Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
RESERVATION PSH / PMR
Rendez-vous sur le site de notre partenaire Yoolabox.com
gabe_york_torun.jpg
Actualités [19/20] BCL #2 : Toruň-SIG Strasbourg Présentation Résumé Statistiques Interviews Photos

Strasbourg dompté par Torun

Déplacement à haut risque sur le parquet de Torun dans le cadre de la 2ème journée de BCL. Si sur le papier la SIG Strasbourg avait l’équipe pour dompter les Polonais, dans les faits ce fût une toute autre histoire car ce sont bien les locaux qui ont imposé leur loi. Une défaite 97-81 pour la SIG Strasbourg qui fait mal…

Torun commençait mieux son match que la SIG Strasbourg. Les polonais étaient appliqués alors que les SIGmen subissaient un début de rencontre vraiment compliqué. Le 10-0 encaissé en 2’30 faisait déjà mal et heureusement que Travis Trice trouvait le chemin des filets à 3pts pour stopper l’hémorragie. Jerai Grant était à côté de ses pompes durant ces premières minutes, et Vincent Collet décidait de lancer Ali Traoré à sa place. Le jeu de la SIG Strasbourg gagnait en fluidité et les débats s’équilibraient. Les Alsaciens revenaient à 5pts : 14-9, 6’. Big Ali faisait vraiment forte impression. Sur tous les fronts il compilait 9 points, 2 rebonds et 1 contre pour permettre quasiment à lui seul de recoller à deux petits points à 2’40 de la fin du quart : 16-14, 7’20. Strasbourg finissait clairement mieux la période après un retard au démarrage, grâce à un 18-10 pour Travis Trice et consorts qui faisait du bien. Fin 1er quart-temps : 20-18 (éval : 25-21).

Strasbourg avait nettement plus les idées en place, et même si Torun gardait l’avantage au score, les SIGmen n’étaient jamais très loin. Boris Dallo faisait un passage très remarqué (7pts-3rbs) et c’est grâce à lui que les visiteurs revenaient à 1pt : 24-23, 12’30. Mais, côté Polonais, le sniper Hornsby commençait à se mettre à l’aise (10pts). L’ancien meilleur marqueur à 3pts de G-League permettait même à Torun de prendre 7pts d’avance :37-30, 27’30. Mais, une nouvelle fois, Ali Traoré, le SIGman de cette 1ère mi-temps, faisait une entrée très remarquée ! Adroit et juste, il était le principal instigateur d’un 10 à 2, ponctué par Damien Inglis, qui donnait pour la 1ère fois du match l’avantage à la SIG Strasbourg à 15 secondes de la pause (39-40). Hélas la dernière défense était pour le moins (très) approximative et c’est Torun qui rejoignait les vestiaires en tête. Mi-temps : 41-40 (éval : 47-50).

Le retour sur le parquet voyait la défense strasbourgeoise une nouvelle fois dans le dur. Pas assez intenses et dépassés, les SIGmen encaissaient un 8-0 en 2’30 qui offrait 9pts d’avance aux locaux. Strasbourg était mal et il fallait faire le dos rond sans flancher sous peine de voir ce 3ème acte devenir fatal pour les joueurs de Vincent Collet. Hornsby de son côté ne s’arrêtait pas et enfilait les paniers comme des perles. Tout réussissait à Torun qui profitait des absences strasbourgeoises pour s’offrir le plus gros écart du match avec +11 à la 27’: 61-50. Heureusement Ali Traoré trouvait un peu le chemin des filets en attaque pour ne pas voir le retard devenir rédhibitoire et Quentin Serron lui prenait le pas. Doucement mais sûrement le banc de la SIG Strasbourg faisait le job et, se retrouver à 4pts à 10’ de la fin, était déjà pas mal au regard de la physionomie du match. Fin du 3ème quart-temps : 67-63 (éval : 83-79).

Mais le problème se répétait une nouvelle fois. De nouveau à côté de leurs pompes, les Strasbourgeois essuyaient un nouveau run après les deux minutes de pause. Les Bleus étaient giflés d’un 9-0 en 1’30 et le score étaient très inquiétant à 8’30 de la fin : 76-63, 31’30. Coach Collet prenait un temps mort mais qu’importe, les SIGmen n’arrivaient pas à endiguer l’adresse de Hornsby (8/11 à 3pts) et sa bande qui faisaient à peu près ce qu’ils voulaient. Quand le score affichait 84-67 à 4’ de la fin, tout le monde sentait venir la défaite. Tout allait de mal en pis dans ce quart qui voyait les SIGmen couler et à 4’ de la fin le match était plié pour Torun : 92-70, 36’. Les Polonais géraient leur fin de match et s’imposaient face au marasme Strasbourgeois si tristement illustré par ce dunk manqué par Jerai Grant qui était contré par … l’anneau. Score final de 94 à 81 (éval : 120-98).

Torun n’a pas volé sa victoire. Même prévenus les SIGmen n’ont jamais réussis à stopper Keith Hornsby (28pts) ni les intérieurs du club polonais qui ont imposés leur loi. Gabe York (17pts-9rbs), Ali Traoré et Quentin Serron ont bien tenté de porter leur équipe mais le manque d’agressivité, la difficulté à tenir les uns contre uns et les espaces laissés par la défense strasbourgeoise ont tués dans l’œuf toute chance de remporter ce match. Pourtant à 1pt de leur hôte du soir à la mi-temps, les SIGmen n’ont jamais réusi à trouver la clé pour faire basculer ce match. Le dernier quart en étant l’illustration avec les 30pts encaissés. Il va falloir très, TRES, rapidement se remettre la tête à l’endroit et réagir car les échéances à venir ne vont laisser aucun répit à la SIG Strasbourg.

F.T.