Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
RESERVATION PSH / PMR
Rendez-vous sur le site de notre partenaire Yoolabox.com
le_mans_gabe_york.jpg
Actualités [19/20] JeepELITE#17 : Boulazac-SIG Strasbourg Présentation Résumé Statistiques Interviews Photos Vidéos

A Boulazac pour un match charnière

Après la victoire face au Mans lors de la 10ème journée, la SIG Strasbourg doit enchaîner avec un 2ème déplacement en 48h, cette fois-ci à Boulazac, ce lundi 25 novembre à 20h, dans le cadre de la … 17ème journée.

Ce match à Boulazac n’est autre que celui prévu initialement le 4 janvier. Avancé à ce lundi 25 novembre il doit permettre aux joueurs d’avoir un congé un peu plus décent après la dernière sortie de 2019, prévue le 26 décembre au Rhenus. La SIG Strasbourg arrive donc lancée dans le Périgord après avoir obtenu une 4ème victoire consécutive en Novembre en Jeep® ÉLITE. De son côté Boulazac en est à 2V/2D durant le même laps de temps. A même époque, il y a un an grosso modo, la SIG Strasbourg avait aussi réussi à enchaîner quatre victoires, mais les SIGmen de l’époque avaient butté sur Nanterre pour réussir la passe de 5. Il faut remonter aux cinq derniers matches de la saison 2017/18 pour voir l’équipe de Vincent Collet enfiler cinq succès de rang…Une éternité !

Un delta un poil long on le consent, mais ce déplacement à Boulazac permettra peut-être de réaliser cette passe de cinq. En tout cas, c’est la volonté commune d’un groupe à l’allant retrouvé en championnat de France. L’arrivée de Scottie Reynolds a fait du bien à ce groupe qui sort d’un match globalement maîtrisé offensivement sous la houlette de son nouveau maestro. « Il a rassuré l’équipe. On a vu un mieux collectif et forcément le meneur en est le principal garant » commentait à juste titre coach Collet à l’issue du match à Antares. Il n’est pas dit que le nouveau numéro 1 de la SIG Strasbourg réussira à minima neuf passes déc’ à chaque rencontre, tout le monde en a conscience, mais il tend à apporter la stabilité, l’expérience et l’organisation que cette équipe avait cruellement besoin.

Une belle première sortie donc qui, on l’espère en appellera d’autres. À commencer pourquoi pas par le match à venir face Boulazac. « On fera de notre mieux possible pour essayer de s’imposer, tout en sachant que ça va être difficile. Faire coup double nous relancerait presque totalement la saison. On a gagné contre Le Mans, c’est bien, mais on ne va pas s’arrêter en chemin. Si on peut faire coup double on ne va pas s’en priver », glisse Vincent Collet. L’appétit vient en mangeant dit-on. Voilà un discours, quoi qu’il en soit, conquérant. Et pour ceux qui pensent que l’équipe se verrait déjà arriver, Damien Inglis tenait à glisser « On va se remobiliser dès demain. On va revoir le match, et discuter de ce qu’il faut améliorer. Boulazac sera un match plus difficile ».

Pour se préparer au mieux ? Il est évident que l’équipe est partie directement du Mans direction Boulazac. Même en transit le coach et son staff bossent sans relâche sur le prochain adversaire qui était scouté bien avant ce déplacement. Vincent Collet a très bien conscience de l’enjeu : « Boulazac est une équipe qui a réussi son début de saison, mais qui vient de perdre après prolongation au Portel. Pour nous c’est un match charnière. Si on avait le bonheur de s’imposer là-bas on leur passerait devant. Ce match est important. C’est quelque chose qu’on n’aurait même pas envisagé il y a 15 jours, trois semaines, là on va essayer ». L’adversaire semble effectivement autrement plus armé que Le Mans, à qui il manquait plusieurs joueurs, sans compter les retours de blessures. Deuxième meilleure attaque de Jeep® ÉLITE (84,9pts), portée par le surprenant intérieur Tchèque Patrick Auda (15,7pts-4,5rbs), Boulazac compte dans ses rangs le meilleur rebondeur du championnat en la personne d’Alpha Kaba (9,7rbs). Autant dire que le secteur intérieur va nécessiter une attention particulière si les SIGmen veulent ramener cette 5ème victoire consécutive. Globalement, il faudra être sérieux à tous les postes, pour déstabiliser les joueurs de Thomas Andrieux.

Espérons que cette 2ème étape dans un road trip à quatre escales se terminera de la même manière que les deux dernières sorties en terre hostile (victoire à Roanne et au Mans). Une victoire permettrait de relancer la saison en affichant enfin un ratio victoires/défaites positif, mais la route est semée d’embuche donc inutile de mettre la charrue avant les bœufs. Messieurs, on compte sur vous pour montrer que la mayonnaise prend, que le groupe progresse et pour continuer cette belle série en cours ! Coup d’envoi à 20h00.

F.T.
equipe_cholet.jpg