Basket
header_sigarmy.jpg
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
RESERVATION PSH / PMR
Rendez-vous sur le site de notre partenaire Yoolabox.com
gabe_york_et_vincent_collet_asvel.jpg
Actualités [19/20] JeepELITE#4 : SIG Strasbourg-Metropolitans92 Présentation Résumé Statistiques Interviews Photos

Concentrés pour tenter d’enchaîner

Concentrés pour tenter d’enchaîner après avoir décroché sa première victoire en Jeep® ÉLITE vendredi dernier sur le parquet du Portel, les SIGmen accueillent un candidat légitime au Top 4. Equipe invaincue de ce début de championnat Boulogne-Levallois débarque au Rhenus ce samedi 12 octobre (20h) avec de solides arguments. Mais les SIGmen entendent bien faire respecter leur loi à domicile et engranger une 2ème victoire.

La France du basket ne parlait que de ça dimanche soir. En renversant Limoges après une incroyable remontada lors de la dernière minute, les Metropolitans 92 ont su ne jamais abandonner pour arracher, d’abord la prolongation puis la victoire après 45’. Coach Collet le dit sans équivoque : « c’était incroyable ». Un retournement de situation qui rappelle un peu à Vincent Collet la victoire obtenue sur le parquet de Bonn. Menée de 9pts à 1’ de la fin et encore reléguée à 82-77 à 19 secondes du buzzer, la SIG Strasbourg avait été portée par un Antoine Diot de gala qui plantait deux banderilles à longue distance dont la dernière au buzzer pour l’emporter finalement 83-86. Vincent Collet commente : « déjà 9pts en 1’ je trouvais ça impossible mais là ce qu’ils ont fait c’est totalement invraisemblable. Ils ont tout réussi. Il fallait au moins ça ».  Autant dire que ce nouvel exemple montre qu’il ne faut jamais lever le pied ni croire que tout est acquis d’avance.

Mais au-delà de l’incroyable scénario, « pour eux c’est surtout une 3ème victoire consécutive. On sait que ce genre de chose renforce la confiance, en plus du fait que sur le papier c’est une forte équipe. Cette année Boulogne-Levallois c’est beaucoup plus solide que l’année dernière. En termes de qualité individuelle et en particulier le cinq majeur, c’est vraiment fort ». Effectivement le quintette de proue est constitué de joueurs à l’évaluation allant de 16 à 23 ! Autant dire que leur impact est incroyable sur le jeu de l’équipe. « Le meneur fait 22,3 d’éval, le poste 4 émarge à 19 d’éval avec 7 passes décisives, Chikoko 21, Rob Gray 19 et le moins bien évalué c’est Artis à 16. C’est du jamais vu ». Il est clair qu’avoir un cinq majeur à 97,3 d’évaluation, ce n’est pas tous les quatre matins que l’on voit ça en France. Vincent Collet le confirme et ajoute : « 97,3 d’évaluation pour une équipe c’est bien mais pour un cinq majeur c’est impressionnant ». Cette équipe qui va prochainement récupérer Mouphtaou Yarou et David Michineau est clairement calibrée pour le Top 4. « Ce sera tout sauf une partie facile », conclue coach Collet.

Le staff de la SIG Strasbourg a longuement analysé le futur adversaire et Vincent Collet pousse l’analyse plus loin : « Ils ont une capacité à voler des ballons qui est plus forte que la moyenne. Ils en interceptent 11 par match. Que ce soit Gray ou Weber qui lui est très impressionnant. Il est long et a les bras très rapides. Ils ont de la valeur athlétique : Doucouré, Artis, Weber, Gray… ce sont des voltigeurs ! ». L’équipe de Fred Fauthoux joue vite, très vite. Et le corollaire à cela est somme toute logique, les Metropolitans s’offrent beaucoup de munitions par match (64 en moyenne) et en prime shootent à 56% et ne laissent que 46% à leur adversaire. Vincent Collet ajoute : « c’est la meilleure équipe de Jeep® ÉLITE sur jeu rapide. Ils impriment un gros tempo aux matches. Il faudra les contrôler sinon, si tu les laisses galoper, ils deviennent injouables. Weber, Gray, ce sont des piles électriques et quand tu ajoutes Artis qui est pas mal aussi, Doucouré qui est un lévrier, ça fait des arguments. Ils ont aussi de quoi faire demi-terrain avec leur paire d’intérieurs Chikoko-Smith qui est très forte ».

On l’aura donc compris, l’affiche de ce samedi au Rhenus est pour le moins un vrai choc. Mais surtout, pour la SIG Strasbourg, avec une seule victoire en trois rencontres ce match est sans doute déjà un peu un match charnière. « Si on gagne, bien sûr ça n’effacera pas les deux premières défaites, mais ça nous remettrait dans la bonne direction. A l’inverse, si on subit la loi de Boulogne, même en ayant gagné au Portel, le fait d’être à 1/3, on serait dans le dur. Mais attention, il reste beaucoup de matches après quand même. On sait à qui on s’attaque, une forte équipe. Donc on est vigilant ». Vigilant mais ambitieux aussi, car, nul doute que Gabe York et consorts vont tout donner pour enchaîner avec une 2ème victoire et faire en sorte d’être les premiers à faire tomber les Metropolitans 92. Coup d’envoi à 20h.

F.T.
Articles liés: 
Toutes les actualités