Basket
bandeau_site_promo_livre_commander.jpg
bandeau_site_promo_livre_commander.jpg
BOUTIQUE EN LIGNE OFFICIELLE
Habillez vous aux couleurs de la SIG STRASBOURG
limoges_mike_green.jpg
Actualités LNB 18/19 -J#20- Limoges-SIG Strasbourg Présentation Résumé Statistiques Interviews

​Rendez-vous en terre hostile

La SIG Strasbourg a pris le chemin de Limoges pour y jouer ce samedi à 18h30 (en direct sur RMC Sport 2) un match ô combien difficile par bien des aspects. Si les SIGmen ont dû tirer leur révérence en BCL ils n’en ont pas oublié leurs objectifs sur la scène nationale et cette sortie face à un concurrent direct sera à coup sûr un choc dont le résultat aura son importance

Les SIGmen sont rentrés avec un sentiment assez ambivalent. Heureux d’avoir montré un visage conquérant pour venir à bout d’Ostende malgré une rotation famélique mais cela ne pouvait effacer la déception de voir la campagne européenne se stopper si tôt. Bien évidemment l’avenir européen de la SIG Strasbourg ne s’est pas joué lors de ce dernier match mais avant, en laissant sans aucun doute échapper trop de match dans son Rhenus (3 défaites). Mais Inutile de ressasser le passé, il faut maintenant regarder vers l’avant car de grosses échéances arrivent et la première dès ce samedi avec un gros matches sur le parquet de Limoges.

Avant le coup d’envoi les deux équipes sont à égalité au classement avec 11 victoires en 19 matches et ont leur avenir européen derrière eux toutes les deux, puisque Limoges a également dit adieu à l’Eurocup au stade du Top 16. En revanche il y a un point où le duel à venir est clairement déséquilibré c’est sur la densité du roster à date : « Nous sommes à égalité parfaite au classement, mais là où on ne l’est pas c’est que Doumbouya et Inglis seront là, alors que nous Mardy et Flo ne le seront pas et que Ludo ce n’est pas sûr », déplore d’ailleurs Vincent Collet. Le coach ajoute « on pourrait rejouer avec la même petite équipe que mercredi, mais une petite équipe qui a malgré tout fait un bon match. Donc on va essayer d’en faire un autre très bon, mais il va falloir qu’on soit encore meilleur pour obtenir le même résultat ».

Cette équipe Strasbourgeoise à montré un visage combatif à Ostende, mais face au CSP et un Palais des Sports de Beaublanc qui sera une nouvelle fois plein comme un œuf il est clair qu’il va falloir encore monter le curseur du courage et du combat, surtout avec une rotation si courte du côté des SIGmen. La phase retour ayant débuté, ce genre de confrontation entre concurrents directs compte double. Vincent Collet est entièrement d’accord sur ce point et complète : « oui c’est une confrontation directe au même titre que Le Mans dans trois semaines. On s’est mis en danger à cause de notre passage difficile avec quatre défaites en cinq matches de championnat. On était dans une situation plus confortable le 20 décembre. Aujourd’hui elle est plus compliquée. Je pense que les Playoffs cette année peuvent se jouer à 19 victoires et le panier average, d’où son importance ». Autant dire qu’en l’emportant de 20pts à l’aller, les Alsaciens se sont offert un petit matelas non négligeable mais qu’il ne faudra surtout pas galvauder.

Mais ne nous y trompons pas, la SIG Strasbourg arrive à Limoges avec l’envie de remporter ce match et pas de calculer. Et dans son discours le coach ne s’en cache pas : « Si on pouvait confirmer nos résultats des matches allers pour les deux matches à venir on se mettrait vraiment en excellente situation pour le reste de la saison ». Mais pour y parvenir il faudra venir à bout d’une équipe qui n’est pas plus du tout la même que celle vue en octobre dernier au Rhenus. Ce CSP Limoges s’est en quelque sorte métamorphosé. Par de ménage du sol au plafond mais quelques décisions qui ont changées la donne : « La principale raison de ce changement est l’arrivée de Jordan Taylor qui a vraiment tout de suite mis sa patte sur l’équipe. Il peut faire des passes et marquer mais on sent surtout qu’il est le patron de l’équipe. Le changement de coach a eu son effet aussi. Et il y a aussi le départ de Jaiteh qui a donné plus de place à Boutsiele et qui est très bon depuis. Tout cela fait que cette équipe a gagné en agressivité. C’est une équipe qui est totalement régénérée ».

Le CSP restait sur sept victoires en Jeep® ÉLITE avant de s’incliner face à Fos la semaine dernière. Mais le staff n’y voit pas un coup d’arrêt dans l’excellente dynamique car il est clair que l’enchainement des matches et la fatigue ont fait que cette défaite a eu plus l’allure d’un faux pas qu’un stop. Vincent Collet a le même sentiment et « s’attend à un match très difficile dans une atmosphère très hostile » mais une chose est frappante depuis quelques jours et qui l’est encore plus depuis le retour d’Ostende c’est l’envie, la gnac retrouvée et cela le coach l’a noté aussi « je sens beaucoup d’envie de notre côté ». Et il est clair que face à une défense très agressive comme celle qu’ils vont rencontrer sur le parquet de Beaublanc, l’envie, la gnac, la solidarité et le sérieux ne seront pas de trop !

Rien ne sera simple et cela tout le monde en a conscience et surtout dans une des salles les plus hostiles de France et avec une rotation strasbourgeoise une nouvelle fois réduite. Mais comptons sur les soldats présents pour mouiller le maillot et faire de leur mieux pour tenir en respect les Limougeauds, voir plus… Début d’éléments de réponse samedi à partir de 18h30.

F.T.
Articles liés: 
Toutes les actualités