Basket
bandeau_site_promo_livre_commander.jpg
bandeau_site_promo_livre_commander.jpg
BOUTIQUE EN LIGNE OFFICIELLE
Habillez vous aux couleurs de la SIG STRASBOURG
flo_pietrus_2_boulazac.jpg
Actualités ​Paroles de Capitaine

​Paroles de Capitaine

Evènement extrêmement rare, les SIGmen ont 15 jours sans match. En effet, après la victoire sur le parquet de Chalon samedi dernier, le prochain match n’aura lieu que le samedi 23 mars au Rhenus face à Antibes (Billetterie : ici). Encore plus rare, ils se sont donc vu attribuer trois jours de repos pour le week-end qui se profile. De quoi pouvoir faire souffler les organismes. Avant cela, petit point d’étape avec le capitaine Florent Pietrus.

F.T : Deux semaines après leur arrivée, comment juges-tu l’intégration de Nathan et David ?

Florent Pietrus : Très bien. Ça ne m’étonne pas de la part de David sachant qu’il a déjà joué ici, c’est un retour pour lui. Nathan est quelqu’un de très ouvert et très avenant. C’est simple pour lui de s’intégrer et ça l’est aussi pour nous. Tout se passe très bien.

F.T : Le groupe semble être reparti de zéro ou presque depuis la Leaders Cup. Est-ce que c’est aussi ton sentiment ?
F.P : Cette Leaders Cup nous a donné surtout beaucoup de confiance. Je pense que c’est surtout ça qui nous manquait. Avant, certains matches, on paniquait quand on nous mettait un peu plus de pression ou lorsque le score était serré. On a beaucoup mûri par rapport à tout ce qui s’est passé. C’est de bon augure pour la suite.

F.T : L’équipe a aussi plus de temps entre les matches. Il y a des avantages et des inconvénients…
F.P : C’est surtout un avantage pour nous ! On a plus le temps de travailler et de trouver des automatismes. Avec deux matches par semaine, ce n’était pas évident de travailler sur des points concrets. C’est un réel avantage car on peut bosser sereinement la semaine et tout donner le week-end. Ça ne peut que nous aider. Je ne dis pas qu’on est content d’être éliminé, absolument pas, mais il faut y voir le côté positif au niveau du travail.

F.T : D’ailleurs le Staff a modifié un peu ses programmes d’entraînement aussi…
F.P : Oui tout à fait. On sait que le mardi on a des ateliers de renforcement musculaire avec Louis Feuillas par exemple. Ce sont des choses dont on a besoin maintenant parce qu’on va attaquer la dernière ligne droite de la saison. Il faut être bien physiquement et c’est ce qu’il essaye de faire. Mais surtout, une nouvelle fois, maintenant on a le temps de le faire parce que les semaines sont longues.

F.T : La victoire à Chalon vous a rapproché du Top 4, mais la course pour les Playoffs s’annonce tendue. Le premier objectif pour y parvenir : un sans-faute à domicile ?
F.P : Oui bien sûr, mais aussi aller en chercher un maximum à l’extérieur. Après, honnêtement, je ne me préoccupe pas de notre position au classement. Je pense qu’on a vraiment une équipe qui peut aller chercher des gros matches à l’extérieur. Comme je l’ai déjà dit, il n’y a pas beaucoup d’équipes qui ont envie de jouer Strasbourg non plus ! Forcément on va essayer de terminer le plus haut possible, mais on sait qu’il faudra aller chercher des victoires à l’extérieur après, donc la position m’importe peu. Il faut être dans les huit.

F.T : On dit souvent que le plus important au moment d’attaquer les Playoffs est la dynamique avec laquelle l’équipe s’y présente. C’est aussi ton avis ?
F.P : Ça viendra avec la confiance. On est sur une bonne dynamique et l’équipe vit bien… Même si elle vivait bien déjà avant, mais elle vit encore mieux maintenant, après avoir gagné un titre et en étant sur une série de victoires. A nous de cultiver ça et de continuer dans la sérénité pour arriver au sommet de notre forme dans les moments qui compteront.

 

flo_pietrus_et_quentin_serron.jpg