Basket
banniere_internet_aeroport.jpg
banniere_internet_aeroport.jpg
SAISON 2018 / 2019
Achetez vos places PMR sur notre plateforme Yoolabox
jarell_eddie_limoges.jpg
Actualités LNB 18/19 -J#20- Limoges-SIG Strasbourg Présentation Résumé Statistiques Interviews

Un deuxième quart temps fatal

Après six défaites consécutives, les Espoirs de la SIG Strasbourg avaient montré la voie en remportant une belle victoire (59-68) face à Limoges. Mais pour l’équipe de Vincent Collet, il était clair que le défi qui se présentait était sacrément relevé, surtout en l’absence de Flo Pietrus et Mardy Collins. Et, au final, lors de la 20ème journée de Jeep® ÉLITE, la SIG Strasbourg s’est inclinée 90-76 sur le parquet de Beaublanc face à un CSP Limoges incisif. Consolation : les SIGmen ont préservé le panier-average particulier entre les deux équipes (+6 au cumul).

patch_film_du_match.jpg
Les SIGmen démarraient le match, bien en place en défense et en montrant un collectif intéressant en attaque. Si bien qu’après 3’ les Alsaciens prenaient une petite avance : 2-8, 3’15. Mais, alors que tout se déroulait comme le voulait coach Collet, Youss écopait de deux fautes et devait déjà rejoindre le banc et le 1er à en profiter était Jerry Boutsiele qui gobait 5 rebonds en quelques minutes pour permettre à Limoges de rester au contact : 7-10, 6’. Limoges présentait un jeu assez simple en ce début de rencontre mais payant grâce au talent de Samardo Samuels. Pour autant, les SIGmen assuraient sur la ligne pour maintenir l’écart (13-18, 8’30). Mais la dernière 1’30 était catastrophique ! En encaissant un 9-0 sous l’impulsion de Doumbouya les locaux viraient même en tête après 10’ : 22-18 (éval : 29-19).

Limoges s’était réveillé et ce run gonflait pour atteindre 13-0 et voir le CSP mener de 8pts (26-18, 11’). Quentin Serron stoppait l’hémorragie, mais l’énergie et le rythme étaient imposés par les locaux qui faisaient gonfler l’écart à la 13’ : 31-20. Et comme, en prime, Youss commettait sa 3ème faute à la 15’, la fin de période s’annonçait difficile. Heureusement Ali Traoré assurait un vrai bon relais. Il faisait de son mieux pour ne pas voir la SIG Strasbourg trop subir : 33-25, 16’. Mais les Limougeauds étaient très clairement réveillés après un début de match quelconque et le score s’en ressentait. Impactés par les Blancs, les joueurs de Vincent Collet voyaient Limoges s’envoler à l’approche de la pause : 40-27, 17’30. Dominateurs dans le secteur intérieur (26 à 16 aux rebonds à la 20’), les locaux déroulaient et Strasbourg subissait la foudre dans ce quart qui se terminait avec 20pts de débours après avoir encaissé un 27-11 des plus vilains. Mi-temps : 49-29 (éval : 69-24).

Il allait falloir montrer un autre visage pour ne pas prendre une valise. Le retour des vestiaires laissait envisager un peu de mieux quelques instants, mais Limoges dominait. Et, le temps passant, les Strasbourgeois avaient bien du mal à refaire passer l’écart sous les 20pts (56-37, 24’). Les SIGmen essayaient de s’en remettre à des tirs à trois points via les deux snipers Eddie (20pts au final dans ce match) et Lang, mais tout était compliqué, et le chronomètre tournait en faveur du CSP : 61-43, 26’. Ali Traoré tentait de porter son équipe mais en vain. Les Limougeauds dominaient tous les secteurs de jeu, même si les deux équipes venaient de se tenir en respect au niveau du scoring durant 10’ (20-20 dans le quart). Si bien qu’à la 30’ l’écart restait inchangé : 69-49, 30’ (éval : 94-44).

Même si Strasbourg plantait trois triples au début du dernier acte pour revenir à 14pts (71-57, 32’), il était difficile d’imaginer la physionomie du match s’inverser. Samardo Samuels & Co déroulaient leur basket et l’objectif de la fin de match était clair : conserver le panier average (+20) face à un adversaire direct ! Nicolas Lang faisait de son mieux (18pts/4rbs/4pds) et à 5’ du terme l’écart naviguait toujours dans les mêmes eaux : 78-59, 35’. Meilleur Strasbourgeois, avec Quentin Serron (14pts/4rbs/2pds), le Mulhousien se battait pour ne pas sombrer en fin de match comme à Pau. Très maigre consolation les efforts des deux permettaient de ne pas lâcher le panier average puisqu’au final Strasbourg s’inclinait de 14pts. Score Final : 90-76 (éval : 115-79).

Il va très vite falloir tourner la page, car arrive, dès ce lundi, LDLC ASVEL au Rhenus pour l’entrée en lice de la SIG Strasbourg en Coupe de France.

F.T.