Basket
header_sigarmy.jpg
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
RESERVATION PSH / PMR
Rendez-vous sur le site de notre partenaire Yoolabox.com
bandeau_leaders_cup.jpg
Actualités ​Cap sur la Leaders Cup

​Cap sur la Leaders Cup

A 48h du lancement de la 8ème édition de la Leaders Cup, petit état des lieux des forces en présence et présentation de la compétition.

Les qualifiés
A l’issue des matches allers le classement de Jeep® ÉLITE voyait le top 4 se constituer de Monaco (1er), LDLC ASVEL (2ème), Dijon (3ème) et Boulogne-Levallois (4ème). Ces quatre équipes têtes de série lors du tirage au sort avaient comme poursuivants : Cholet (5ème), Bourg (6ème), Nanterre (7ème) et enfin la SIG Strasbourg (8ème), dernière qualifiée in-extremis lors de la dernière journée de la phase aller. Difficile au regard de ce tableau de désigner un favori et sans doute inutile de se lancer dans des pronostics. En effet, l’histoire de cette compétition a montré mainte fois que la motivation des 8 représentants était plus forte que tout afin d’aller chercher ce premier titre de la saison. Le dernier exemple en date avec la victoire de la SIG Strasbourg il y a un an est là pour en témoigner car peu de monde (voir quasi personne) ne donnait les SIGmen vainqueurs à la fin.
Les forces en présence
Avec six victoires lors des sept matches de 2020 Monaco, triple vainqueur en 2016, 2017 et 2018, fait partie des favoris annoncés mais attention car une équipe comme Boulogne-Levallois, qui vient de battre la SIG Strasbourg, arrive avec le plein de confiance en ayant battu en moins d’un mois Nanterre, Monaco et l’ASVEL : Un joli tableau de chasse pour une équipe qui ne viendra clairement pas chez Mickey pour enfiler des perles. De son côté Dijon fait office de parfait outsider car question dynamique l’équipe de Jérémy Leloup impose le respect. Invaincue depuis le 26 novembre 2019 en championnat, la JDA ne fait peut-être pas autant de bruit que les équipes clinquantes de Jeep® ÉLITE mais, dans les faits, l’efficacité est redoutable, tant est si bien qu’aujourd’hui les Bourguignons sont coleaders du championnat ! Ne nous mentons pas : là il y a client ! De son côté LDLC ASVEL, 1er adversaire de la SIG Strasbourg est en petite crise en interne mais il est clair que l’effectif de coach Mitrovic ne déboule pas à Disney pour faire des tours de manège. Cette équipe a été construite pour gagner des titres et il est clair que les deux défaites consécutives et le match arraché aux forceps face au CCRB ne doivent pas ‘rassurer’ les SIGmen. Enfin concernant les quatre équipes restantes, elles arrivent avec de fortes ambitions et savent bien qu’il y a toujours une voire plusieurs équipes qui bousculent l’ordre établi. La JL bourg s’en souvient très bien puisque le club avait éliminé le favori, l’ASVEL, la saison passée avant de perdre en finale. Autant dire qu’ils débarquent avec un appétit sans limite, tout comme Cholet et bien évidemment Nanterre. Côté Strasbourgeois, la situation est connue et nous y reviendrons très vite lors de la présentation du quart de finale.
Quelques chiffres
0… Comme le nombre de match perdu par Monaco à la Leaders Cup. En effet, les trois participations de la Roca team se sont forcément terminées par un titre et donc auncune défaite.

2… Comme le nombre d’anciens vainqueurs de la compétition présents cette année. En effet, parmi les 8 élus seuls Monaco (2016/2017/2018) et la SIG Strasbourg (2015/2019) ont déjà remporté ce trophée.

6... Comme le nombre d’équipes présentes la saison dernière et qui ont réussi à valider leur ticket cette saison encore. En effet Monaco est de retour à Disney et Cholet ne va enregistrer que sa deuxième participation.

8… Comme le nombre d’édition de cette Disneyland Paris Leaders Cup mais également comme le nombre de participations de la SIG Strasbourg, aujourd’hui seul club à avoir participer tous les ans. Une belle longévité.

10… Comme le nombre de matches gagnés par la SIG Strasbourg à la Disney Events Arena, soit le meilleur total toutes équipes confondues. Juste derrière Monaco enregistre neuf victoires mais, à la différence de la SIG Strasbourg qui a perdu 5 rencontres dans son histoire, la Roca Team est à 100% de réussite.

21,7… Comme le nombre de passes décisives délivrées par l’équipe de Dijon en moyenne cette saison. La JDA est la plus altruiste de Jeep® ÉLITE … La SIG Strasbourg est d’ailleurs bien située dans ce classement avec 20,2 passes en moyenne.

71,3… Comme le nombre de points encaissés en moyenne par Monaco, qui est aujourd’hui la meilleure défense de Jeep® ÉLITE. Une performance également mis en exergue par l’évaluation concédée à leurs adversaires qui atteint à peine 73 en moyenne. Monaco le rocher imprenable ? L’avenir nous le dira…

89,4… Comme le nombre de points marqués en moyenne par Boulogne-Levallois, qui est la meilleure attaque de France et donc, à fortiori, celle de cette nouvelle édition de la Leaders Cup.

L’avis du coach
Lassi TUOVI : « Cette compétition n’a rien à voir avec les classements et autres choses statistiques selon moi. C’est avant tout, un Momentum le jour J. Basiquement, nous avons bien joué contre Boulogne hier, malgré la défaite, donc il n’y a pas de raisons particulières qu’on se mette à mal jouer vendredi. Mais, en revanche, nous ne pouvons pas deviner comment sera l’ASVEL en face. Ça c’est notre incertitude mais elle ne se maîtrise pas. Nous ne pouvons pas savoir s’ils vont venir en jouant comme ils l’ont montré cette année en Euroleague, avec une défense de fer. Mais la Leaders Cup est spéciale à bien des niveaux. Il suffit que tu arrives, tu rentres tes tirs, tu prends confiance et tu ne sais pas où ça va s’arrêter. C’est impossible de corriger trop de choses une fois que ça a commencé. Tu fais de mini-ajustements, mais le plus important, la base, c’est de croire et appliquer le plan de jeu. Nous avons gagné Limoges mais nous montrons aussi que nous avons des difficultés à gagner des matches serrés comme Pau, Ankara et Boulogne. Ok, mais une chose est certaine, avec un peu plus de sérieux, si nous sommes à égalité ou devant à la 35ème minute, tout peut arriver ! Mais pour y arriver il faudra être intelligent, altruiste, sérieux et investi »
Le tableau de la compétition
QUARTS DE FINALE : Vendredi 14 février
QF #1 : Boulogne Levallois – Cholet (13h)
QF #2 : LDLC ASVEL – SIG Strasbourg (15h30)
QF #3 : Dijon – JL Bourg (18h)
QF #4 : Monaco – Nanterre92 (20h30)
 
DEMI-FINALES : Samedi 15 février
DF #1 : Vainqueur QF #1 - Vainqueur QF #2 (18h)
DF #2 : Vainqueur QF #3 - Vainqueur QF #4 (20h30)
 
FINALE : Dimanche 16 février
Vainqueur DF #1 - Vainqueur DF #2 (17h)