Basket
header_sigarmy.jpg
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
RESERVATION PSH / PMR
Rendez-vous sur le site de notre partenaire Yoolabox.com
vincent_collet_dijon.jpg
Actualités [19/20] JeepELITE#16 : SIG Strasbourg-Dijon Présentation Résumé Statistiques Interviews

​V. Collet : « l’état d’esprit n’avait rien à voir »

Retrouvez les réactions des deux coaches, du président Martial Bellon et de Scottie Reynolds après la victoire de la JDA Dijon face à la SIG Strasbourg.

Vincent Collet : « Ce qui est dommage c’est que l’entame était satisfaisante. A la fois le 7-0 mais également lorsqu’ils nous ont mis 11 derrière on a repris. On était à 17-11 à quelques minutes de la fin du quart-temps mais l’entrée du banc nous a beaucoup couté. On a pris un éclat fin du 1er et début du 2ème trop important et après tu es obligé de courir. Mais malgré tout, la réaction était bonne après et elle aurait même pu à mon sens permettre de faire mieux. Mais on a à nouveau péché sur notre plus gros point faible : le rebond défensif. Deux ou trois consécutives on leur a donné des deuxièmes chances qui leur a permis de nous remettre à distance… à l’image du tir de Holston au buzzer. Ce n’est pas qu’un problème intérieur. Il y en a 5 pour Ulmer par exemple, ça ce sont des joueurs extérieurs qui n’ont pas fait de box-out, en l’occurrence ce n’est pas que le problème du pivot. Ça vient de partout. On n’est pas suffisamment focus alors qu’on sait que c’est notre plus gros point faible. Mais il est vrai que lorsque l’on aura retrouvé un autre pivot c’est ce qu’on attendra de lui en premier lieu : d’avoir un impact athlétique et une dissuasion qui soient supérieur.

Mais aujourd’hui c’était mieux hormis ce passage dans le 2ème quart-temps. Mais l’entame était d’un tout autre calibre. Aujourd’hui il y a des choses à prendre pour la suite. La réaction en deuxième mi-temps n’est pas liée au hasard. On s’est battu pour aller chercher ça mais malheureusement on fait encore des erreurs. Mais malgré tout, en termes d’état d’esprit, ça n’avait rien à voir avec la semaine dernière ».

Concernant la Leaders Cup il confie : « c’est presque mort. Il faut que les autres perdent. Le fait d’avoir perdu de 10pts fait que l’on reste positif au panier-average. Donc si par exemple Châlons-Reims perd ils resteront derrière nous. Nanterre est à 0, il faut qu’il gagne de plus de 8pts pour nous passer devant. On est réduit à espérer la défaite des autres. C’est dommage mais ce n’est pas non plus la principale préoccupation qui elle est de reconstruire l’équipe et être meilleur en 2ème partie de Championnat. L’objectif est toujours les Playoffs. Il y a encore les matches retour mais il faut qu’on soit meilleurs, on le sait ! »

Une reconstruction qui se poursuit avec le départ de Jerai Grant et dont le coach donne son avis : « il était à une moyenne de rebond qui n’était pas suffisante et surtout au niveau de l’engagement. On a besoin de ça. Notre 2ème pivot étant plus un joueur offensif avec de très bonnes mains, c’est important qu’on ait cette présence pour rassurer tout le monde. C’est le socle pour une équipe ce poste de pivot avec une qualité de rebond qui est indispensable. On lui cherche un remplaçant depuis plusieurs jours. Il n’y a pas trop de noms qui circulent mais on est à l’affût. On sait que c’est une période où il y a des mouvements un peu partout dans les équipes. On va regarder encore dans les jours qui viennent. Il faut qu’il soit là à l’entraînement le 3 janvier. C’est l’objectif ».

Martial Bellon : « Je vous confirme que, d’un commun accord, nous nous sommes séparés de Jerai Grant. La rupture de contrat a été signée ce matin. Nous sommes en chasse pour retrouver un nouveau pivot. Ça faisait longtemps que je souhaitais qu’il parte. Nous avons été très déçus par le comportement de ce joueur, qu’on avait vu très positif l’année dernière en BCL. Mais depuis le début de saison il était décevant. Il n’était pas bien et souhaitait partir aussi. C’était clairement un départ d’un commun accord. L’objectif est d’avoir son remplaçant le plus vite possible ».

Scottie Reynolds : « On savait que ça allait être dur de jouer contre cette équipe. On a eu un bon début de match. Il y a eu des attitudes très positives. On s’est battu. Le problème, ce sont les rebonds. Quand je suis arrivé, tout le monde me disait « on est dans une mauvaise période » et finalement on a gagné six matches à l’extérieur. Dans une équipe, il y a des hauts et des bas. Maintenant, il faut qu’on se relever, comme on l’a déjà fait. On a envie de se battre, et ce soir la manière dont on est revenu est une bonne étape pour nous. Je pense que parfois c’est bien de déconnecter du basket et en même temps il faut qu’on arrive prêt à la reprise. On sait combien les fans veulent une victoire et on la veut aussi. Il nous faut de la constance pour se sortir de cette spirale et faire de grandes choses. »
 
Laurent Legname : « On est très content de finir la phase aller avec 14 victoires et 3 défaites et spécialement la terminer par cette belle victoire. Je félicite tous les joueurs. Ce soir on a fait un bon match dans l’ensemble, et la récompense est la victoire.  Mis à la part l’entame de match où on fait 0-7, on fait quand même une première mi-temps de qualité. Offensivement, la balle bouge très bien, et on les tient bien défensivement. En deuxième mi-temps, on commence bien mais au lieu de tuer le match et passer à +25 ou +30, on loupe des paniers immanquables à 2pts et on perd des balles. Ce sont ces deux facteurs qui leur ont permis de revenir dans le match, et ils en ont bien profité. Ils sont montés en agressivité défensive, et sont revenus à 6pts. Ensuite, on a su resserrer la défense pour n’encaisser que 14pts. Notre maladresse a été compensée par notre activité aux rebonds offensifs. On va continuer à travailler et rester sur cette même ligne. Rien n’est acquis est Championnat et en BCL, donc ce sera à nous de faire du mieux possible. »

Jérémy Leloup : « On n’a pas commencé avec le rythme qu’on voulait, mais après on a bien réagi. On a ensuite développé notre jeu en attaque, mais c’est surtout en défense où on a été beaucoup mieux. Et on sait quand on est bien défensivement, en attaque on a du rythme et plus de réussite. Quand on a eu 20 points d’avance, on a perdu des balles qui leur ont donné du jeu rapide pour réussir à revenir. On n’a pas paniqué, on est resté solide défensivement même si on perdait des balles. On est très satisfait du bilan de cette phase aller, mais ce n’est que la première partie du Championnat. On aimerait bien que ce soit validé par un titre. A nous de faire au mieux pour valider cette belle partie de saison ! »