Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
RESERVATION PSH / PMR
Rendez-vous sur le site de notre partenaire Yoolabox.com
mike_green_chalon.jpg
Actualités LNB 18/19 -J#22- Elan Chalon-Strasbourg Présentation Résumé Statistiques Interviews Photos Vidéos

Engranger et maintenir son rang

Après une longue semaine de préparation propice, tant au niveau de la préparation que de l’intégration de Nathan Sobey et David Andersen, en vue d’une fin de saison synonyme de marathon, les SIGmen ont pris la route de Chalon pour un match, ce samedi 9 mars à 20h, dans un Colisée toujours très hostile.

Il est clair que les joueurs de l’Elan ont toujours eu derrière eux un public acquis à leur cause qui les pousse ostensiblement vers la victoire. Certes, cette saison les Bourguignons émargent - pour le moment - à cinq victoires et cinq défaites à domicile mais, comme le souligne coach Collet, « à domicile ils sont toujours plus performants qu’à l’extérieur. En plus, les courtes défaites encaissées samedi et mardi sont des motifs pour s’attendre à une réaction ».

En effet, Chalon reste sur une série de trois défaites consécutives dont les deux dernières à Fos et Boulazac. Mais attention car, en étant plus attentif, on peut aussi voir quelques points amenant à la prudence et imaginer une réaction d’autant plus à domicile. Vincent Collet commente d’ailleurs très justement : « On l’a déjà vu mardi en 2ème mi-temps. Ils avaient très mal démarré et en 2ème mi-temps ils ont presque réussi à inverser la tendance en revenant à une possession ». Mais Chalon a aussi et surtout perdu son bigman Ousmane Camara qui souffre d’un arrachement cartilagineux de la cheville. Un coup dur sur lequel coach Collet revient et tient à préciser : « Ils sont revenus en 2ème mi-temps avec les jeunes. Ousmane est un bon joueur et son absence les handicape, c’est certain, mais comme ils ont de très bons jeunes, Ca, Dossou-Yovo ou encore Ndoye, ils vont les faire jouer. Je pense qu’en termes d’énergie ils vont être là. C’est un peu ma crainte ». Méfiance donc à l’envie et l’énergie des jeunes qui auront à cœur de mettre à profit l’occasion qui leur sera offerte.

Et du côté de la SIG Strasbourg, il faudra encore composer sans Mardy Collins qui ne pourra prendre part au match. Son retour n’est pas précisément programmé à ce jour pour le numéro 1 qui n’a pas pu s’entraîner cette semaine. Patience donc. Qu’importe l’équipe est armée pour le moment pour venir à bout de cet Elan Chalon. Car ne nous cachons pas, l’objectif est la victoire, mais bien sûr c'est plus simple à dire qu’à faire. A ce jour Vincent Collet estime qu’il faut gagner encore huit matches pour voir les Playoffs, autant dire que toute victoire prise sera la bienvenue à 13 journées de la fin. « On a des droits à l’erreur mais il vaut mieux repousser ça le plus tard possible. Il faut gagner le plus vite possible, donc ce serait bien de remporter celui-là pour commencer une petite série ».

Avec une dizaine d’équipes en course pour cinq ou six places, il n’y aura pas de place pour tout le monde. Rien n’est assuré pour beaucoup, mis à part sans doute LDLC ASVEL et Pau, « Les autres nous sommes tous logés à la même enseigne », ajoute Collet. En revanche il est clair qu’avec neuf victoires Chalon est en très grande difficulté et une défaite ce samedi face à Strasbourg enterrerait quasiment à coup sûr leurs derniers espoirs de voir les Playoffs.

Jérémy Nzeulie le disait hier, il faudra bien entamer le match pour ne pas voir l’euphorie gagner les rangs de l’Elan. Pour cela une recette et une seule, défendre dur et juste ! Mais l’euphorie que peut amener le public bourguignon ne sera pas le seul paramètre à prendre en compte. « Il faudra bien attaquer contre les différentes défenses qu’ils vont proposer, dont la zone qu’ils peuvent dresser très longtemps. De toute façon il faudra défendre dur et c’est encore plus vrai à l’extérieur… » Et ne nous y trompons pas, le danger ne viendra pas que de l’intenable et très complet Justin Robinson. Mais cela le staff de la SIG Strasbourg l’a bien pris en compte et a préparé des petites choses car « il y a aussi Sandford, Gelabale et même Palacios qui nous avait fait un chantier à l’aller au Rhenus. Il monte en puissance et est très bon ».

Ne prêtons donc pas attention au classement et à l’absence de Camara, Chalon est une bonne équipe et comme le conclut Vincent Collet avant de prendre la route : « il faut faire preuve de vigilance. On doit s’attendre à un match difficile ». Rendez-vous ce samedi à partir de 20h pour voir si la montée en puissance des SIGmen passe sans encombre l’escale piégeuse du Colisée, où Strasbourg ne s’est plus imposé en saison régulière depuis le 14 décembre 2014. Méfiance, sérieux et dureté messieurs. A vous de jouer !

F.T.
Articles liés: 
Toutes les actualités