Basket
pub-sig_sofitex.jpg
pub-sig_sofitex.jpg
RESERVATION PSH / PMR
Rendez-vous sur le site de notre partenaire Yoolabox.com
fond_zoom_cooks.png
Actualités X.Cooks : "Je veux être le plus polyvalent possible !"

X.Cooks : "Je veux être le plus polyvalent possible !"

Alors qu'il a commencé à s'entraîner avec l’équipe nationale australienne (les Boomers ) pour la préparation à la Coupe du Monde, Xavier Cooks a accepté de répondre à quelques questions.

SIG : Bonjour Xavier. Comment s'est passé ton été ?
Xavier Cooks : Je vais bien. J'ai eu un été très chargé. Après avoir terminé ma saison en Allemagne, j'ai été aux Etats-Unis afin de m'entraîner pour les mini-camp. Ensuite j'ai été à trois ou quatre camps NBA, que j'ai vraiment adorés, avant de jouer les Summer League avec les Phoenix Suns. C'était une super expérience. Après la Summer League, je suis rentré chez moi en Australie, puisque je n'y ai pas été depuis au moins 2 ans. J'y ai commencé à m'entraîner pour l’équipe nationale.

SIG : Pour les gens qui ne te connaissent pas, pourrais-tu nous décrire ton jeu ?
X.C :  Je suis un joueur polyvalent, qui essaye de s’adapter à toutes les situations de jeu. J'aime jouer quand il y a du rythme, et je ne compte pas mes efforts défensivement et offensivement.

SIG : Pourquoi as-tu décidé de signer à Strasbourg ?
X.C : C'était une belle opportunité pour ma carrière, et j'aime beaucoup le style de jeu à Strasbourg. Je n'ai entendu que des bonnes choses par les personnes qui ont joué ici.

SIG : As-tu parlé avec David Andersen et Nathan Sobey ?
X.C : Oui, j'ai parlé avec David la semaine dernière à propos de son expérience à Strasbourg, et il a vraiment apprécié. Il m'a donné tous les spots locaux à voir, et il m'a parlé du coach et des fans. J'ai aussi parlé avec Sobey cette semaine au Boomers Camp, et il n'avait que des choses positives à dire.

SIG : Que connais-tu à propos de la ville de Strasbourg et du club ?
X.C : Pour être honnête, je ne connais pas beaucoup de choses sur la ville, à part sa beauté. Elle a une influence allemande de part sa culture.  En revanche, je sais que le club de Strasbourg a une histoire riche, et est connu pour être ambitieux dans toutes les compétitions. David et Nathan m’ont dit que les fans sont cools, et passionnés ici. J'ai vraiment hâte de les rencontrer.

SIG : Connais-tu certains de tes futurs coéquipiers ?
X.C : Pas vraiment. Travis Trice a le même agent que moi, et il a aussi joué en Australie. J'ai entendu des bonnes choses sur lui, donc je suis impatient de le rencontrer. J'ai également joué contre Thomas Scrubb l'année dernière, et j'ai été impressionné par son jeu. Il a joué avec l'un de mes anciens coéquipiers Cam Wells avec qui j'étais très proche. Thomas et Cam se sont très bien entendus donc je suis sûr que c'est un bon gars !
 
SIG : La moyenne d'âge de l'équipe est jeune (26 ans). Quel est ton opinion sur ce profil d'équipe ?
X.C: Pour moi, les équipes jeunes ont toujours faim de compétitions. Ce type d’équipe aime jouer avec rythme. Et les jeunes joueurs s’adaptent généralement mieux et ont la volonté d'apprendre.
 
SIG : Qu'est-ce que tu sais à propos du Championnat français ?
X.C : J'ai entendu que c'est une ligue très athlétique. La plupart des ailiers forts dans ce Championnat sont très mobiles et complets des deux côtés du terrain.

SIG : Est-ce que tu connais certains joueurs dans le Championnat ?
X.C :  Oui ! Mon ancien coéquipier, et ami proche Devin Oliver joue à Nanterre. Ça va être sympa de jouer contre lui pour une fois !

SIG : Quelles sont tes ambitions pour la saison, et pour ta carrière ?
X.C : Mon ambition avec cette équipe est très élevée. Je sens qu'on a un bon groupe de joueurs jeunes et talentueux, et ça peut faire la différence dans les deux compétitions que nous jouerons. Mon objectif personnel est d'être le plus polyvalent possible afin de compléter l'équipe et de nous donner les meilleures chances de remporter le Championnat.

SIG : Qu'est-ce que tu aimes faire en dehors du terrain ?
X.C : J'aime faire des activités en plein air. J'ai grandi à seulement cinq minutes de la plage dans une belle ville avec de nombreuses activités en plein air. Nos hivers ne sont jamais froids. Nous pouvons donc nager, faire de la randonnée, du golf.... Je comprends que ce n’est pas la même chose à l’étranger, alors j’ai commencé à joueur aux jeux vidéo pour passer le temps.

SIG : Est-ce que tu parles un peu français ?
X. C : Je ne parle pas du tout français, mais j'ai hâte d'essayer et d'apprendre.

SIG : Tu as commencé la préparation à la Coupe du Monde avec les Boomers. Comment te sens-tu ?
X.C : Je me sens vraiment bien. C'est le deuxième jour du Boomers Camp, et tout se passe bien. Il y a beaucoup de talents dans cette équipe, donc je suis content de pouvoir joueur avec eux.
 
SIG : Un mot pour les fans ? 
X.C: À bientôt à Strasbourg !

 

Articles liés: 
Toutes les actualités