Basket
header_site_matchjoueurs.jpg
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
RESERVATION PSH / PMR
Rendez-vous sur le site de notre partenaire Yoolabox.com
espoirs_sig_strasbourg.jpg
Actualités [ESPOIRS] : Top 3 confirmé

[ESPOIRS] : Top 3 confirmé

En déplacement à Levallois, les Espoirs de la SIG Strasbourg affrontaient les Metropolitans. Après avoir été menés tout le match, les joueurs de Lauriane Dolt ont affiché une belle énergie pour réussir à s’imposer (74-80). Un bilan positif pour nos jeunes SIGmen avant la trêve internationale : 14 victoires consécutives et la 2ème place du classement confirmée.
 

Après un début de match timide des deux équipes, ce sont les Metropolitans qui prenaient l’avantage (14-6, 4’).   La défense strasbourgeoise était beaucoup trop permissive et les Metropolitans en profitaient. Et même si Quentin Klingelschmitt (8pts dans le quart) ne lâchait rien, les Strasbourgeois peinaient à rattraper leur retard (17-10, 6’). Lorsque les jeunes SIGmen se rapprochaient, Levallois assassinait tout espoir d’un tir à trois points au buzzer pour prendre le large. Fin du 1er quart-temps : 26-16 (éval : 33-15)

Le deuxième quart-temps voyait les jeunes SIGmen afficher un tout autre visage. Sous l’impulsion de Clément Frisch et Joris Wagner, les Strasbourgeois infligeaient un 6-0 en 2’ pour revenir sur les talons des locaux (26-22, 12’).  Malheureusement, l’adresse à 3pts n’était pas au rendez-vous côté Strasbourg (1/10). Plus adroits à ce niveau (4/7 à 3pts), les Metropolitans en profitaient pour infliger un 13-6 (39-27, 15’). Alors que les locaux continuaient de creuser l’écart, les tirs à trois points consécutifs de Joris Wagner et Hugo Minnig faisaient du bien (46-35, 19’). Mi-temps : 46-39 (éval :52-42)

Au retour de la pause, l’adresse de Levallois n’avait plus du tout la même allure. Quentin Klingelschmitt et Thomas Hanquiez saisissaient l’occasion pour ramener leur équipe tout proche (48-47, 24’). Et lorsque les Metropolitans parvenaient à retrouver le chemin du cercle, Jayson Tchicamboud stoppait leur élan par un dunk ravageur (51-49, 25’).  Il en fallait peu pour revenir à la hauteur ! Malheureusement les fautes accumulées offraient des lancers francs et les Espoirs de Levallois les convertissaient en points (56-49, 26’).  Fin du 3ème quart-temps : 63-57 (éval : 69-57)

L’ultime quart-temps voyait les locaux retrouver 10 unités d’avance (69-59, 35’). Clément Frisch et Joris Wagner sonnaient la révolte. Ils étaient à la source d’un 7-0 qui permettait de garder espoir (69-66, 37’). Hugo Minnig amenait son équipe à égalité et Clément Frisch s’imposait sous le cercle pour se procurer ENFIN l’avantage (71-73, 39’). Un mot d’ordre : DEFENSE ! Maxime Hmaé redonnait un peu d’air en provoquant la faute (71-75, 39’).  La dernière minute du match voyait les deux équipes tour à tour sur la ligne des lancers francs. Les Espoirs de la SIG Strasbourg finissaient par s’imposer sur le score final de 74-80 (éval :75-83)
 

C.E

LES STats

stats_espoirs.png