Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
RESERVATION PSH / PMR
Rendez-vous sur le site de notre partenaire Yoolabox.com
ludovic_beyhurst_2_equipe_de_france_u20.jpg
Actualités ​Focus sur l’Euro U20 avec Ludovic Beyhurst

​Focus sur l’Euro U20 avec Ludovic Beyhurst

A partir de demain, samedi 13 juillet, débute les Championnats d’Europe U20 avec un groupe France qui compte dans ses rangs le SIGman Ludovic Beyhurst. Petit point sur cette compétition à venir avec le meneur de la SIG Strasbourg et des Bleuets.

Les vacances ont été courtes pour Ludovic Beyhurst, à peine 10 jours. En effet, moins de deux semaines après la fin du championnat, l’Alsacien a pris le chemin de l’INSEP pour rejoindre ses potes de l’équipe de France. Deux ans après un Euro U18 et une élimination en 1/4 de finale, cette génération 99 se retrouve cette année pour tenter de faire mieux. Et à en croire les propos de Ludo, la joie de retrouver ce maillot et la motivation restent intactes : « C’est toujours une fierté de porter ce maillot. On n’a pas décroché de médaille lors des campagnes précédentes mais j’espère que celle-là sera la bonne ».

Et pour préparer au mieux ces Championnats d’Europe, le sélectionneur Jean Aimé Toupane et son staff avaient concocté huit matches avec de grosses oppositions. Un stage à Troyes, un autre en Serbie et un dernier en Turquie plus tard le résultat est un peu dur avec 2 victoires et 6 défaites : « on aurait pu faire mieux c’est certain, mais je pense surtout que l’on a bien progressé au fil de la prépa » tient à préciser Beyhurst. Tout le monde le sait, le plus important dans ces moments-là ne sont pas les scores à la fin des rencontres. Le programme était donc chargé et le meneur des Bleuets commente : « physiquement ça va, même si je suis un peu fatigué à cause du nombre de matches qu’on a joués récemment entre les tournois en Turquie, en Serbie et en France. Mais on est motivé pour ce championnat et dans l’ensemble ça se passe bien. J’ai envie d’être un des leaders de cette équipe et de faire un bon tournoi ».

Du leadership il va falloir en avoir, car le coach doit composer sans certains de ses leaders, à commencer par la triplette évoluant en NCAA la saison passée : Jaylen Hoard, 2ème meilleur marqueur de l’Euro U18 en 2016 (22,4pts), son coéquipier à Wake Forest Olivier Sarr, et Joshua Mballa récent finaliste du championnat avec Texas Tech. Le Staff doit aussi faire sans Killian Hayes au regret de coach Toupane mais qu’importe, le staff ne s’est pas attardé sur ces absences et compose avec les présents et sa qualité première dont Ludo en est un symbole : la défense. D’ailleurs Jean Aimé Toupane ne l’avait pas caché durant les matches de préparations : « Défendre, c’est l’identité de l’Equipe de France et encore plus pour ces U20. Nos chances résideront dans notre capacité à limiter le scoring de nos adversaires ».

Vingt-quatre heures avant son entrée en lice face au Monténegro (13/07 à 17h45 – Tel-Aviv) le meneur connaît les ingrédients à appliquer à la recette : « On arrive avec de belles ambitions. On est clairement là pour venir chercher une médaille. On sait que ça ne va pas être simple car il y a de grosses nations et de notre côté nous ne sommes pas au complet, mais ce n’est pas grave. On va tout donner, s’appuyer sur les joueurs présents, sur notre défense et notre jeu rapide ». Car oui le jeu rapide sera la seconde clef à activer pour tenter de s’imposer et à ce petit jeu, il n’est pas interdit de penser qu’un garçon athlétique comme Yves Pons (NCAA) ou le Villeurbannais Sofiane Briki pourront apporter leurs échos.

Dans un groupe homogène malgré les absences, à Ludovic de tirer son épingle du jeu en leader qu’il est dans ce groupe, pour espérer faire mieux qu’un 1/4 de finale comme ce fut le cas en 2016 avec les U18. La SIG Strasbourg suivra avec attention les résultats de ces bleuets dont le SIGman Ludovic Beyhurst est l’un des étendards.

F.T.
edf_u20.jpg