Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
RESERVATION PSH / PMR
Rendez-vous sur le site de notre partenaire Yoolabox.com
jerai_grant_damien_inglis_asvel.jpg
Actualités [19/20] JeepELITE#3 : Le Portel-SIG Strasbourg Présentation Résumé Statistiques Interviews Photos Vidéos

Engagement et constance seront nécessaires

Déplacement à haut risque sur le parquet du Portel dans son bouillant Chaudron pour les SIGmen ce vendredi à 20h.

Vincent Collet ne passe pas par quatre chemins à 24h de ce déplacement au Portel : « La victoire est fortement recommandée mais c’est la même chose pour eux ». Mais Le Portel a à son avantage le fait de jouer dans son Chaudron et surtout d’avoir constitué un groupe pour le moins très solide, et cela le staff le sait très bien : « Il ne faut pas comparer Le Portel de la saison dernière et celui de cette année. L’équipe de cette année est plus proche de celle d’il y a trois ans qui avait fait les Playoffs. Ils sont à ce niveau-là ». Attention donc à ne pas arriver la fleur au fusil dans le Nord sous peine de vivre une sacrée désillusion.
 
Coach Girard a en effet construit une équipe très cohérente. Largement scouté par Lassi Tuovi, l’ESSM version 2019/20 a en ses rangs quelques références et surtout des garanties. Vincent Collet a étudié ce groupe et commente : « Ils ont fait revenir Frank Hassel qui été la figure de proue du club pendant quelques saisons. D’Angelo Harrisson est arrivé. C’est une référence en Europe, un fort scoreur et qui plus est, il n’a pas encore donné son meilleur jusque maintenant, ce qui le rend encore plus redoutable pour nous. On peut citer aussi Jonathan Tabu, Toarlyn Fitzpatrick ou encore Cyrille Eliezer-Vanerot. Franchement il n’y a pas photo entre l’équipe de l’an passé et celle-ci ». Autant dire que la problématique est corsée à l’aube de ce déplacement. Car, même si les Portelois sont à deux défaites, ils auraient très bien pu être à deux victoires au regard des matches à Limoges (66-65) et Dijon (88-85). « Ils étaient à +7 à un peu plus de 2’ de la fin à Dijon et +6 à 1’30 de la fin à Limoges » dit sans détour le coach au moment de parler des deux matches de son futur adversaire. Les derniers instants, deux fois manqués par les joueurs de coach Girard, leur ont causé bien du tort mais « faire ça à Dijon et à Limoges, ça renseigne quand même sur le niveau de cette équipe » ajoute-t-il.
 
Ce match sera le 1er du Portel dans son Chaudron. Une ambiance de feu est attendue dans une salle où la température va très vite grimper : « on s’attend à une réception pour le moins coton, comme cela avait déjà été le cas l’an passé » ajoute coach Collet en faisant référence au match de la 2ème journée en septembre dernier perdu de 3pts. Une défaite intervenue malgré un bon match des SIGmen de l’époque, qui s’étaient fait déborder par des Verts et Blancs qui avaient eux fait un match incroyable, profitant également de l’entorse de Youss’ Fall en fin de rencontre. Mais tout ceci est de l’histoire ancienne, place à la réalité de ce match à venir qui est très délicat à aborder.
 
Vincent Collet tient d’ailleurs à ajouter : « ce n’est jamais facile de jouer Le Portel en début de saison car c’est une équipe très particulière défensivement. Ils obligent l’adversaire à avoir de la lecture de jeu et si tu n’en as pas, tu tombes dans le piège. Le problème c’est qu’en début de saison, souvent, tu es moins préparé à avoir une bonne lecture de jeu qu’un peu plus tard dans l’année ». La patte de coach Girard est connue et reconnue maintenant depuis longtemps et il est clair que la variété défensive offerte par son équipe oblige à avoir un collectif soudé qui sait s’adapter. Le souci est clair, le maigre « vécu ensemble » engendre le fait que l’on est sans doute moins bien préparé début octobre que plus tard dans l’année.

Avec seulement 23 paniers marqués par Limoges par exemple, il est clair que Le Portel ne laisse que peu d’occasions de scorer facilement. La semaine de travail a donc été axée sur cette défense Porteloise afin d’essayer de répondre au mieux au duel à venir. Aux SIGmen donc de montrer qu’ils progressent en défense afin de ne pas réitérer le début de match catastrophique vu face à LDLC ASVEL et ainsi ne pas tuer dans l’œuf toute chance. En effet, il ne faudra pas offrir l’occasion au Chaudron de trop vite monter en température sous peine de courir derrière le score. « Il faudra faire un match plein et engagé d’entrée de jeu pour leur poser des problèmes. On n’y va pas en victime, on y va avec de l’ambition mais il faut qu’on soit conscient des problèmes qui ne vont pas manquer de survenir. Si on veut pouvoir contourner et dompter ces problèmes, il faut vraiment avoir conscience de ce qu’ils vont faire ». Espérons que les actes se joindront aux paroles dès demain pour enfin débloquer le compteur des victoires de la SIG Strasbourg.

F.T.

 

Articles liés: 
Toutes les actualités