Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
RESERVATION PSH / PMR
Rendez-vous sur le site de notre partenaire Yoolabox.com
jeremy_nzeulie_dijon.jpg
Actualités Playoffs2019 : quart#1 - Dijon-SIG Strasbourg Présentation Résumé Statistiques Interviews Photos

​Mode Playoffs activé !

On y est ! Les Playoffs vont ENFIN débuter. Le moment de la saison tant attendu ! Une intensité relevée, de l’enjeu, de la tension, les retournements de situation… Tant de choses qui font des Playoffs un événement à part. Et cette saison la SIG Strasbourg débute ses Playoffs par un face à face avec la JDA Dijon (samedi 25/05 – 20h30) et un match #1 à l’extérieur très difficile… Mais ce sont les Playoffs : rien n’est écrit, tout est possible !

Au moment de se lancer dans ces Playoffs Vincent Collet est lucide sur la situation : « On n’a pas fini 6ème par hasard. C’est parce qu’on a fait une saison en demi-teinte. Il nous a manqué quelques matches qu’on aurait dû prendre. Et c’est à cause de ça, qu’au lieu d’être dans le top 4 comme les dernières années, on est dans la 2ème partie du classement. A partir de là on sait que dans cette position, passer les 1/4 de finale sera compliqué car il faudra aller gagner au moins un match à l’extérieur ». Certains diront que cela ressemble peu ou prou à du défaitisme… Faux ! Vincent Collet et ses hommes sont motivés comme jamais pour hausser le ton et passer réellement en mode Playoffs.

Mais, bien sûr, il faut être lucide, l’adversaire n’est pas simple à manœuvrer, et encore plus face à la JDA Dijon à domicile et cela tout le monde le sait. La SIG Strasbourg a certes battu deux fois la JDA cette saison, mais à Dijon les SIGmen s’étaient lourdement inclinés. « Malgré tout, même dans ce match, à la mi-temps rien n’était fait. On était avec eux. Je pense que l’on peut leur poser des problèmes. Mais je m’attends à ce qu’eux veuillent valider leur superbe saison. Ils vont avoir envie d’aller plus loin. Je m’attends à une réception particulièrement difficile demain ». Mais a contrario, peu importe le résultat du match #1, le plus important sera à coup sûr celui de lundi soir. Bien évidemment la SIG Strasbourg débarque en Bourgogne avec la ferme intention de mettre toutes ses forces dans la bataille pour gagner ce premier match. La suite nous verrons plus tard car « ce qui est important c’est d’entrer de plain pied dans ces Playoffs. On peut être battu par une forte équipe de Dijon, mais il faut être cohérent par rapport à ce qu’on a travaillé. Il faut qu’on soit présent dans l’état d’esprit… Un état d’esprit de guerrier ! ».

Quand on parle Playoffs il y a un mot qui revient très souvent. Un facteur que l’on rabâche à l’aube de chaque grand événement : l’expérience. Au regard du roster de vieux routiers de la SIG Strasbourg on est en droit de penser que pour cela la balance penche du côté alsacien, mais à cela coach Collet répond : « L’expérience est un paramètre essentiel mais avant l’expérience il y a l’état d’esprit qui est fondamental et encore plus face à Dijon. L’envie de se battre, d’en découdre, c’est là-dessus qu’ils ont construit leur saison. C’est l’équipe la plus défensive du championnat, une équipe rugueuse et en particulier à domicile. Donc si on y va en tendant la joue on va prendre une gifle ».

Mike Green aura fort à faire face au MVP David Holston

Chat échaudé craint l’eau froide, dit-on. Il est clair que la défense strasbourgeoise, expérience ou non, n’a pas fait preuve d’une énorme garantie en termes de stabilité cette saison. Vincent Collet le reconnait mais tient à préciser : « Globalement notre équipe n’a pas très bien défendu cette saison, mais maintenant il faut passer en mode Playoffs. Je pense que l’on va avoir un surcroît d’efforts et de discipline qui n’étaient pas nos vertus première avant. Je pense qu’on va être plus focus ». Plus focus et aussi plus armé avec sans doute le retour de Jérémy Nzeulie : « Il s’est entrainé avant-hier et hier mais pas aujourd’hui. On le ménage mais il sera là ». Bien sûr, il ne sera pas à 100% mais l’odeur des Playoffs va très certainement réveiller la bête et son retour dans le groupe, même sur de courtes séquences dans un premier temps, ne peut être qu’un atout.

Des atouts, justement, Dijon n’en manque pas, à commencer par le MVP de la saison en la personne du micro-meneur David Holston. « C’est l’homme à tout faire dans cette équipe. C’est le joueur autour duquel tournent beaucoup de choses dans cette équipe. Il marque 14 points mais en plus il distribue 7 passes. Ça veut dire qu’il donne presque une vingtaine de points à ses partenaires. Il est impliqué dans 35 points sur 80 en moyenne de Dijon. C’est énorme ! Mais il faut lui associer aussi son alter ego Axel Julien qui lui aussi fait une grosse saison. Ils ont une traction arrière qui est forte. Ils se connaissent bien, ils sont complices, c’est une de leurs grandes forces » commente Collet qui ajoute « Ils ont autour plein de joueurs qui jouent bien leur rôle et qui sont précieux : Jérémy qu’on connait, Emegano qui est le facteur X depuis un mois et à l’intérieur ils ont de bons joueurs. Gavin Ware bien sûr, Ryan Pearson qu’on connait mais aussi Chassang qui a explosé cette année. Tu ne finis pas 3ème par hasard, c’est un adversaire de grande qualité ! ».

En playoffs, chaque match a sa vérité. Chaque rencontre est à séparer et le premier match ne permettra pas de tirer de conclusion définitive. L’histoire l’a montré tant de fois par le passé. « Je sais d’où on vient ! On est vivant. On a un adversaire que j’estime redoutable mais jouable ! On a, nous aussi, des armes que j’espère que l’on va faire valoir », glisse d’ailleurs astucieusement le coach avant de conclure : « il faut jouer les matches, c’est ce qui fait la beauté des Playoffs. Quoi qu’il arrive demain, une des équipes sera en mode do or die lundi. Forcément ça génère des émotions et une énergie différentes, et qu’il faut gérer à chaque match ». Acte 1 de ces Playoffs 2019, ce samedi à partir de 20h30 sur le parquet du Palais des Sports de Dijon !
 

F.T