Basket
header_site_matchjoueurs.jpg
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
RESERVATION PSH / PMR
Rendez-vous sur le site de notre partenaire Yoolabox.com
gabe_york_nanterre2.jpg
Actualités [19/20] JeepELITE#14 : SIG Strasbourg-Châlons Reims Présentation Résumé Statistiques Interviews Photos

​Avoir la bonne attitude !

La SIG Strasbourg accueille Châlons-Reims ce vendredi 20 décembre à 20h00 avec un objectif et un seul : gagner !

Après la déconfiture vécue ce mardi au Rhenus, inutile de dire que les échanges entre le staff et les joueurs sont allés bon train. La défaite et encore plus la manière n’ont plu à personne. Mais pas le temps de tergiverser, les SIGmen accueillent dès demain Châlons-Reims. L’objectif pour ce match ? Pour coach Collet, celui-ci est on ne peut plus clair : « Gagner, qui plus est à domicile ! Mais également montrer un autre visage. On doit ça à nos supporters. Un autre visage que celui vu au Rhenus ces derniers temps et plus généralement depuis le début de l’année ». Il est certain que beaucoup de monde s’interroge sur les deux visages affichés par la SIG Strasbourg cette saison.

Capable de renverser des équipes comme Ankara chez elle, l’équipe alsacienne affiche un très triste bilan de sept défaites en onze matches à domicile. « On est une toute autre équipe à l’extérieur. Il faut qu’on arrive à corriger, à être d’avantage concentré pour faire abstraction du fait qu’on joue à domicile. Il faut préparer ce match comme on l’a fait ces derniers temps en déplacement », commente le coach à ce sujet, avant de pousser l’analyse : « On est beaucoup moins respectueux de ce qu’on veut faire, de ce qu’on veut mettre en place. Ce qui se passait avant que ça aille mieux était aussi lié à l’immaturité de cette équipe. Ça a été corrigé en partie depuis, par l’ensemble de l’équipe, mais surtout avec un apport fondamental, celui de Scottie Reynolds. Mais il se trouve que, sur les deux matches à domicile qu’il a joué, il a lui aussi un peu déjoué par rapport à ses prestations à l’extérieur ». Le coach ne lui jette en aucun cas la pierre, ni ne lui impute la responsabilité du triste spectacle face à Torun, car tout le monde en a conscience : le problème était global.

« Il faut qu’on adopte le bon comportement ». En effet, il semble impossible que ce qui a été vu hors d’Alsace ne se reproduise pas au Rhenus : « cette exigence dans l’agressivité et aussi le respect des consignes ». Aux SIGmen de mettre cela en pratique dès ce vendredi face au CCRB qui, même s’il reste sur cinq défaites consécutives, « a montré que c’était une équipe qui pouvait inquiéter quasiment tout le monde. Elle a inquiété Monaco, avait fait un bon match face à l’ASVEL et a fait des coups. C’est le même type de match que contre Nanterre par exemple. C’est le même danger que mardi, si on n’agit pas différemment. On doit montrer un autre visage : le bon ! ». Mais cette mauvaise passe des joueurs du coach Cédric Heitz ne doit en aucun cas entrer en ligne de compte : « si c’est à ça qu’on pense, je pense qu’on va avoir du mal à gagner demain. Ce n’est pas notre problème à nous. Le nôtre c’est d’avoir la bonne attitude ».

Être focus sur son jeu et les consignes, car en face il y a quelques éléments pouvant semer plus que le trouble dans le plan de jeu de la SIG Strasbourg. Vincent Collet s’exprime à ce sujet : « C’est l’équipe de Blake Schilb. Quand on se souvient qu’il avait fait un clinic au Rhenus le jour de la Saint Etienne et nous avait battu en marquant 31pts, il avait tout fait ! On est prévenu. C’est l’homme à tout faire, il fait beaucoup de création, c’est le 2ème passeur de l’équipe. Il joue beaucoup le pick-and-roll, autant que le meneur de jeu. Il éclaire le jeu. Comme Blake Schilb l’a souvent fait ». Méfiance et sérieux le concernant mais attention surtout de ne pas laisser trop de liberté à la traction française Maille/Morin « qui marche bien. Les deux ont fait des performances surprenantes : 17,2 d’éval pour Morin et 15,2 pour Maille. Jean-Baptiste Maille est la révélation de la Jeep® ÉLITE, même s’il est un peu descendu ces derniers matches. Il est sans doute plus attendu. Il était à 20 d’éval après six journées, mais il est encore bon ! ». Et comme en prime, autour de ces trois là tournent de bons joueurs comme Nic Moore et Jimmy Baron « qui peuvent allumer des mèches » ou encore Jessie Begarin et sa défense avec l’inusable Jo’ Passave-Ducteil, cette équipe du CCRB est « assez équilibrée. Il n’y a pas de joueurs qui marquent 17/18 points. Il y a beaucoup de joueur entre 10 et 12 points. C’est une équipe assez solide », conclue le coach. Vincent Collet qui pourra compter sur le retour de Quentin Serron mais également de Scottie Reynolds qui a passé avec succès le test de l'entraînement ce jour. Petite surprise enfin avec le meneur Travis Trice qui sera aligné sur la feuille de match et qui pourra être utilisé à la guise du coach en sortie de banc.

On pourrait noter qu’une victoire aurait son importance dans la course à la qualification à la Leaders Cup mais honnêtement, à l’heure actuelle, le plus important est ailleurs. Les fans ont faim de victoires au Rhenus et on ne peut que les comprendre. ‘‘Qui fait bien, trouve bien’’, dit-on… Messieurs on compte sur vous !

F.T.
Articles liés: 
scottie_reynolds.jpg
News

Le point infirmerie

L’infirmerie de la SIG Strasbourg a accueilli plusieurs joueurs depuis la semaine...
Toutes les actualités