Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
RESERVATION PSH / PMR
Rendez-vous sur le site de notre partenaire Yoolabox.com
gabe_york_lietkabelis2.jpg
Actualités [19/20] BCL #9 : SIG Strasbourg-Torun Présentation Résumé Statistiques Interviews Photos Vidéos

Se faire respecter chez soi !

La SIG Strasbourg accueille ce mardi 17 décembre, à 20h30 (billetterie : ici), la lanterne rouge du groupe en BCL, le club Polonais de Torun.

Ne nous mentons pas, le bilan de trois victoires et six défaites à domicile toutes compétitions confondues et loin d’être le plus coquet du monde. Si Vincent Collet et son équipe veulent viser plus haut il est certain que les performances à l’extérieur ne suffiront pas. « On a déjà perdu deux fois à la maison. On a rééquilibré en allant gagner deux fois à l’extérieur mais quoiqu’il en soit il faut qu’on gagne chez nous. D’une façon générale, c’est vraiment très important qu’on commence à gagner à la maison ! » commente très justement le coach de la SIG Strasbourg.

Il est certain que le double visage affiché par les SIGmen, à domicile et à l’extérieur peut amener à se poser des questions. Impériaux depuis cinq semaines hors de leur base, ils sont plus en difficulté à domicile : « Quand on observe notre parcours, il est anormal par rapport à ce que l’on voit en général. Il y a beaucoup d’équipes qui ne gagnent que chez elle. Et on dit que, le fait de gagner à l’extérieur, est la marque des équipes plus solides mais ce n’est pas tout à fait vrai. Ça dépend du comportement. Je considère que depuis un mois on est mieux à l’extérieur mais toujours pas à la maison. On ne montre pas le même visage à domicile et à l’extérieur. Cette semaine on a deux matches à la maison, il faut qu’on soit en mode match à l’extérieur ».

Une chose est certaine, depuis leur double victoire à l’extérieur à Ankara et Ostende, les SIGmen sont redevenus maîtres de leur destin. Autant dire que dans ce cas, gagner à domicile est la condition sine qua non pour continuer à croire en une qualification. Mais même face à Torun, dernier du groupe, « Il faudra être plus sérieux que ce qu’on a été face à Nanterre et Lietkabelis » comme le dit justement coach Collet. La claque prise au match aller et cette défaite 97-81 fait aujourd’hui un peu tache dans le parcours des Alsaciens au regard du résultat global des Polonais ce jour, qui ne comptent…qu’une seule victoire. Alors attention à la concentration qui sera appliquée pour ce match ! A la question du pourquoi du comment sur les relâchements vus à domicile, coach Collet ne passe d’ailleurs pas par quatre chemins : « peut-être que l’on baisse la garde et qu’on se sent protégé par je ne sais quoi : le public, l’atmosphère. Mais ce n’est pas souvent le cas. Il faut qu’on profite d’être à domicile pour être encore plus agressif » … Une chose qui n’a pas forcément été vue avec constance cette saison au Rhenus.

Mais attention à cette équipe de Torun pour le moins antinomique dans cette édition de la BCL. A la fois meilleure attaque et pire défense de la compétition, l’équipe d'Aaron Cel est pour le moins surprenante malgré son classement. « C’est la meilleure attaque du groupe mais ses chiffres défensifs sont faibles. Mais, en attaque, c’est une vraie équipe qui joue bien. Ils dominent en championnat et donc ils ne sont pas très affectés par les défaites européennes. Ils perdent les matches car ils n’arrivent pas à arrêter l’adversaire. Donc, si tu ne les arrêtes pas en attaque, tu es à la merci de cette équipe ». Si la victoire semble être dans les cordes des hommes de Vincent Collet il est clair et net qu’il faudra faire preuve d’agressivité constante et de vigilance sur les replis défensifs. Sans cela...

Si, du côté de Torun, il faudra à coup sûr surveiller et contenir le meilleur marqueur (21pts) de la BCL et premier à l’évaluation (22,8), Chris Wright, c’est avant tout un nouvel effort collectif qui est attendu. Hélas pour Vincent Collet il va devoir composer sans Quentin Serron qui souffre d’une lombalgie. De plus Jérémy Nzeulie, malade, n’a pu prendre part à l’entrainement mais est attendu sur le parquet demain et Travis Trice est quant à lui incertain. Le staff verra demain si son état, qui s’améliore petit à petit, lui permet de jouer. 
 

Les fans ont faim de victoires à domicile et quoi de mieux avant les fêtes que de leur donner de quoi se sustenter. Les trois matches à venir sont encore et toujours basés sur la thématique de Noël dans un Rhenus en fête. Il est donc temps de faire respecter sa loi au Rhenus, ce que confirme le coach « Ce que j’aimerais montrer à nos supporters, et qu’on exporte depuis un petit moment, c’est qu’on est devenu une équipe sérieuse dans la façon de jouer et de s’opposer ». Voilà qui est dit, l’entraîneur va encore plus loin en disant sans détour : « Le vrai objectif c’est le fait d’être à 5/4 demain soir. Il faut qu’on gagne, il n’y a pas à réfléchir deux fois ». Voilà un discours sans double sens ni arrière-pensée et qui a le mérite d’être clair. Messieurs, rendez-vous demain à 20h30 sur le parquet, on vous attend pour faire respecter la loi, VOTRE loi, sur vos terres !
F.T.
Articles liés: 
scottie_reynolds_gravelines.jpg
Jeep Elite

Sans trembler

Privée de Travis Trice et Quentin Serron tous deux blessés, la SIG Strasbourg se...
Toutes les actualités