Basket
pub-sig_sofitex.jpg
pub-sig_sofitex.jpg
RESERVATION PSH / PMR
Rendez-vous sur le site de notre partenaire Yoolabox.com
stephane_lasme.jpg
Actualités ​Stephane Lasme rejoint la SIG Strasbourg

​Stephane Lasme rejoint la SIG Strasbourg

La SIG Strasbourg enregistre la signature de l’intérieur gabonais Stephane Lasme (36 ans - 2m03). Coupé par le Panathinaikos fin janvier, qui comptait trop de joueurs étrangers dans son effectif, il a accepté de s’engager avec la SIG Strasbourg jusqu’à la fin de la saison 2018/19.

Joueur connu et reconnu pour sa rudesse, son investissement et sa défense de premier ordre, Stephane Lasme a fait les beaux jours de nombreux clubs depuis la signature de son premier contrat à la sortie de l’Université de Massachussetts. Drafté en 2007 au 2ème tour par les Golden State Warriors, il foulait les parquets NBA à 16 reprises avec cette franchise et celle de Miami, mais c’est en D-League qu’il passait la majeure partie de l’année (37 matches) dont il était élu meilleur défenseur de la saison. Il n’en fallait pas plus pour le voir générer la convoitise des clubs européens et c’est au Partizan de Belgrade qu’il faisait ses débuts sur le continent.

Une première réussie puisque qu’avec le légendaire club serbe il gagnait la Coupe de Serbie, le championnat et aidait l’équipe à atteindre les quarts de finale de l’Euroleague, où ses qualités athlétiques et sa défense faisaient fureurs (10,6pts, 6,6rbs et 1,5cts en 19 matches). Les débuts d’une série de 141 matches en Euroleague et 43 en Eurocup en carrière qui en font un joueur à l’expérience indiscutable. Il signait pour la saison 2009/10 avec le Maccabi Tel-Aviv. Il y rejoignait l’ancien SIGman Chuck Eidson pour y remporter le titre de champion d’Israël et la Coupe, tout en continuant de se frotter aux équipes d’Euroleague. La saison suivante, il retraversait l’Atlantique à la suite d’une invitation aux training camps des Boston Celtics qui le conduisait à s’engager avec sa franchise de D-League, mais une fracture du pied en présaison le contraignait d’attendre le 10 mars 2011 pour rejouer. Après une petite saison de 10 matches, il décidait de se relancer en Europe en signant dans le club espagnol d’Obradoiro pour l’exercice 2011/12. Meilleur marqueur (10,9), rebondeur (6,3) et contreur (1,8) de son équipe, il y trouvait le tremplin pour rebondir et signer avec le Panathinaikos dès la saison suivante.

Et c’est en Grèce qu’il explosait littéralement. En deux saisons dans la maison verte, il allait remporter deux titres de Champion de Grèce en étant élu MVP des finales en 2013, mais également deux Coupes de Grèce en 2013 (MVP de la finale) et 2014, tout en jouant deux fois de suite les quarts de finale de l’Euroleague, dont il était élu meilleur défenseur en 2013 et dans le 2ème cinq majeur en 2014. Véritable idole au Pana, il y laissait une trace indélébile après plus de 120 matches, où sa hargne et son esprit de guerrier étaient grandement appréciés. A l’été 2014 il rejoignait l’Anadolu Efes Istanbul avec qui il finissait vice-Champion, remportait la Coupe de Turquie et jouait 64 matches toutes compétitions confondues. L’année suivante il signait à Galatasaray. Avec le club turc il remportait la finale de l’Eurocup 2016 face à la SIG Strasbourg, en étant élu MVP de la finale, et dans le 2ème cinq majeur de la saison. Il bouclait la saison à 11,4 points, 6,4 rebonds et 1,5 contres de moyennes en 60 matches.

Il rebondissait en G-League à partir de février 2017, où en 19 matches avec les Texas Legends il compilait 11,8 points, 7 rebonds et 3,3 contres en à peine 27 minutes de temps de jeu moyen. Il ne lui en fallait pas plus pour le voir revenir en Europe et signer un contrat avec Kazan. La saison 2017/18 avec le club russe était une nouvelle fois une réussite personnelle puisqu’en 47 matches il emmargeait à 13,4 points, 6,1 rebonds et 2,8 contres. De belles performances qui lui réouvrait l’été dernier les portes du Panathinaikos, où il opérait son retour, devenant au passage le 6ème joueur comptabilisant le plus de contre dans l’histoire de l’Euroleague (174 en 141 matches). Libéré fin janvier dernier par le club qui avait trop de joueurs étrangers, il l’a quitté en y laissant une nouvelle fois une marque forte après 29 matches (dont 14 en tant que titulaire).

Défenseur de premier ordre au mental de guerrier et à l’énergie folle, Stephane Lasme est aussi un joueur extrêmement adroit. En effet il n’a jamais émargé à moins de 50% de réussite en Europe. Lui qui avait réalisé un double-double face à Vincent Collet et son équipe en finale de l’Eurocup (16pts-10rbs au match retour) est à coup sûr un renfort de choix dans la raquette strasbourgeoise. Il est attendu à Strasbourg en milieu de semaine et le club met tout en œuvre pour qualifier le joueur dans les plus courts délais.

Le coach Vincent Collet réagit à cette signature : « Nous sommes très heureux d’accueillir un joueur que l'on connaît bien depuis la Finale de l’Eurocup qu’il avait dominée par son abattage, qualité qui lui est unanimement reconnue. C’est un joueur dont la présence physique est à la fois dissuasive défensivement avec à la clé des contres spectaculaires. Il est aussi très percutant offensivement avec une vitesse de roll qui crée souvent des brèches dans les défenses adverses, ajoutant également un tir dans la zone intermédiaire très fiable. Au-delà de ses qualités basket facilement visibles, sa dureté physique et mentale seront précieuses pour booster l’ensemble de l’équipe dont il devrait devenir l’un des leaders ».