Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
RESERVATION PSH / PMR
Rendez-vous sur le site de notre partenaire Yoolabox.com
gabe_york_holon.jpg
Actualités [19/20] BCL #4 : SIG Strasbourg- Holon Présentation Résumé Statistiques Interviews Photos Vidéos

​Fatal troisième quart

La SIG Strasbourg était prévenue qu’il allait falloir faire preuve d’intensité et de détermination pour dompter Holon et son armée de shooteurs. Hélas, malgré une bonne première mi-temps, les SIGmen sont retombés dans leur travers au retour des vestiaires laissant par la même occasion échapper la victoire. Défaite 81 à 86.

Les SIGmen débutaient bien le match en menant rapidement 4-0 mais les Alsaciens perdaient deux balles coup sur coup qui offraient du jeu rapide à Holon qui se mettait en route. Auteurs d’un 6-0 en 1’ les Israéliens prenaient même les commandes (4-6, 2’30) mais devaient aussi composer sans l’un de leur leader, Ohayon, coupable déjà de deux fautes. Travis Trice enquillait 5pts juste après et le jeu s’équilibrait. Du côté de Holon le jeu hyper rapide faisait son œuvre avec TJ Clin en fer de lance mais il trouvait maille à partir avec Thomas Scrubb puis Damien Inglis très investi. Signataire d’un gros contre, il s’offrait même la petite douceur d’un coast-to-coast pour offrir 5pts d’avance à la SIG Strasbourg : 17-12, 6’. Damien faisait une entrée très remarquée (7pts, 1rb, 1ct en 5’) et, à l’image des locaux qui sortaient un de leur meilleur quart dans l’engagement et la bataille du rebond (15 à 8), il permettait aux Blancs de mener de 3pts à la fin du premier 1er quart-temps : 22-19 (éval : 25-21).

Damien ne s’arrêtait pas là et affichait déjà 11pts à la 12ème minute, mais le jeu strasbourgeois n’était plus aussi fluide, et les Violets en profitaient pour imposer le leur. Et comme, en prime, les hommes de Vincent Collet affichaient un famélique 1/9 à 3pts, et que les hommes de Tel-Aviv, eux, trouvaient le chemin des filets derrière l’arc, les rênes du match changeaient de main : 26-27, 14’15. Les visiteurs prenaient même 3pts d’avance peu de temps après, mais les retours de Travis Trice (8pts, 4rbs, 4pds) et Jerai Grant (10pts, 5rbs) faisaient du bien. Les SIGmen retrouvaient un peu leur jeu (mais clairement pas leur adresse à 3pts : 1/11 à la 20’) et le pivot de la SIG Strasbourg se régalait en plantant 6pts en 1’30 pour repasser devant. Hélas TJ Cline, tel un assassin silencieux, scorait un 3+1 mais Travis Trice lui faisait écho en marquant un très joli 2+1 dans le trafic, pour égaliser à 1 seconde de la pause. Mi-temps : 39-39 (éval : 47-47).

Après une mi-temps à 0/6 à 3pts, Gabe York trouvait enfin le chemin des filets et peu de temps après il provoquait une faute dont il a le secret encore et toujours au-delà des 6m75. Strasbourg tentait de rester à hauteur (46-43, 24’) mais soudainement la machine se grippait. Dans le dur à défaut d’être dans la dureté et ne trouvant plus la solution pour stopper Holon offensivement, les SIGmen encaissaient un 0-8 en 1’30 qui faisait mal. Coach Collet rappelait immédiatement tout le monde sur le banc car, à 46-51 à la 26ème, il fallait tout de suite sonner la révolte. Mais le mal n’était pas jugulé, loin de là. Le Run prenait même des allures de véritable gifle en se transformant en 2-17 en 4’, pour reléguer à 12pts une SIG Strasbourg en faillite offensive : 48-60, 28’30. Le très vilain 2/13 aux tirs dans le quart était sans appel, la SIG Strasbourg était reléguée à 12 longueurs à la fin du 3ème quart-temps : 50-62 (éval : 52-80).

L’avance montait même à 15 pions peu de temps après (52-67, 31’). Mais l’adresse était de retour pour les SIGmen et Travis Trice puis Gabe York par trois fois plantaient ENFIN des triples qui faisaient du bien. Quel sang froid et quelle confiance de malade pour le sniper York qui, même après une faillite totale en 1ère mi-temps, n’avait pas perdu la foi pour rapprocher la SIG Strasbourg à 5pts à 5 du buzzer : 66-71, 35’.  Et quand la confiance est là, elle est bien là chez Gabe ! Il prenait ses responsabilités pour répondre à Holon, encore et toujours à 3pts avec un 4ème puis un 5ème primé en moins de 4’20 ! Affichant 23pts en 2ème période, dont 16 dans le dernier quart, il était le cheval de proue d’un improbable come-back des strasbourgeois qui, à 2’28 de la fin, revenaient à deux petits points : 75-77, 38’. Mais le problème était surtout que les SIGmen sombraient dans le shoot en oubliant de faire les stops qu’il fallait. Les 11 tentatives à 3pts de Gabe en 10min, pour un total suréaliste de 21, étaient peut-être de trop, mais n’auront quoi qu’il en soit clairement pas suffit, car le fin match voyait le cercle se refuser à Strasbourg. Finalement Holon maîtrisait son sujet dans les derniers instants pour s’imposer sur le score final de 81 à 86 (éval : 88-105).

Auteurs d’une bonne première mi-temps les SIGmen sont retombés dans leurs travers lors d’un 3ème quart-temps catastrophique. Dix minutes remportées 33 à 5 à l’évaluation par Holon qui aura cloué le bec à Travis Trice et consorts. Dominés au rebond (12 à 5) durant la période, les joueurs de la SIG Strasbourg ont laissé Holon imposer son jeu en baissant le pavillon de l’intensité. Un improbable retournement de situation aurait été possible grâce une nouvelle fois à Gabe York mais, même revenus à -2 à deux minutes de la fin, les SIGmen n’auront pas eu la lucidité de tuer ce match malgré l’appui sans faille de la SIGArmy en fin de rencontre.

F.T.
gabe_york2_holon.jpg