Basket
boulazac_reporte.jpg
banniere_web_stradim_sig.jpg
banniere_web_stradim_sig.jpg
RESERVATION PSH / PMR
Rendez-vous sur le site de notre partenaire Yoolabox.com
vincent_collet_asvel.jpg
Actualités LNB 18/19 -J#31- Lyon Villeurbanne- SIG Strasbourg Présentation Résumé Statistiques Interviews Photos

​V. Collet : «on a essayé»

Retrouvez les réactions de Vincent Collet et Ludovic Beyhurst après le match contre LDLC ASVEL.

Vincent Collet : « Il y a plein de paramètres qui nous plombent : les deux premiers tirs à 3pts de Payne par exemple qui, tout de suite, ont créé de l’incertitude par rapport à ce qu’on voulait faire. On voulait un peu plus aider mais, malgré tout, Villeurbanne était trop fort pour nous ce soir. Même si on a essayé. Dans ce qu’on a fait, on s’est battu mais avec trop d’insuffisances et en particulier trop de maladresses. Si Jarell Eddie est bloqué comme ce soir, avec une équipe comme celle-là, tu peux craindre de ne pas marquer beaucoup de paniers extérieurs. Les autres ont fait ce qu’ils pouvaient mais on n'avait plus grand-chose en magasin. Notre 2ème shooteur c’est Nico et le 3ème c’est Quentin. Clairement ça, c’est rédhibitoire… Surtout contre une équipe qui a beaucoup d’agressivité. Fall est notre point dominant depuis le début de la saison, donc, clairement, le fait qu’il ait été très gêné, puis sorti à cause des fautes c’était dur. Mais même avant ça, avant les fautes en 1ère mi-temps, il n’avait pas assez d’impact. On a eu un bon match de Mardy Collins, c’est le point positif. On sentait qu’il remontait ces derniers temps, les entraînements le montraient et c’est une confirmation. Mais comme on n’avait pas beaucoup de joueurs on avait besoin que tous soient à leur meilleur niveau pour mieux résister à Villeurbanne.
J’ai bon espoir de récupérer Quentin mardi. Il a essayé ce matin mais, même si c’est une petite entorse, il se l’ait faite hier, ça semblait prématuré. Il voulait donner quelques minutes mais je ne préférais pas. J’avais peur que ça aggrave les choses. On va avoir besoin de lui, il est important pour nous et en particulier dans le domaine de l’activité et de la défense. Jérémy a fait une PRP, c’est au jour le jour dans son cas. Il n’y a pas de risque d’aggravation de son problème au genou mais la douleur était encore trop forte. On verra demain mais ce serra plutôt un retour pour le match contre Le Portel, on verra.
Les résultats d’hier nous donnent un peu de marge pour les playoffs même si rien n’est fait, mais moi je veux gagner au minimum deux matches pour rester dans le top 6.  Faire un exploit mardi pourrait nous permettre d’envisager mieux. On sait que l’on ne peut pas aller plus haut que la 5ème place mais pour le moment entre la 5ème et la 9ème rien n’est fait ».
 
Ludovic Beyhurst : "On savait que Villeurbanne est une très grosse équipe. Même avec une équipe complète, ça aurait été un match compliqué. Mais là avec l'hécatombe des blessures, l'écart est beaucoup trop important. On n’avait pas assez de rotations, donc c'était difficile physiquement. Dès le 1er quart-temps, ils nous ont vraiment impacté. On a couru derrière le score tout le match. La grosse différence entre l'ASVEL et les autres équipes, c'est le niveau d'intensité. On l'a bien ressenti, et on a essayé de réduire l'écart comme on pouvait. On ne pensait pas que ça allait être aussi difficile dès le début, donc on a peut-être été un peu surpris. Malgré tout, il faut voir cette défaite positivement. Elle va nous servir pour le prochain match à domicile face à Monaco, et pour les Playoffs, je l'espère ! On est trop faible à l'extérieur, il faut vraiment qu'on corrige ça puisqu'on n'aura pas l'avantage du terrain lors des Playoffs. On a fait des grandes choses à la Leaders Cup après des passages difficiles, donc rien n’est impossible finalement. On va tous se remobiliser pour y arriver !"