Basket
header_site_matchjoueurs.jpg
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
RESERVATION PSH / PMR
Rendez-vous sur le site de notre partenaire Yoolabox.com
gabe_york3_metropolitans.jpg
Actualités [19/20] JeepELITE#23: Metropolitans92-SIG Strasbourg Présentation Résumé Statistiques Interviews Photos

​L’énergie sera la clé

La SIG Strasbourg s’est (un petit peu) rassurée en battant Limoges. En revanche, pas le temps de pavoiser car arrive ce mardi 11 février à 20h45 un très gros match sur le parquet de Boulogne-Levallois (à suivre en direct sur RMC Sport 2).

Les sourires étaient de mise samedi soir après la victoire obtenue face à Limoges. Il faut dire qu’après 84 jours sans victoire, ce match arraché par les SIGmen à la sueur de leurs fronts au bout d’une prolongation stressante, a fait un bien fou à tout le monde. Maintenant il faut aussi raison garder car comme le dit justement Lassi Tuovi : « Cette victoire nous donne de l’énergie positive mais le plus important maintenant c’est d’être sérieux dans notre façon dont nous l’utilisons. Il faut bien comprendre que même si nous avons gagné, rien n’a changé. Si on commence à se dire que le travail est fait et à prendre les choses de haut nous allons avoir de gros problèmes. Il faut rester très sérieux et continuer à progresser comme nous l’avons fait après Ankara pour aller à Pau et comme nous l’avons fait à Pau pour battre Limoges. C’est la recette pour continuer à progresser et faire un bon match demain ». Une analyse très sage qui permet de comprendre que l’euphorie de samedi, aussi grisante soit elle, est restée au placard au moment de repartir à l’entraînement. Il vaut mieux car dès ce mardi la SIG Strasbourg débarque à Levallois pour affronter les Metropolitans 92.

Et quitte à parler de recette, l’une du coach est la communication. Il prône une approche très ouverte et individualisée du travail. Un élément qui a d’ailleurs porté ses fruits avec Scottie Reynolds avant Limoges. En effet, les deux hommes ont très longuement discuté et débattu en tête à tête le jour précédent la rencontre afin de responsabiliser le joueur mais aussi de l’écouter dans ses propositions. Un sujet sur lequel coach Tuovi donne son avis sans soucis : « Je pense que le micro-management a son importance. C’est ma façon de voir. Je parle au collectif mais également à chaque joueur individuellement. C’est une des bases de la communication avec les joueurs afin de trouver des solutions quand ça ne va pas et responsabiliser certains. Il faut avoir une structure dans tout ce qu’on fait et encore plus actuellement lorsque nous n’avons pas beaucoup de temps pour nous entraîner. Je prépare des clips vidéo individuels en plus des retours vidéo généraux pour les joueurs, comme par exemple avec Scottie avant Limoges ». Une approche payante et dont on a hâte de voir la suite à la veille d’une rencontre face à une des grosses équipes de JEEP® ÉLITE.

Une équipe de Boulogne-Levallois qui vient de s’offrir le luxe d’infliger une première défaite à domicile à l’ogre annoncé de notre championnat, LDLC ASVEL. Une chose est certaine il a fallu très vite passer à la suite car l’enchainement est rapide. « Ce qui change c’est que les matches contre Pau et Limoges nous avions eu une semaine pour les préparer. Là nous n’avons pas beaucoup de temps pour préparer celui contre Boulogne-Levallois, c’est pour cela que l’énergie sera la clé. Et c’est d’autant plus vrai qu’ils sont dans la même situation. Ils ont joué hier, contre l’ASVEL qui était leur gros match à travailler. Et en prime ils ont gagné, donc ils reviennent chez eux avec l’énergie de la confiance ». Nos joueurs se sont donnés sans compter pendant 45 minutes face à Limoges et au regard de la rotation très courte actuellement inutile de penser que la SIG Strasbourg possède un avantage à avoir jouer 24h avant leur futur adversaire. Coach Tuovi coupe court à ce genre de supputation : « On peut dire que c’est une bonne chose qu’ils aient joué hier mais moi je refuse de croire que ça nous donne un avantage quelconque ».

Face à la meilleure attaque de Jeep® ÉLITE (89pts/match) il est clair et net qu’il va falloir trouver des parades pour ne pas repartir de la Gare de l’Est mercredi matin avec des valises plus lourdes qu’à l’arrivée. Même si les Metropolitans 92 affichent une des plus mauvaises défenses de notre championnat (87,2pts encaissés) c’est surtout, « l’équipe qui pratique le plus et sans doute le mieux le jeu rapide. Ils ont d’excellents meneurs » comme le note le coach. Quelle parade alors ? « Il faut les obliger à jouer sur demi-terrain car si on subit un match à courir nous allons passer une mauvaise soirée. Il faudra absolument qu’on les ralentisse et l’autre élément et pas des moindres c’est l’apport de Chikoko. C’est un pivot à 20 d’éval. Il est l’un des plus dominant de Jeep® ÉLITE, il faudra trouver les solutions pour restreindre son apport ». C’est noté, maintenant le plus dur sera de le mettre en pratique.

F.T.