Basket
header_sigarmy.jpg
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
RESERVATION PSH / PMR
Rendez-vous sur le site de notre partenaire Yoolabox.com
ali_traore_ostende.jpg
Actualités [19/20] BCL #3 : SIG Strasbourg-Manresa Présentation Résumé Statistiques Interviews Photos Vidéos

Redémarrer la machine

Le Parquet du Rhenus s’est habillé une nouvelle fois aux couleurs de la Basketball Champions League. A 24h de la venue de Manresa (coup d’envoi à 20h30), les SIGmen accueillent une équipe espagnole qui a gagné ses deux premiers matches dans la compétition.

Face à Monaco samedi dernier, l’un des favoris du Championnat, les SIGmen ont connu leur 6ème défaite après neuf matches officiels. Mais au sortir de ce dernier, le coach de la SIG Strasbourg mettait en exergue les bonnes choses vues lors de la 1ère mi-temps. Hélas cela n’était clairement pas suffisant pour espérer mater la Roca Team car le retour de la pause a aussi vu l’équipe retomber peu ou proue dans ses travers. Mais qu’importe, le staff s’est servi des choses positives pour construire et avancer, sans oublier lors de séances vidéo de corriger ce qui n’était pas acceptable.

Aujourd’hui, le club est plongé dans une spirale très négative et le premier pas pour s’en sortir est assez évident comme le rappelle Vincent Collet : « c’est de gagner ! Il faut qu’on fasse plus d’efforts. On ne peut escompter un regain de confiance qui arrive par miracle. Il faut provoquer les choses et pour cela il faut que tout le monde fasse plus d’efforts, ce qu’on a fait un peu en 1ère mi-temps samedi. Il faut arriver à garder ce qui était mieux comme les efforts en 1ère mi-temps mais il faut en faire plus. C’était mieux mais pas assez suffisant. Il faut qu’on soit plus ensemble, qu’on garde davantage de fluidité quand l’adversaire devient plus dur ». Autant dire que face à une équipe Espagnole au basket toujours bien léché, il ne faudra pas la jouer à la dilettante !

Attention à ne pas se fier au classement actuel de Manresa en Liga ACB. Comme la SIG Strasbourg, cette équipe est dans le dur en Championnat avec seulement une victoire en six matches. La BCL est une bouée d’oxygène pour eux en ayant battus successivement Torun et Lietkabelis. Mais, au-delà des résultats bruts, le staff a regardé et analysé cette équipe qui « joue bien au basket. En termes de roster ils ne sont pas surdimensionnés comme d’autres équipes espagnoles, mais ils pratiquent un bon basket. Ils récupèrent leur meneur italo/américain qui était blessé et qui est un bon joueur, Frankie Ferrari. Ils ont aussi signé un nouveau joueur avec Luka Mitrovic un poste 4/5 qui va encore les améliorer. C’est une équipe solide ». Il semble en effet assez clair que les hommes de Vincent Collet vont devoir montrer un tout autre visage et être meilleurs que ces derniers temps pour pouvoir gagner. Vincent Collet ajoute même : « Il ne faut pas croire que le fait de revenir ici ça va aider surtout que hormis Ostende on n’a pas gagné à domicile. La victoire ne peut venir que de nous. Il faut qu’on ait un surcroît d’énergie et de justesse dans le jeu pour pouvoir s’imposer… et surtout dans le domaine défensif! »

Comme évoqué dernièrement, le staff réfléchit à des ajustements dans cet effectif afin de pallier les carences vues de tous. Vincent Collet ne le cache d’ailleurs pas : « On y réfléchit c’est évident, mais dans tous les cas de figure à court terme, avec ce groupe, il faut qu’on améliore les choses. Si on pense qu’un changement de joueur va tout inverser, ce serait trop facile. Ce ne peut pas être le cas. Il faut qu’il y ait une amélioration de notre production avant même d’envisager la suite. Ça me parait indispensable. Notre comportement était mieux samedi mais il faut encore qu’il progresse ». Le coach et ses assistants scrutent et travaillent ces dossiers et rien ne filtrera mais coach Collet commente : « Il y a le souci de trouver parmi les joueurs disponibles, qui puissent correspondre à ce qu’on recherche. On a identifié certains manques dans le jeu donc il faut qu’on essaye de trouver la bonne pioche ».

Il est clair que, que ce soit une question d’ajustement ou de basket pur, il va vite falloir trouver des solutions et notamment pour hausser notre niveau défensif car comme le cède légitimement Vincent Collet : « En défense on n’arrête pas grand monde actuellement et ça c’est rédhibitoire que ce soit en France ou en Europe ». Aux SIGmen de se bouger, mouiller le maillot, montrer du cœur et de l’envie pour reconquérir tout le monde et renouer vers une première victoire qui pourrait être le début d’une autre spirale, positive cette fois ! Qui sait… Rendez-vous demain à 20h30.

F.T.