Basket
header_site_matchjoueurs.jpg
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
RESERVATION PSH / PMR
Rendez-vous sur le site de notre partenaire Yoolabox.com
travis_trice_nanterre.jpg
Actualités [19/20] JeepELITE#15 : Limoges-SIG Strasbourg Présentation Résumé Statistiques Interviews Photos

​Passez des paroles aux actes !

La SIG Strasbourg a pris la route pour Limoges, où le match de ce lundi 23 décembre devra être d’un tout autre acabit que les deux de la semaine passée. Coup d’envoi à 20h d’une rencontre entre deux équipes en difficulté et qui ont toutes deux besoin de gagner… Aux SIGmen de tout mettre en œuvre pour tirer leur épingle du jeu !

L’incompréhension, l’abasourdissement étaient fort vendredi soir après la douche glacée que venait de prendre la SIG Strasbourg et ses fans au sortir de la défaite face au CCRB. Une huitième déconvenue en 12 matches à la maison cette saison, mais surtout la seconde en trois jours au Rhenus, par des ampleurs rarement atteintes jusqu’à présent. Inutile de perdre son temps à chercher, perdre deux fois de suite à domicile, deux fois avec cette ampleur (-22 et -14), n’est pas commun. En tout cas ceci n’est pas arrivé lors des cinq dernières saisons… Autant dire que Vincent Collet et son staff ont décortiqué le soir même, dans tous les sens, le match. Mais, au-delà du basket, le groupe s’est surtout retrouvé samedi matin afin de parler. Durant un peu plus de 20 minutes, joueurs et staff étaient réunis au milieu du terrain pour des échanges dont il ne fuitera rien, mais qui ont été très musclés. Inutile de palabrer, comme dit l’expression : ‘‘le linge sale se lave en famille‘’. Maintenant le plus important est de passer des paroles, aux actes !

Le problème est maintenant clair, il va falloir très vite rebondir après deux sorties catastrophiques. « J’espère qu’on va réagir et être capable de montrer autre chose. Pour moi c’est très préoccupant » confie coach Collet avant d’enchaîner : « Mardi certains auraient pu croire que c’était un jour sans. Mais deux fois en trois jours, ce n’est pas possible… Vraiment pas possible ! Il y a un contraste qui est fort par rapport aux deux matches de la semaine précédente. Ostende était moyen, mais les attitudes étaient là et encore plus à Gravelines. Ça n’augurait en rien le fait qu’on se soit effondré comme on l’a fait cette semaine ».  Mais ne croyez pas que le coach tombe dans le pessimisme et ne prépare pas le prochain match pour le gagner : il n’en est rien ! En déplacement à Limoges, dans un Palais de Sports de Beaublanc à coup sûr hostile, les SIGmen veulent rebondir. Ceux-ci ne sont pas de simples mots pour masquer les maux. C’est un fait.

Sur le parquet de Limougeauds eux aussi mal en point (5V-10D), Vincent Collet et ses hommes savent que ce match est aussi important pour une équipe que pour l’autre. Strasbourg a besoin de gagner, pour se rassurer et rester dans le top 8 pendant que Limoges doit l’emporter, pour ne pas sentir le souffle des reléguables lui souffler dans la nuque. « Eux aussi ont des problèmes, un peu comme nous. Ce sera un peu un match de la peur quelque part. Les deux équipes ont besoin de la victoire ! C’est un match très important » consent coach Collet. Un match très important durant lequel il est clair qu’il faudra montrer un tout autre visage défensif, pour ne pas rentrer en Alsace avec des valises plus lourdes au retour qu’à l’aller car, comme le glisse l’entraîneur sur la défense de son équipe : « On était mieux par moment les semaines passées, mais, la semaine écoulée on était très loin du compte ».

Plus globalement le comportement sera grandement observé car, ce qui a été montré lors des deux derniers matches au Rhenus, n’a rien à voir avec ce que l’on attend de ceux qui arborent et défendent (si l’on peut dire ainsi actuellement…) les couleurs de la SIG Strasbourg ! Et il le faudra absolument car, même avec des absences non négligeables du côté de Limoges (Conklin et Christon), cette équipe a quelques ressources qui peuvent chambouler les plans des SIGmen, s’ils ne mettent pas un minimum le cœur à l’ouvrage. Le trio Alsacien Beyhurst/Invernizzi/Lang aura forcément à cœur de sortir une belle performance, la paire d’ailiers Anthony Brown et Marcus Ginyard est à surveiller à coup sûr ou encore le meneur Paul Stoll, déjà croisé au Rhenus, qui, même s’il reste sur de grosses contre-performances, est capable d’embraser un match à lui seul. D’ailleurs Coach Collet a noté « qu’ils ont fait plutôt un bon match à Dijon et n’étaient pas loin de s’imposer, ce qui est une performance. De toute façon ce sera dur. À Beaublanc c’est toujours difficile. On n’arrive pas avec la confiance en plus. On avait retrouvé une forme de sérénité mais ce qu’on a fait cette semaine va forcément nous remettre le niveau de la confiance un peu plus bas ».

Du côté de la SIG Strasbourg, l’entraîneur ne pourra pas compter sur Jerai Grant. Le pivot strasbourgeois est resté en Alsace. Touché lors du match face à Ostende en BCL il y a 10 jours, il souffre depuis d’un traumatisme du rachis lombaire. Le joueur a été mis en arrêt de travail et ne sera, par conséquent, pas aligné sur la feuille de match contre Limoges et Dijon la semaine à venir. Mais qu’importe aujourd’hui il n’y a plus d’excuses à se trouver ni même à chercher. Cette équipe doit montrer un autre visage ! Les deux matches à venir contre Limoges ce lundi 23 décembre et au Rhenus contre Dijon le 26 décembre devront être d’un tout autre acabit ! Messieurs : réveillez-vous !

F.T.