Basket
banniere_internet_aeroport.jpg
banniere_internet_aeroport.jpg
SAISON 2018 / 2019
Achetez vos places PMR sur notre plateforme Yoolabox
bourg_mardy_collins.jpg
Actualités LNB 18/19 -J#27- Bourg-en-Bresse- SIG Strasbourg Présentation Résumé Statistiques Interviews Photos

Attendus au tournant

Après la victoire face à Fos, les SIGmen se sont préparés pour un déplacement ô combien important, sur le parquet d’une équipe qui aura, à coup sûr, le couteau entre les dents. Face à la JL Bourg, la SIG Strasbourg n’aura pas la tâche facile pour ce match aux enjeux importants pour les deux équipes – Coup d’envoi à 20h45 (RMC Sport Live 5).

Tout le monde a encore en mémoire la dernière confrontation entre la JL Bourg et la SIG Strasbourg. La date du 17 février 2019 est, selon les choix, synonyme de trophée ou de défaite amère. Estimons-nous heureux d’être du bon côté de la balance. Mais surtout, attention à la réaction d’une équipe qui attend sa revanche. Vincent Collet le confirme : « Bourg est une équipe beaucoup plus performante à la maison qu’à l’extérieur (10V/3D). Et il y aura aussi, un peu, chez eux, de la revanche après la finale de la Leaders Cup. Ils sont passés tout près d’un 1er titre majeur pour le club. Ils n’ont pas oublié c’est certain. Ça leur a montré qu’ils étaient capables de nous battre, mais cette finale a laissé des traces et un peu d’amertume je peux le comprendre ».
MVP de la Leaders Cup remportée face à la JL Bourg, Jarell Eddie sera, à coup sûr, surveillé comme le lait sur le feu

Attention donc à la bête blessée. Mais si certains pensaient que cette défaite allait faire baisser la tête aux joueurs de coach Vucecic, il n’en est rien. La JL Bourg est plus que jamais un candidat sérieux pour les Playoffs. Actuellement 9ème (14V/12D), les joueurs de l’Ain sont difficiles à manœuvrer dans leur salle. « C’est une équipe performante offensivement et surtout à la maison, mais, même de manière générale, ils marquent presque 82 points. Nous avons aussi franchi un cap en attaque depuis le début des matches retour. Mais eux ont toujours été une bonne équipe d’attaque, et surtout chez eux (ndlr : 87pts inscrits). Il faudra faire un fort match défensif mais il faudra aussi que l’on score car, même contre les grosses défenses, ils scorent ».

Côté strasbourgeois il est clair que, pour continuer à rêver de Top 4, il va falloir réaliser un parcours reluisant d’ici la fin de la saison régulière. Et cela passe forcément par des victoires hors d’Alsace. Coach Collet le sait, tout comme il sait l’importance de la rencontre de ce lundi : « Ce match face à Bourg était important avant vendredi mais, vu les résultats, il est maintenant crucial. Dans l’optique du Top 4, Pau et Nanterre ayant gagné, nous devons gagner aussi. Il faut que l’on gagne ce match. L’objectif c’est de gagner les rencontres à venir, à la fois pour se mettre vite à l’abri pour les Playoffs, mais aussi pour pouvoir continuer à rêver de ce top 4 ». La donne n’est pas tout à fait la même pour Bourg-en-Bresse dont l’objectif est avant tout d’accrocher le top 8, mais la manière d’arriver est similaire : gagner un maximum, sans calculer. Le tacticien alsacien sait bien que Bourg viendra avec la seule envie de l’emporter car, « s’ils gagnent demain, ils auront 15 victoires et se rapprocheront encore des Playoffs. Mais, s’ils perdent ils seront derrière Boulazac et Limoges et seront dans une situation compliquée. Ce match est donc forcément un match de grande importance pour les deux équipes ! »

Celui-ci a donc été préparé avec soin. Le futur adversaire a été découpé sous toutes les coutures. Les hommes en face ont quelque peu changé, avec notamment l’inusable Zack Wright qui a dû mettre fin à sa saison à cause d’une hernie discale. Remplacé par le rookie et pétard ambulant Rob Gray. « Il a du jus et est athlétique donc ça leur ajoute une arme supplémentaire », commente d’ailleurs coach Collet qui ajoute, « Peacock reste la figure de proue mais il est bien secondé par les deux autres intérieurs. Youssou Ndoye, une des meilleures évals du championnat, et qui sera un vrai challenge pour Youss’. Mike Moser shoote un peu moins vite que Jarell, mais pas beaucoup moins bien ! Ils ont une bonne raquette ». La ligne extérieure n’est pas à délaisser, à commencer par le meneur Garrett Sim, « un vrai danger public à distance », avec autour de lui des joueurs qui font une bonne saison, « à l’image de Courby qui est solide, mais aussi Ulmer qui est un des Américains sous-cotés de notre championnat. C’est un énorme athlète, un slasher et est complémentaire des autres ».

La SIG Strasbourg devra une nouvelle fois composer sans Jérémy Nzeulie qui est en en phase de reprise mais laissé au repos. De son côté, David Andersen a repris jeudi et sera à 100%... à l’image des entraînements de hautes intensités vus cette semaine : « on s’est bien entraîné, dans la continuité de nos performances, mais maintenant l’adversité est forte et ça va être un match engagé. Néanmoins, d’après moi, on est prêt à le jouer ». Globalement la semaine à venir s’annonce intéressante avec ce déplacement à Bourg et la réception de Boulazac. Et, même si, mathématiquement rien ne sera fait, si la SIG Strasbourg remportait ses deux matches, elle aurait 8 orteils sur 10 en Playoffs… Mais ne mettons pas la charrue avant les bœufs ! Il y a des matches à jouer et les comptes d’apothicaire n’ont pas encore leurs places. La vérité du terrain l’emportera toujours et le 1er élément de réponse arrive dès demain sur le parquet d’Ekinox, où les SIGmen seront attendus à bien des niveaux.

F.T.