant à neuf unités l’avance de la SIG Strasbourg : 21-30, 18’. Dijon n’abdiquait pas pour autant mais à la pause ce sont bien les SIGmen qui étaient aux commandes : 27-32, 20’ (éval : 28-37).

Petit coup dur pour Dijon au retour des vestiaires qui voyait Gavin Ware écoper de sa 3ème faute déjà. Mais Strasbourg ne s’apitoyait pas sur le sort de son adversaire et continuait à faire la course en tête. Un triple de Jarell faisait même remonter l’avance à 10pts : 27-37, 22’. Dijon était dans le dur et Strasbourg était sans pitié à l’image de Quentin Serron qui ponctuait derrière l’arc un joli 2-10 en 4’ qui faisait grand bien : 29-42, 24’. Le coach de la JDA prenait un temps mort pour remobiliser son équipe, mais ses hommes étaient au point mort et restaient dans le match grâce à quelques lancers. Jarell était lui incandescent et signait son 3ème trois points dans la période pour permettre à son équipe de garder le cap : 36-48, 26’. Voilà quelque chose qui avait le don de titiller le lutin David Holston qui sonnait la révolte. Avec 18pts dans le quart le meneur de la JDA sonnait a révolte mais, portée par une sacré adresse à trois points (5/8 dans le quart), la SIG Strasbourg menait toujours (43-51, 27’30) et finissait la période avec six points d’avance : 50-56, 30’ (éval : 52-63).

Le collectif strasbourgeois prenait petit à petit le dessus et le début du dernier acte le confirmait. Une belle circulation de balle en attaque et du sérieux en défense permettaient de passer un petit run (2-9) pour voir les SIGmen s’envoler : 52-65, 32’30. Les rouges maîtrisaient leur adversaire qui ne trouvait plus de solution. Et le temps passant il commençait à être difficile de voir comment ce match pourrait échapper à la SIG Strasbourg. Coach Legname ne voulait pas abandonner et, quand à 5’45 du terme, son équipe n'avait marqué que deux petits points dans le quart, il prenait un nouveau temps mort pour tenter le tout pour le tout (52-68). Hélas le retour sur le parquet était accompagné d’un 2+1 pour Ali, et il commençait à s’inquiéter vraiment. Mais ses hommes se réveillaient un court instant et Holston et Leloup retrouvaient leur mordant avec une petite série (8-0) qui les ramenait à 10pts à 4’22 du buzzer : 60-70. Ce même Holston était totalement inarrêtable dans ce match, en compilant la bagatelle surréaliste de 35 points (record absolu de la compétition). Et c’est bien lui et lui seul qui venait souffler dans la nuque strasbourgeoise pour revenir à 7pts à 3’ du terme : 70-77. Mais Mike Green sortait sa cape de sauveur et anéantissait les chances de Dijon de revenir. Auteur d’un grand match le meneur strasbourgeois (22pts/7rbs/6pds) permettait de mettre le couvercle sur cette rencontre que son équipe remportait au final 79 à 89 (éval : 82-102) en voguant notamment sur une magnifique adresse à 3pts : 14/28 : on en redemande !

Place maintenant au repos et à la récupération avant la demi-finale dans 24 heures face au CSP Limoges. Avec les quatre premières équipes de notre championnat au tapis dès les 1/4 de finale (LDLC ASVEL, Pau, Dijon et Nanterre), cette édition 2019 de la Leader Cup démontre une nouvelle fois que celle-ci est toujours synonyme de surprises.

F.T.
bracket-880x440.png