Basket
header_sigarmy.jpg
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
RESERVATION PSH / PMR
Rendez-vous sur le site de notre partenaire Yoolabox.com
damien_inglis_pau.jpg
Actualités [19/20] JeepELITE#20 : Pau-Lacq-Orthez-SIG Strasbourg Présentation Résumé Statistiques Interviews Photos

​Une victoire pour calmer les maux

La SIG Strasbourg se déplace à Pau, autre équipe en difficulté et qui recherche également un second souffle dans cette saison 2019/20 de Jeep® ÉLITE. Ce samedi 1er février à partir de 20h les deux équipes vont se battre pour obtenir une victoire qui permettrait de juguler les maux du moment…

Après la Lituanie, direction Pau pour les SIGmen qui décidément auront passé beaucoup de temps dans les transports cette semaine. Pas forcément la meilleure chose pour travailler et d’autant plus en ce moment, moins d’une semaine après le changement de coach. Néanmoins après un jeudi ‘dédié’ au transfert de Panavezys à Pau et ces quelques 3000km l’équipe a mis à profit ce vendredi pour revoir le dernier match. Comme le coach Tuovi le dit lui-même : « Nous avions fait une première mi-temps intéressante ». Ce qui est fort dommage c’est que les efforts vus durant les 20 premières minutes ont été anéantis par une deuxième période qui n’était clairement pas du même niveau. Le 16 à 9 encaissé au retour des vestiaires et pire encore le 20 à 1 en 4’30 dans le dernier quart en sont les plus tristes illustrations. Et pourtant les SIGmen avaient réussis à redresser la tête en recollant à un tout petit point (60-59) avant le 2nd coup de semonce qui a fait baisser pavillon aux Strasbourgeois.

« Nous avons analysé tous ensemble les différences entre les deux périodes, échangés sur le sujet. Il y a du travail tout le monde s’en doute. Mais nous allons faire des corrections, des ajustements pour montrer plus de consistance », commente avec lucidité le coach au moment de jeter un rapide coup d’œil dans le rétroviseur avant de faire la bascule vers Pau. De son côté Boris Dallo complète : « On savait très bien qu’on était parti dans un nouveau process, donc on a conscience du travail à accomplir. On a de nouveaux principes et systèmes, ça peut prendre un peu de temps mais on n’en a pas beaucoup et surtout on a conscience qu’on a besoin de résultat ! ». Néanmoins l’arrière de la SIG Strasbourg trouve du positif malgré la défaite subie en Lituanie : « On a essayé de mettre beaucoup d’intensité et surtout en défense. On l’a plutôt bien fait pendant 25’. Mais on a eu un trou noir et après on a couru après le score. Je pense qu’il y a du positif à tirer de ce match. On a posé certaines bases pour le match à venir contre Pau ».

Pau justement, voilà un autre des clubs malades de notre Championnat. Affichant le même nombre de victoires que Strasbourg, l’équipe de Laurent Vila n’a pas été épargnée par les blessures et les mésaventures cette saison. Et même si les fans Béarnais pensaient qu’une embellie était en cours, l’élan de positivité a été coupé net après un revers face au CCRB la semaine passée. Une victoire face à une triste équipe d’Anvers en BCL a néanmoins permis de remettre le pied à l’étrier mais globalement, comme le dit Boris Dallo : « Pau est une équipe qu’on attendait plus haut que ce qu’elle est aujourd’hui. Elle passe des moments difficiles cette saison comme nous ». Le match aller gagné aux forceps par la SIG Strasbourg à la faveur d’un improbable 7-0 lors des 10 dernières secondes sera à coup sûr resté en travers de la gorge des Verts et Blancs. « Ils vont être revanchards par rapport au match aller qu’on a gagné in-extremis » dit à juste titre Boris mais surtout le numéro 12 de la SIG Strasbourg est lucide. Il sait que le pire ennemi de l’équipe est à coup sur elle-même et tient à préciser, « je pense surtout que, vu la situation que l’on traverse, il vaut mieux se concentrer sur nous que sur les autres si on veut ramener une victoire ».

Bien évidemment la traction arrière de Pau sera à surveiller, comme le dit coach Tuovi « Il faudra faire attention à ne pas mettre en confiance leur ligne arrière qui peut prendre feu. Il est clair que cela fait partie des choses importantes dans notre plan de jeu ». Il faut dire que l’absence pour la saison de Nicolas De Jong a réorganisé les choses et aujourd’hui les extérieurs de Pau ont le plus souvent les clés du camion. Du côté strasbourgeois un doute subsiste quant à la participation de Jérémy Nzeulie pour ce match suite à sa lourde chute en 2ème mi-temps face à Lietkabelis. Chaque jour à sa vérité mais quand bien même, que personne n’en doute, même si les résultats n’ont pas souri lors des 10 derniers matches l’équipe veut regagner, qu’importe les circonstances et à ce sujet Boris Dallo qui n’abandonne jamais sur et en dehors du terrain, conclut : « On est en effectif réduit mais je pense qu’on peut le faire ! ». Coup d’envoi ce samedi à 20h.
 

Articles liés: 
Toutes les actualités