Basket
bandeau_site_promo_livre_commander.jpg
bandeau_site_promo_livre_commander.jpg
BOUTIQUE EN LIGNE OFFICIELLE
Habillez vous aux couleurs de la SIG STRASBOURG
equipe_monaco.jpg
Actualités LNB 18/19 -J#33- SIG Strasbourg- Le Portel Présentation Résumé Statistiques Interviews Photos Vidéos

Au pied du mur

Match capital ce dimanche à 17h face au Portel pour la SIG Strasbourg. Contraints d’agir plutôt que subir, les SIGmen n’ont plus le choix : il faut gagner !

La situation comptable à date est claire : la SIG Strasbourg actuellement 8ème, avec une victoire d’avance sur Bourg-en-Bresse 9ème, mais les Bressans ont le panier average sur les Alsaciens. Ainsi, en cas d’égalité entre les deux équipes la donne sera simple : Bourg devancera Strasbourg. Il reste deux journées à jouer donc tout nouveau faux pas strasbourgeois mettrait le club dans une situation périlleuse. Bourg accueille Nanterre lundi soir, un match difficile mais dans ce championnat plus que n’importe quel autre, aucun club n’est assuré de remporter une victoire sur un adversaire soi-disant plus faible. Nanterre le sait. Bien évidemment une victoire Nanterrienne donnerait de l’air aux Strasbourgeois mais avant cela il va falloir assurer sa partie du travail en battant Le Portel.

Vincent Collet le disait dès la fin du match contre Monaco : « La victoire est impérative mais ne peut pas suffire. Si d’aventure Bourg battait Nanterre nous serions obligés d’aller chercher une victoire à Gravelines. Mais il faudra le faire de toute façon pour essayer d’être mieux classé ». Et attention pour la SIG Strasbourg également de ne pas croire que battre Le Portel sera une mince affaire. Au regard du niveau affiché ces derniers temps, indépendamment des blessures, tous les adversaires doivent être pris au sérieux. D’autant que l’équipe d’Éric Girard vient ici avec la ferme intention de quérir la victoire qui les sauverait définitivement en Jeep® ÉLITE : « Ce match ne sera pas une partie de plaisir. Ils viennent de battre Fos et ont encore besoin d’une victoire pour se sauver. Ils ont un match d’avance et le panier average sur Fos. Ils vont venir ici pour le faire mathématiquement donc ce sera très clairement un match difficile, à coup sûr ».

Après avoir connu un effectif plus que déplumé, le coach pourra compter sur les retours d’Ali Traoré et Quentin Serron.  Florent Pietrus a une entorse au coude droit, donc ne s'est pas entraîné jeudi. Il devrait tout de même jouer demain. Jérémy Nzeulie en revanche est encore et toujours sur le flanc. Mais le coach tient à souligner l’importance du retour de l’arrière belge : « Le retour de Quentin est important car on va avoir besoin de guerriers. On a vu mardi que dans l’impact physique et athlétique on était vraiment loin. Le manque de dureté est une chose récurrente et le retour de Quentin est une bonne chose en ce sens ». Il est clair que si la SIG Strasbourg se fait autant impacter, l’issue sera bien triste pour un match dont la victoire est aujourd’hui « une question de survie ! Si tu ne bats pas Le Portel à la maison tu n’iras pas en Playoffs » triste à dire mais cruellement simple comme constatation, même s’il est vrai qu’en cas de défaite, une victoire de Nanterre face à Bourg 24h plus tard repousserait l’épilogue de cette saison régulière à la dernière journée (déplacement de la SIG Strasbourg à Gravelines et de Bourg au Portel).

Inutile d’être dans le secret des Dieux pour dire qu’aujourd’hui la confiance n’est pas le maître mot qui règne dans les rangs strasbourgeois. De son côté Le Portel vient d’aligner deux victoires leur permettant de voguer au-dessus de la terrible ligne de flottaison de la relégation. Une dynamique bien différente que celle des SIGmen : « Quand tu en prends 25 à Villeurbanne puis 30 deux jours plus tard chez toi, même contre une forte équipe comme Monaco tu n’as pas confiance et tu ne dois pas avoir confiance parce que tu vas jouer Le Portel ! Tu dois avoir une soif de revanche de montrer autre chose. Il va falloir faire un vrai match pour s’imposer et sans confiance. De toute façon dans les têtes elle est sûrement au plus bas mais ce n’est pas ça qui doit nous faire gagner, c’est l’agressivité et la rage ! »

Ce dimanche plus que jamais il va falloir se sortir les tripes et imposer sa domination, sa rage de vaincre, son agressivité, sa dureté… SON BASKET ! Personne ne souhaite voir cette saison se finir à l’aube des Playoffs. Messieurs vous êtes au pied du mur, à vous de jouer !

F.T.