Basket
header_sigarmy.jpg
RESERVATION PSH / PMR
Rendez-vous sur le site de notre partenaire Yoolabox.com
ali_traore_holon.jpg
Actualités [19/20] BCL #11 : Holon- SIG Strasbourg Présentation Résumé Statistiques Interviews Photos

Une défaite qui coûte très cher

En déplacement à Holon, la SIG Strasbourg était dans la quasi-obligation de l’emporter pour continuer à croire en une qualification européenne. Hélas, la défense strasbourgeoise a pris l’eau et finalement l’équipe, qui a le mérite de s’être battue et de ne jamais abandonner, s’incline 101 à 92. Une 7ème défaite de rang qui coûte cher…

Les deux équipes offraient du répondant en début de rencontre. Et même quand Holon mettait un petit 7-0 pour prendre 5pts d’avance (9-4), la SIG Strasbourg ne paniquait pas, et le 2-7 qui suivait permettait de rester à hauteur : 11-11, 4’. Ali Traoré se trouvait particulièrement à l’aise en attaque, bien aidé par les très belles passes de Boris Dallo et Scottie Reynolds portant le jeu de son équipe (8pts en 5’). Hélas défensivement, les Alsaciens avaient quelques oublis, laissant des tirs ouverts qui aidaient Holon à reprendre les commandes : 17-15, 6’. Les attaques étaient plutôt en verve et à ce petit jeu le sniper Gabe York tirait son épingle du jeu en enquillant les tirs. Il faut dire que ce ne sont pas les qualités défensives qui venaient d’être mises en exergue. Et même si Gabe permettait de repasser devant à la 9ème minute (23-24), Holon finissait bien en trouvant deux belles solutions pour faire la bascule en tête. Fin du 1er quart-temps : 27-24 (éval : 39-29).

Amis de beau jeu défensif, inutile de vous mentir, ce match n’était pas le vôtre. Le temps passait et les paniers s’enchaînaient des deux côtés et, à ce petit jeu, Holon profitait bien des espaces laissés par les strasbourgeois. Ainsi, les Israéliens géraient leur petite avance et la SIG Strasbourg faisait la course derrière : 34-29, 13’. Les SIGmen étaient dominés dans la bataille du rebond et l’impact des big men locaux pesait lourd. Mais l’équipe de Vincent Collet, sans faire de bruit, sur un triple de Nzeulie, reprenait les rênes de la partie : 36-37, 14’. Mais la fin de période était d’un tout autre acabit. Durant 5’, l’attaque strasbourgeoise était réduite à peau de chagrin et les 18pts offerts sur contre-attaque durant la 1ère mi-temps étaient vraiment trop violents. Le 12-0 encaissé sonnait le glas de la maigre avance strasbourgeoise (48-37, 17’30). A hauteur pendant 16’, les SIGmen finissaient cette 1ère mi-temps sur un 18 à 5 dans la musette qui les repoussait à 12 longueurs. Mi-temps : 54-42 (éval : 75-46). Pour espérer quelque chose, il allait falloir défendre un minimum et faire baisser le pourcentage des locaux (65%), sinon la douche allait être encore glacée…

Le retour des vestiaires ne laissait rien envisager de bon. Holon enquillait les points et Strasbourg était même repoussé à 16pts après 2’ : 60-44, 22’. Les SIGmen réagissaient malgré tout, et le mini run sous l’impulsion d’un très bon Scottie Reynolds, permettait de ne pas prendre l’eau et espérer (60-49, 24’). Mais le passing game des Israéliens se déployait magnifiquement et, sans sourciller, Marcus Foster et sa bande faisaient la course en tête, en dominant sans partage la peinture (56pts marqué après 28’). Autant dire que le temps mort de coach Collet à ce moment du match avait vocation à vouloir réveiller ses hommes, mais les locaux veillaient au grain : 75-58, 28’. Pas totalement remis, Damien Inglis faisait de son mieux en attaque mais la défense strasbourgeoise encaissait une nouvelle fois plus de 25pts dans le quart. Quentin Serron scorait un triple au buzzer pour maintenir la tête hors de l’eau de l’équipe, mais la physionomie du match n’envisageait rien de bon. Fin du 3ème quart-temps : 81-69 (éval : 108-80).

Cependant, le début du dernier acte voyait un vent de panique souffler dans les rangs israéliens. Un 3-9 en 3’ permettait de faire renaître un espoir en repassant sous la barre des 10pts. A 7’ du buzzer, il avait match : 84-78, 33’. Mais en face, Marcus Foster sortait un gros match (22pts), TJ Cline portait les siens (18pts-10pds) et le retour de flamme brulait les ailes des SIGmen. Trop permissifs en défense dans cette rencontre, ils payaient leurs absences durant les 30 premières minutes. Car, même quand Holon reprenait le large (94-83, 37’) et que les SIGmen faisaient les efforts pour garder espoir (97-90, 38’30), il était clair que le chemin était encore bien trop ardu pour y croire. Finalement, malgré un excellent Ali Traoré en attaque (21pts à 10/12) la SIG Strasbourg repartait une nouvelle fois avec une défaite. Score final 101-94 (éval : 128-109).

Une septième défaite consécutive, toutes compétitions confondues, pour Vincent Collet et ses hommes qui sonne très probablement le glas ou presque des chances de qualification de la SIG Strasbourg pour les 1/8ème de finale. La défense est arrivée bien trop tardivement lors de cette rencontre et les rapprochés vus en fin de match n’ont jamais réussis à être concrétisés. Les joueurs ont le mérite de ne jamais avoir abandonné mais en encaissant 64pts dans la peinture et offrant trop de paniers faciles à 1 contre 0, l’équipe a laissé trop de largesses à Holon qui n’en demandait pas tant.

F.T.
classement_bcl.jpg