Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
RESERVATION PSH / PMR
Rendez-vous sur le site de notre partenaire Yoolabox.com
jeremy_nzeulie3.jpg
Actualités ​J. Nzeulie : « On a tous à cœur de relever la tête ! »

​J. Nzeulie : « On a tous à cœur de relever la tête ! »

Alors que l’équipe a repris l’entraînement ce vendredi 3 janvier, Jérémy Nzeulie nous fait part de son état physique, du bilan de cette première partie de saison et de l'esprit général de l'équipe à la reprise.

 
SIG : Comment vas-tu ? Comment est-ce que tu t’évalues physiquement ?

J.N : "Physiquement, je suis loin d’être au top. C’est normal quand on revient de blessure, il y a souvent des rechutes au niveau des douleurs et ça force parfois à compenser donc ça peut générer d’autres douleurs. On travaille bien avec le préparateur physique pour que je puisse revenir au top le plus rapidement possible. J’ai bien bossé pendant la trêve donc je me sens un peu mieux, mais en terme basket, c’est encore compliqué pour le moment. J’ai été un peu trop passif, car je ne voulais pas bousculer la hiérarchie de l’équipe. Je voulais juste m’intégrer tout doucement, mais je pense que je me suis un peu trop mis en retrait du coup."

SIG : Tu fais partie des joueurs qui ne se sont pas arrêtés entre le 26 décembre et la reprise. Quel était ton programme ?

J.N : "J’avais une séance par jour avec Flo, le préparateur physique. On commençait par de la muscu afin de travailler les genoux pour renforcer la zone et avoir moins de douleur. On faisait une trentaine de minutes en général et ensuite, sur le terrain on travaillait le cardio. Comme je me sens moins bien en latéralité défensive, on a travaillé là dessus. Les séances duraient en général 1h30 : c’était très intense ! J'ai à cœur de pouvoir mieux revenir la deuxième partie de saison donc j’ai essayé de donner le maximum. J'espère que ça va rapidement payer."

SIG : Tu as plus suivi sur le banc cette première partie de saison. Qu’est-ce que tu peux en dire ?

J.N :  "Ce début de saison a été en dents de scie. On a eu de très bons moments, comme les cinq victoires d’affilée et ensuite on a enchaîné une série de défaites qu’on a eu du mal à arrêter. J’espère que ce sera réglé à la reprise. On manque de régularité et on travaille pour que ça n'arrive plus."

SIG : Le début de saison a été compliqué, mais l’équipe s’est qualifiée pour la Leaders Cup. C’est une compétition qui tient à cœur beaucoup de clubs et de joueurs car cela montre qu’à mi-parcours, l’équipe se trouve dans les huit premiers…

J.N : "C’est un bel accomplissement de se qualifier pour la Leaders Cup, d'autant plus que ça n’a pas été simple. Je pense que, comme on l’a vu l’année dernière, rien n’est impossible. C'est la possibilité de gagner un titre. On va la jouer à fond. Si on arrivait à gagner ça à la mi-saison, cela nous donnerait beaucoup d’espoir. On en est encore loin pour le moment. On sait qu’on doit encore beaucoup travailler pour y arriver."
 
SIG :  La reprise de l’entraînement a eu lieu ce vendredi 3 janvier. Comment ça s’est passé ? Comment as-tu trouvé l’équipe ?

J.N :  "J’ai trouvé le groupe concentré et prêt à travailler. Il y avait un bon état d’esprit. On sentait que le mois de décembre était derrière nous, et c’est une bonne chose ! Le passé, c’est le passé ! Maintenant, il faut aller de l’avant. On a des matches à essayer de gagner, et on va avoir un mois de janvier difficile. Ce n’est pas en se polluant l’esprit avec de la négativité que ça va nous aider."
 
SIG : Vous commencez l’année avec des grosses affiches. Vous allez à Manresa, vous accueillez Monaco, puis vous vous rendez à Nanterre. Qu’est-ce que t’inspires ce mois de janvier ?
 
J.N : "Le mois de janvier va être décisif ! En Jeep Elite, avoir Monaco et Nanterre, ça ne va pas être simple, surtout que Nanterre a vraiment repris du poil de la bête ! Je pense qu’on est mieux en position d’outsider que de favori. Je trouve qu’on a un groupe qui a vraiment envie de progresser. On a tous à cœur de relever la tête et de montrer un autre visage."
 

jeremy_nzeulie_ankara_turk.jpg