Basket
boulazac_reporte.jpg
banniere_web_stradim_sig.jpg
banniere_web_stradim_sig.jpg
RESERVATION PSH / PMR
Rendez-vous sur le site de notre partenaire Yoolabox.com
p1610668.jpg
Actualités [ESPOIRS] : Ils finissent fort 2019 !

[ESPOIRS] : Ils finissent fort 2019 !

Les Espoirs de la SIG Strasbourg affrontaient la JDA Dijon pour la dernière journée avant la trêve. Actuellement dans le Top 4, les joueurs de Lauriane Dolt avaient à cœur de l’emporter pour terminer l’année en beauté. Et ce fût chose faite ! Les Espoirs de la SIG Strasbourg se sont imposés face à Dijon sur le score de 76-73.

 
Les Espoirs de la SIG Strasbourg étaient sérieux au début de cette rencontre. Sous l’impulsion de Joris Wagner (5pts, 2ints), ils prenaient même les commandes du match (11-2, 3’). Et quand Jayson Tchicamboud et Joris Wagner trouvaient la mire à trois points, les Strasbourgeois se procuraient 12 longueurs d’avance (16-4, 5'). Appliqués en défense et patients en attaque, les jeunes SIGmen dominaient dans tous les secteurs, et géraient confortablement leur avance (24-11, 8’). Fin 1er quart-temps : 29-12 (éval : 41-7)

Le deuxième quart-temps était beaucoup moins glorieux côté Strasbourgeois. Au point mort en attaque, ils ne parvenaient pas à trouver le chemin du cercle pendant 3’.  Les Dijonnais en profitaient pour infliger un 7-0 et revenaient à 10 points (29-19, 13’). Lauriane Dolt stoppait le jeu pour remettre les idées au clair à son équipe. Au retour sur le parquet, ce temps mort avait l’effet escompté puisque les jeunes SIGmen relevaient l’intensité, et obtenaient même le plus grand écart du match (42-25, 16’). Les Dijonnais ne comptaient pas laisser les Strasbourgeois s’envoler. Bien plus adroits sous le cercle et profitant des maladresses strasbourgeoises, les Espoirs de Dijon passaient même sous la barre des 10pts (42-33, 18’).  Mi-temps : 45-38 (éval 54-40)
 
Au retour des vestiaires, la défense strasbourgeoise était beaucoup trop permissive, si bien que les Dijonnais recollaient au score (50-45, 24’). Ils se rapprochaient même à un petit point (50-49, 25’), et coach Dolt prenait immédiatement un temps mort. Lucas Beaufort sonnait la révolte avec un tir primé, et débloquait ainsi le compteur strasbourgeois bloqué depuis presque 3’ (53-49, 27’). Essome Miyem venait à son tour stopper l’élan dijonnais avec un dunk ravageur (57-52, 28’). Et quand Maxime Hmaé s’y mettait aussi, les Espoirs de la SIG Strasbourg retrouvait un avantage de 7pts (59-52, 29). Fin du 3ème quart-temps : 62-52 (éval :75-54)

Malgré les 10 longueurs d’avance, il allait falloir s’accrocher pour espérer une issue victorieuse, et éviter de sombrer comme au deuxième quart-temps. Les jeunes SIGmen l’avaient bien compris, et se montraient bien actifs aux rebonds (64-54, 32’). Pour autant, les Strasbourgeois se retrouvaient vite dépassés par les Dijonnais qui relevaient le curseur l’agressivité (76-72, 39’). Un seul mot d’ordre : DEFENSE ! Les fautes s’accumulaient côté Strasbourgeois et Dijon convertissaient les lancers francs en points pour revenir à 3 petits points à 8 secondes de la fin (76-73). Dijon tentait à un tir à trois points sur les dernières secondes, qui ne rentrait pas et permettait aux Strasbourgeois de l’emporter sur le score final de 76-73 (éval 92-75)

LES STATS

 
 

stats_dijon.png