Basket
header_sigarmy.jpg
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
RESERVATION PSH / PMR
Rendez-vous sur le site de notre partenaire Yoolabox.com
gabe_york2_holon.jpg
Actualités [19/20] BCL #11 : Holon- SIG Strasbourg Présentation Résumé Statistiques Interviews Photos

Un déplacement décisif

Pas le temps de se reposer, les SIGmen se sont envolés ce lundi matin, direction Tel-Aviv pour disputer demain, mardi 14 janvier à 17h45, un match très important de Basketball Champions League.

Une défaite n’est jamais une chose dont on peut se contenter. Néanmoins celle face à Monaco le week-end passé ne laisse pas de goût amer comme celles subies en décembre. A sept contre l’ogre monégasque, les SIGmen ont affiché un visage qui a plu et le tour d’honneur sous les applaudissements en disait long. Place maintenant à un déplacement à Holon pour un match capital dans l’optique d’une qualification pour le tour suivant. Au moment de monter dans le bus qui l’emmène à l’aéroport, l’équipe a eu la joie de voir Damien Inglis les rejoindre. Si son état n’est pas optimum, le numéro #7 de la SIG Strasbourg a reçu le feu vert médical et sera sur le parquet demain. De son côté Vincent Collet note avant de partir : « On sait qu’on est un peu dans le dur et la réorganisation. Le nouveau joueur va arriver quand on sera parti, mais la bonne nouvelle c’est qu’on devrait réussir à le qualifier pour Nanterre, si tout va bien. Ça donne le moral à tout le monde, ça se voit. Mais la 2ème chose qui donne le moral c’est qu’on a fait un meilleur match samedi. Mais on a la conviction que même avec cette équipe, on peut faire mieux. C’était déjà pas mal, il y avait beaucoup de bonnes choses mais on peut faire mieux, on en a parlé. Et il va falloir le faire car c’est un match décisif qui nous attend ».

Et avant de faire totalement la bascule vers Holon, revenons sur ce nouveau big man qui débarque pour s’imposer dans la raquette. Vincent Collet complète son propos à son sujet : « c’est un vrai pivot avec les avantages et les inconvénients. Il va sûrement souffrir un peu en Jeep ÉLITE sur les déplacements latéraux car il est très grand et lourd. En revanche il va nous apporter un point d’ancrage évident. Ce n’est pas simplement un joueur de grande taille. Il a du basket, il a de bonnes mains. Il va nous servir de point de fixation et nous apporter une création supplémentaire ». Tout le monde l’a bien compris, le club va retrouver de la fixation intérieure à coup sûr avec ce joueur comme elle a pu en avoir par le passé.

Pour en revenir au match de ce mardi, il est clair et net que les joueurs vont devoir mettre tout ce qu’ils ont pour revenir avec une victoire qui ferait du bien, surtout comptablement au regard du classement. A égalité avec Holon (4V/6D), il commencerait à être difficile d’imaginer le top 4 du groupe en perdant face à une équipe qui nous a déjà battue à l’aller (81-86). Le match aller justement, difficile de s’y fier pour établir un parallèle avec le match de demain : « C’est une bonne équipe. Ils ont changé de coach et maintenant elle est moins offensive et plus défensive mais malgré tout je pense que ce n’est pas infaisable », glisse le coach. Mais une chose est certaine : possible ou pas peu importe : il faut le rendre possible !

Et pour y arriver la recette est donnée par Vincent Collet : « Ça commencera par avoir le même comportement. Il ne faut pas oublier qu’on a perdu samedi. On n’a pas le droit d’être rassuré. Ça nous encourage, nous montre qu’on est capable de faire de bonnes choses à condition de mettre tout son cœur et son énergie ». Le tacticien et son staff ont travaillé sur l’opposition à venir et ont bien remarqué et ciblé les changements dans le jeu de l’UNET Holon : « Latavious Williams, qui nous avait fait beaucoup de mal, n’est plus là et est remplacé par Angelo Delgado qui n’est pas cadeau. C’est un fort joueur. On était intéressé par lui à un moment donné donc on ne va pas dire le contraire. C’est une équipe avec un roster intéressant. Marcus Foster est un diable et est la première cible. Offensivement ils s’en remettent beaucoup aux qualités individuelles mais ils sont bien organisés défensivement. Ils ont une défense qui ferme bien l’accès du panier et utilisent bien les switchs défensifs ».

En résumé : ils ne sont pas faciles à jouer ! Vincent Collet qui a regardé, entre autres, leur dernier match contre le Maccabi Tel Aviv, perdu 94-83, a vu qu’ils avaient proposé des choses intéressantes : « et le Maccabi les a pris au sérieux mais malgré tout Holon les a beaucoup gênés ». En attendant la qualification de Parakhouski, attendu demain en Alsace pour les examens médicaux d’usage, et la suite des ajustements d’effectif à venir, les SIGmen vont devoir se serrer les coudes.

F.T.

Classement du groupe A après 10 journées

classement_jbcl.jpg