Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
RESERVATION PSH / PMR
Rendez-vous sur le site de notre partenaire Yoolabox.com
gabe_york4_pau.jpg
Actualités [19/20] JeepELITE#7 : SIG Strasbourg-PauLacqOrthez Présentation Résumé Statistiques Interviews Photos

Gabe time !

Opposée à Pau-Lacq-Orthez la SIG Strasbourg savait que cette rencontre était cruciale. Avec une seule victoire au compteur après six journées les SIGmen avaient besoin de gagner pour ne pas rester englués dans les bas-fonds du classement. Après une 1ère mi-temps de bonne facture les SIGmen se sont faits très peur. Mais, portés par un Gabe York des grands soirs, ils ont réussi à remporter un match que tout le monde croyait perdu à 12 secondes du terme. Un 7-0 dans les 10 dernières secondes a totalement inversé l’issue de cette rencontre, finalement remportée par la SIG Strasbourg sur le score de 69 à 65.

Le début de match était marqué par l’empreinte de Jerai Grant. Concentré en défense et incisif en attaque, il marquait les six premiers points de son équipe. Mais Pau donnait du fil à retordre aux SIGmen. Hélas pour la SIG Strasbourg, non seulement les Palois égalisaient, mais surtout les hommes de Vincent Collet perdaient Jerai pour deux fautes après 3’30 : 6-6, 4’. Strasbourg faisait preuve d’une belle adresse et Travis Trice y trouvait son compte pour ponctuer un petit run des Blancs et prendre 4pts d’avance : 17-13, 7’. Les Alsaciens profitaient également d’un Gabe York tout feu tout flamme. Réalisant un quart-temps parfait (10pts), le numéro 32 de la SIG Strasbourg faisait un véritable récital en attaque, en faisant danser ses défenseurs, pour garder le cap. Et, sous son impulsion, Strasbourg menait à la fin du 1er quart-temps : 25-21 (éval : 33-21).

Le jeu s’équilibrait au retour sur le parquet et il était bien difficile de savoir quel côté la balance allait pencher. Les paniers strasbourgeois trouvaient écho par des lancer-francs des Palois, si bien qu’après 4’ l’avance des SIGmen n’était que d’un point : 29-28, 14’. Les hommes de Vincent Collet se donnaient en défense et n’hésitaient pas à faire des fautes pour stopper le jeu des Verts et Blancs. Un chiffre symbolisait très bien la volonté des SIGmen de bien défendre : un ! Un, comme le seul et unique panier dans le jeu des hommes de Laurent Villa durant 8’30. Les SIGmen cadenassaient et le 8-0 qui suivait faisait du bien : 37-30, 18’30. Les dernières minutes avant la pause inquiétaient un peu coach Collet, car les SIGmen gâchaient un peu en laissant deux paniers faciles à Pau qui se rapprochait à 5pts à la mi-temps : 39-34 (éval : 48-37).

Les SIGmen étaient un peu dans le dur au retour des vestiaires mais rien de rédhibitoire. Ils se battaient avec force et surtout ils pouvaient s’appuyer sur leur sniper en chef : Gabe York. Une fois à 9m50 et une fois à zéro degré il plantait deux triples assassins, pour passer le cap des 10pts d’avance pour la première fois du match et faire exploser le Rhenus : 48-36, 24’30. Mais Pau ne lâchait rien et, avec Travis Leslie en fer de lance, les Palois restaient à distance de la SIG Strasbourg qui n’allait pas devoir se perdre en chemin. Travis Trice passait au travers de ce quart à la mène et les SIGmen s’oubliaient un peu en défense. En ne commettant qu’une faute en 9’ ils laissaient trop de largesses à Pau au lieu de les stopper. Il n’en fallait pas plus à Travis Leslie qui se glissait dans la faille pour ramener son équipe à 3pts à la fin du 3ème quart-temps : 51-48 (éval : 61-49).

L’entame du dernier quart était inquiétante. Les locaux laissaient trop de rebonds à leur adversaire qui en profitait. Pire même, McGee donnait l’avantage à son équipe pour la première fois du match à 8’28 du buzzer (51-52). Un frisson traversait le Rhenus mais Gabe York puis Quentin Serron scoraient à 3pts et, grâce à eux, la SIG Strasbourg reprenait les commandes du match : 57-55, 34’. Travis Leslie était chaud comme la braise et chacun de ses tirs glaçait le Rhenus. Auteur de 24pts il se montrait comme le leader incontestable de cette équipe. Même si Gabe York permettait de garder la tête en dehors de l’eau, Leslie faisait tout pour enfoncer les SIGmen, si bien qu’à 3’ de la fin il redonnait l’avantage aux siens : 62-63, 37’. Mais Pau abandonnait quatre lancers en chemin avant que l’inévitable Leslie mette les deux siens donnant 3pts d’avance à son équipe à 12 secondes du terme : 62-65, 39’48. Mais, alors que tout semblait perdu, l’homme du match du côté Strasbourgeois, Gabe York, nous sortait un 3+1 d’outre-tombe pour faire chavirer le Rhenus : INCROYABLE ! De l’autre côté Travis Leslie ne réussissait pas son dernier tir et finalement Strasbourg plantait un incroyable 7-0 en 10 secondes à la suite d’une claquette offensive de Boris Dallo pour s’imposer sur le fil ! Score final : 69-65 (éval : 78-70).

MERCI GABE !
Quel thriller en cette fin de match ! Après une 1ère mi-temps de bonne facture, Travis Trice et consort ont montré des lacunes au retour des vestiaires mais heureusement la SIG Strasbourg a pu s’appuyer sur un Gabe York au sang froid de fou avec ses 24pts (6/12 à 3pts), bien secondé par un Quentin Serron très juste, propre et indispensable (9pts-3rbs-3pds). Ils ont eu chaud mais finalement cette victoire fait du bien et donne un peu d’air à la SIG Strasbourg.
F.T.
gabe_york3_pau.jpg