Basket
boulazac_reporte.jpg
banniere_web_stradim_sig.jpg
banniere_web_stradim_sig.jpg
RESERVATION PSH / PMR
Rendez-vous sur le site de notre partenaire Yoolabox.com
jerai_grant_metropolitans.jpg
Actualités [19/20] JeepELITE#5 : SIG Strasbourg-Cholet Présentation Résumé Statistiques Interviews Photos

​Une progression à confirmer

Après la déconvenue face aux Metropolitans92 et le début de réaction vu face à Ostende, les SIGmen accueillent Cholet ce samedi, à partir de 20h, afin de démontrer qu’ils continuent à élever leur niveau de jeu.

Ce samedi Cholet débarque au Rhenus pour un match dont il ne faudra pas croire que ce sera un long fleuve tranquille. Cette équipe de Cholet est très agressive et Vincent Collet commente : « ils ont une équipe athlétique et qui joue dur. Ils sont bien meilleurs que l’année dernière. Ils vont embêter beaucoup de monde. Cette équipe va être un poil à gratter, personne ne pourra être facile contre Cholet cette saison. Ils sont plus solides ». Il est clair que si les SIGmen veulent relever la pente en Jeep® ÉLITE et continuer sur la petite embellie vue face à Ostende. Il leur faudra être très vigilants et surtout qu’ils se battent.

Après la douche froide face à Boulogne-Levallois il y a une semaine, Vincent Collet a pu constater du mieux dans les attitudes mardi soir en BCL. Le coach complète : « Il y a eu des améliorations et des progrès mais c’est à confirmer. On est dans une phase où il faut que l’on progresse. Ce qui est important c’est qu’on gagne pour se donner le temps de s’améliorer. Quoi qu’il arrive, il faut qu’on s’améliore ! Mais il vaut mieux prévoir de s’améliorer après une victoire qu’après une défaite ». Tout le monde a pu voir que les SIGmen ont su monter le curseur de l’exigence lors de la victoire face aux Belges. Cela ne signifie pas que tout était parfait, loin de là et cela tout le monde en a conscience : « Il faudra que l’on soit beaucoup plus performants que ce qu’on a été samedi dernier. Il faut qu’on fasse des efforts, à l’image de la victoire face à Ostende ».

Au moment de préparer cette rencontre face à Cholet, Vincent Collet et son staff ont très bien ciblé les forces et faiblesses de leur futur adversaire. Rien ne fuitera dans le détail mais il consent à lâcher : « On est prévenu sur leur force dans la bataille du rebond. Il faudra que l’on soit solidaire et qu’on fasse des efforts supplémentaires comme on l’a fait en 2ème mi-temps contre Ostende. On a largement gagné la bataille du rebond durant cette période alors qu’on avait été dominé en 1ère mi-temps. Il faudra que l’on ait beaucoup d’envie et de concentration pour limiter leur capacité au rebond ».  Coach Collet ajoute même : « entre les deux équipes il y a sept possessions d’écart. C’est énorme. Heureusement ils perdent un peu plus la balle que nous, ça réduit un peu l’écart mais, malgré tout, c’est quelque chose qu’il faut prendre en compte. Ils shootent beaucoup plus que nous et surtout leurs adversaires shootent beaucoup moins car ils provoquent beaucoup de pertes de balles ».

Cette équipe est encore en plein apprentissage car « aujourd’hui on a un problème de maturité collective. On ne le sera pas demain soir, mais il faut que, match après match, il y ait une amélioration qui se fasse sentir. Ça fait partie d’un processus de construction d’équipe », ajoute coach Collet.  L’enchaînement des matches à domicile est en ce sens une bonne chose, car les joueurs ont pu travailler sans se perdre dans les méandres de déplacements interminables parfois. Place donc à cette rencontre face à Cholet pour montrer que la progression et l’amélioration vont de paire dans les esprits strasbourgeois.

F.T.