Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
RESERVATION PSH / PMR
Rendez-vous sur le site de notre partenaire Yoolabox.com
travis_trice_jl_bourg.jpg
Actualités [19/20] amical#3: JL Bourg-SIG Strasbourg Présentation Résumé Statistiques Interviews Photos

[Ain Star Game]: Défaite face à la JL Bourg

Pour son troisième match de présaison la SIG Strasbourg faisait son entrée au traditionnel tournoi du Ain Star Game. Pour cette édition 2019, les SIGmen étaient opposés au club organisateur : la JL Bourg. Face à une équipe quasiment au complet Travis Trice et sa bande, qui elle ne comptait que 6 pros, n’ont pas tenu le choc. Victoire de la JL Bourg 90 à 76.

Les paniers s’enchaînaient en début de rencontre. Travis Trice marquait ses débuts d’un joli triple, mais Zack Peacock lui répondait et la JL Bourg faisait la course en tête : 9-5, 2’30. Gabe York trouvait une faille dans la défense Burgienne, mais le capitaine de la JL portait son équipe afin de garder le cap dans ce quart (13-9, 4’). De leur côté les SIGmen, sous l’impulsion de Damien Inglis (6pts dans le quart), passaient un 0-6 à leur adversaire pour égaliser à mi-chemin du quart : 13-13, 5’. Mais Pierre Pelos et les siens, devant leur public, se trouvaient très bien et réagissaient d’un cinglant 11-2 pour boucler la période et prendre le large. Dominés aux rebonds pendant 10’ (11-5) et moins adroits, les SIGmen laissaient filer la JL à la fin du 1er quart-temps : 24-15 (éval : 34-14).

Cette avance passait même le cap des 10pts après un 2+1 de Ndiaye à la 11’ (27-15). Heureusement Quentin Serron mettait fin à 5’30 de mutisme pour stopper l’hémorragie… Stopper, mais en aucun cas juguler ! En effet, derrière, les joueurs de coach Vucevic scoraient 8pts en un claquement de doigts pour donner à l’écart des airs de grand fossé : 35-18, 13’30. Garrett Sim enfilait les primés, et tout semblait beaucoup plus simple pour les locaux. Travis Trice et Gabe York tentaient de prendre le jeu de leur équipe à leur compte, mais les 7pts à eux deux étaient quasiment vains, puisqu’en face tout se passait comme souhaité. A 41-25 à 5’ de la pause l’écart était déjà grand. Celui-ci devenait même TRES grand à 3’ de la mi-temps quand Sim donnait 20pts d’avance aux siens : 48-28, 17’. Le binôme Trice/York (21pts à la pause) permettait de ne pas sombrer. Mais il était clair à la pause que la guerre dans la peinture était clairement à l’avantage de la JL (23 rebonds à 10) car Jerai Grant n’y était pas (0 d’éval en 15’) et que la défense de la SIG Strasbourg venait de prendre l’eau en encaissant 53pts en 20’. Mi-temps : 53-36 (éval : 65-31).

La JL ne lâchait pas la bride au retour de la pause et Zack Peacock faisait même grimper l’écart à 22 unités : 61-39, 23’30. Mais la SIG Strasbourg ne baissait pas les armes et Gabe York commençait à sortir quelques missiles dont il a le secret pour tenter de rapprocher l’équipe. Peu importe la position ou l’opposition, l’arrière strasbourgeois prenait ses responsabilités et était le principal instigateur d’un 2 à 13 qui faisait du bien ! En revenant à -11 à la 27ème minute, les SIGmen s’offraient l’occasion d’y croire encore. Johnson inscrivait un primé pour stopper le run et 4’30 sans le moindre panier, mais Travis Trice mettait en avant son immuable talent pour lui répondre.  Mais hélas les deux tirs à 3pts des locaux en fin de période leur permettaient de conserver une avance confortable à la fin du 3ème quart-temps : 69-54 (éval : 81-50).

Damien Inglis puis Quentin Serron entretenaient légèrement l’espoir au début de l’ultime quart, mais Maxime Courby réglait la mire pour assommer les visiteurs. Ainsi, à 7’ du buzzer, il n’y avait déjà quasiment plus de chance de remporter cette rencontre : 78-59, 33’. Jerai Grant profitait de quelques largesses de la défense locale pour sortir un peu la tête de l’eau, mais c’était trop tard tant l’équipe venait de se faire manger dans la raquette (80-63, 35’30). Rien de bien grave au regard des deux effectifs du match puisque la JL Bourg affichait quasiment complet. York et Trice étaient les fers de lance de l’attaque strasbourgeoise, mais l’effectif alsacien, clairement trop court, ne pouvait rivaliser malgré une bonne deuxième mi-temps : 80-66, 37. Finalement, malgré un retour à 8 unités à 2’ de la fin et les 20pts de Gabe York, 17pst et 6rbs de Damien Inglis et une première sortie intéressante de Travis Trice (13pts – 7pds – 5rbs), la SIG Strasbourg s’inclinait sur le SCORE FINALE de 90 à 76 (éval : 104-77).

Face à une équipe de la JL Bourg quasiment au complet, les SIGmen n’ont pas réussi à imposer dans la durée leur jeu. Tout n’est pas à jeter, loin de là, et ce match permettra de tirer quelques enseignements au staff, afin d’affiner cette présaison. L’entame de match et ce delta de 10 points encaissés dès le début a fait mal, à tel point que les SIGmen, avec simplement six joueurs pros, sont passés au travers de leur mi-temps. En revanche, le 3ème quart-temps a, par exemple, montré de belles séquences avec les cadres en jeu et dans son ensemble la 2ème mi-temps, remportée 46 à 39 à l’évaluation et 40 à 37 au score par Strasbourg, était plus positive. Place maintenant à Dijon vendredi à 20h15 dans la petite salle de Poligny pour le 2ème match de cet Ain Star Game 2019.

F.T.