Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
RESERVATION PSH / PMR
Rendez-vous sur le site de notre partenaire Yoolabox.com
gabe_york_asvel.jpg
Actualités [19/20] JeepELITE#1 : Bourg-SIG Strasbourg Présentation Résumé Statistiques Interviews Photos Vidéos

​Engranger de la confiance

Vincent Collet est de retour aux affaires. Oublié les dizaines de sollicitations médiatiques auxquelles il s’est acquitté depuis la médaille de Bronze à la Coupe du monde. Le coach a rangé sa dotation Equipe de France, fait la bascule et déballé celle de la SIG Strasbourg, pour se lancer à 100% dans la saison 2019/20 dont le premier opus aura lieu sur le parquet de Bourg-en-Bresse demain à partir de 20h30.

Pas de temps à perdre pour lui. Lui qui avait décidé de rester en retrait lors du match face LDLC ASVEL s’est très vite retrouvé submergé par la passion du jeu pour distiller des conseils et autres consignes en complément de Nebojsa Bogavac. Il en sourit encore aujourd’hui mais préfère surtout revenir sur la rencontre en elle-même : « Le match face à Villeurbanne a fait du bien dans les têtes à l’équipe. Pour les joueurs, qui étaient là depuis le début et qui se sont battus avec un état d’esprit remarquable durant la présaison, ça leur a fait du bien. Ils ont vu qu’avec un groupe quasi au complet on pouvait avoir une bonne équipe ».

Cette rencontre, le staff l’a dès le lendemain matin découpé action par action durant toute la journée. Le but était de proposer à chaque joueur un feedback précis mais aussi pour travailler en vidéo collective ce matin la prochaine échéance. Mais ce travail permet également au coach de mettre en avant le travail de Nebojsa Bogavac et Lassi Tuovi avant son retour : « On a montré un bel état d’esprit et de bonnes choses d’un point de vue basket. Mais ça reste à confirmer. Ce sera par exemple beaucoup plus difficile de battre l’ASVEL dans 10 jours. Mais j’ai vraiment bien aimé ce que j’ai vu. On peut vraiment distribuer un satisfecit à mes assistants Lassi et Trumo pour la façon dont ils ont conduit cette préparation qui était très compliquée. Ce qui s’est passé mardi c’est la preuve que le travail avait été bien fait ! » Une jolie reconnaissance pour les travailleurs de l’ombre durant la saison. Mais coach Collet compte bien mettre à profit jusque jour pour continuer à faire fructifier le travail de présaison et d’ailleurs, exceptionnellement, il a prévu un entraînement léger ce soir en descendant du bus, afin de continuer à travailler et apprendre à connaître son groupe.

Un groupe qui d’ailleurs compte encore des joueurs qui souffrent de petites douleurs. Si tout le monde sera de la partie demain soir à Ekinox, Vincent Collet tient à préciser l’état de ses troupes : « Jerai ne s’est pas entraîné depuis le match de mardi pour reposer sa douleur. Ali ne fait que reprendre. Sur le poste 5 on a un vrai souci actuellement. Chacun apporte ce qu’il peut, avec, il ne faut pas l’oublier, la contribution d’Essome. L’autre joueur qui avait un petit souci c’était Gabe. Il s’était tordu la cheville et n’avait pas fait le tournoi d’Angers. Il va mien. On sent qu’il retrouve des appuis. Que ce soit durant l’entraînement hier soir ou celui de ce matin, on le sent beaucoup plus à l’aise que mardi soir. Les autres vont bien et on poursuit l’intégration de Thomas ». Place donc maintenant au premier match de JEEP ÉLITE de la saison 2019/20.

Et pour cette première la parole est avant tout à coach Collet : « Ça reste un premier match face à une excellente équipe qui nous a mis une dérouillée il y a trois semaines. On ne l’a pas oublié. Il faut qu’on s’attente à un match difficile. Ce serai un petit d’exploit d’y gagner. L’équipe qui a probablement fait le plus grand pas en avant d’une saison à l’autre c’est peut-être bien Bourg. Leur effectif leur permet de rêver au top 5. Ils sont d’ailleurs mis en outsider par de nombreux suiveurs. Mais ce n’est pas un hasard. Ils ont bien recruté. J’aime beaucoup Chris Johnson. L’apport de Jamar Wilson est important. Jackie Carmichael c’est pas mal pour remplacer Youssou Ndoye et le fait d’avoir garder des cadres, c’est une garantie. Ce n’était déjà pas facile de gagner à Bourg ce le sera encore cette année ». Maintenant l’expérience montre aussi qu’il y a chaque année beaucoup d’incertitudes et de surprises lors de la 1ère journée de championnat. En effet, le contexte est vraiment spécial et surtout pour l’équipe qui accueille. « C’est un contexte émotionnel particulier pour les joueurs. Tout le monde a envie de montrer des choses. Personne n’est encore abimé par des matches précédents. Il y a toujours beaucoup plus d’envie de part et d’autre. Ça créé souvent des matches surprenants » commente d’ailleurs très justement le coach.

Difficile de dire sur qui est la pression du résultat pour ce premier match officiel de la saison, et d’ailleurs cela n’aurait peut-être pas beaucoup de sens. En effet aujourd’hui cette équipe a surtout besoin de temps. « On a besoin de travailler ensemble pour arriver à maturité mais d’ici là il faut qu’on fasse le maximum pour gagner des matches.  Mais on a un début de calendrier extrêmement difficile et on serait bien inspiré de commencer par une victoire ! Même si on pense que notre équipe est bonne, elle est surtout neuve donc elle a besoin de prendre de la confiance. Le seul moyen pour ça c’est de gagner des matches ». Voilà qui est dit ! Premier élément de réponse dès demain, samedi 21 septembre sur le parquet d’Ekinox.

F.T.