Basket
header_site_matchjoueurs.jpg
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
RESERVATION PSH / PMR
Rendez-vous sur le site de notre partenaire Yoolabox.com
boris_dallo_ccrb.jpg
Actualités [19/20] JeepELITE#14 : SIG Strasbourg-Châlons Reims Présentation Résumé Statistiques Interviews Photos

​B. Dallo : «Il faut qu’on se remette tous en question»

Retrouvez les réactions de deux coaches et celle de Boris Dallo après le match remporté par le CCRB sur le parquet du Rhenus.

Vincent Collet : « Très vite on a été dans les cordes. On avait pourtant beaucoup, beaucoup, insisté sur le début, sur l’engagement défensif nécessaire. J’ai beaucoup de mal à l’expliquer. Que ce soit mardi ou ce soir, comment, en quelques jours, on a pu perdre ce qui nous avait permis depuis un mois d’être bien mieux : à savoir de commencer à se construire une identité défensive ! Les matches à l’extérieur qu’on a gagné, c’était d’abord en défendant un peu mieux, parfois même beaucoup mieux… Mais cette semaine on a de nouveau perdu tout ça. On s’est trompé d’objectif. Et en plus derrière on joue beaucoup moins bien en attaque. C’est souvent la défense qui permet de te donner du rythme… Là c’était l’inverse. C’était vraiment facile pour eux de scorer et nous on était totalement sans rythme.

Je ne veux pas mettre ça sur le dos d’une psychose. Si tu as peur de ne pas y arriver, tu dois en faire plus et on n’a pas affiché ça ! Même notre body language n’était pas bon…en tout cas pour certain et ça c’est vraiment regrettable.

Je ne comprends pas comment en quatre jours on a pu s’effondrer comme ça. C’est vraiment ça, c’est un effondrement dont il s’agit ! Il y a forcément des raisons autre que le basket qu’on va rechercher. Dans la cohésion… On a affiché une cohésion très faible. On a eu deux passages corrects en 1ère mitps, à partir de la 12/13ème, il y a eu sept ou huit minutes ou c’était un peu mieux dans l’engagement et dans le 3ème aussi, mais malheureusement sans concrétiser. On a raté les paniers et eux au contraire ont mis les paniers qui nous faisaient replonger. Mais globalement on a toujours été dominé.

Quand on est revenu à 13pts au milieu du 4ème quart on a fait deux ou trois stops, mais on n’a jamais marqué de l’autre côté. Et là quand tu es aussi loin, pour vraiment y croire, il faut que ça bascule. Il aurait fallu qu’on marque pour passer sous les 10 et leur mettre un peu plus de pression. Quelque part ils n’avaient pas trop de pression parce qu’ils avaient encore 13pts d’avance ».

Boris Dallo : « On est totalement passé à côté de ce match. Il faut qu’on se remette tous en question avant de rejeter la faute les uns sur les autres. On doit se remettre la tête à l’endroit car on a des objectifs, et pour l’instant c’est trop irrégulier. On est mal rentré dans le match. Je pense qu’on a un souci de concentration, qui n’est pas forcément individuel mais d’équipe. Il faudra qu’on en discute tous ensemble pour rectifier les choses. Chaque équipe a ses bémols, et nous ce sont les entames de match. On doit ajuster les choses pour gagner de nouveau à la maison ! Ça fait une semaine qu’on est plus dedans !  Je n’ai pas vraiment les mots pour expliquer tout ça. »

Cédric Heitz : « Je suis très heureux pour l’équipe et l’ensemble des joueurs car ils ont travaillé très dur. Ce soir, on a une équipe qui était concentrée sur ce qu’elle avait à faire. On a contrôlé ce match du début à la fin. C’était loin d’être facile, puisque Strasbourg était dans la même situation que nous à domicile. Ce soir, il fallait avoir les nerfs solides, et on n’a rien lâché. On a réussi à faire front, à mettre les tirs et les stops qu’il fallait, face à des menaces importantes.  On n’a pas exactement obtenu ce qu’on voulait en terme défensif, mais à la fin on a quand même limité leurs tirs à 3pts, et c’était un des paramètres importants dans cette équipe. »