Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
RESERVATION PSH / PMR
Rendez-vous sur le site de notre partenaire Yoolabox.com
lassi_tuovi_nebojsa_bogavac_limoges.jpg
Actualités [19/20] JeepELITE#23: Metropolitans92-SIG Strasbourg Présentation Résumé Statistiques Interviews Photos

​L. Tuovi : « On a une leçon à tirer de la fin de match »

Retrouvez les réactions des deux coaches et celle de Gabe York après la victoire de Boulogne-Levallois face à la SIG Strasbourg.

Lassi Tuovi : « Je suis content car les joueurs étaient prêts à jouer et à exécuter les systèmes. Ils ont bien démarré le match. Au dernier quart-temps, on s’est retrouvé enfermé dans la défense de Levallois. On savait qu’ils étaient très intenses et énergiques, on pouvait s’attendre à leur réaction. Aucun joueur ne loupe un tir de son plein gré. On a manqué beaucoup de tirs, mais c’était dû à un mauvais choix sur les positions.  Et du coup ça donne de la confiance à Levallois qui a gagné beaucoup de matches ces derniers mois.
Les joueurs étaient fatigués. L’énergie ne doit surtout pas se relâcher dans les dernières minutes comme ça. Tu es toujours fatigué à ce moment du match et tu dois justement réussir à te rebooster. C’est ce que Levallois a fait. Je pense qu’on a une leçon à retirer de ça. J’ai déjà en tête ce qu’on va pouvoir regarder pour apprendre de nos erreurs sur ce match. Levallois était très bon ce soir mais on leur a donné l’opportunité de gagner à la fin.
Jayson et Essome apportent vraiment quelque chose sur le terrain et aident l’équipe. Peu importe ton nom, ton âge, si tu fais du bon boulot aux entraînements, que tu as un bon esprit et que tu essaies de faire le mieux pendant les matches, je n’hésite pas à les faire entrer en jeu.

Concernant la Leaders Cup, c’est un bon défi de jouer la meilleure équipe. On doit garder la mentalité qu’on a en ce moment et ça pourra être un bon match ».

Gabe York : « Je suis un peu frustré. On a connu des déplacements difficiles ces dernières semaines, aussi bien en Championnat qu’en BCL, mais on remontait la pente. On progressait, on venait de gagner contre Limoges après prolongation, donc ce soir on est déçu de perdre. Il faut donner du crédit à Boulogne et leur victoire, mais on doit manquer six ou sept tirs de suite, alors qu’on essayait de tout donner en défense, on aurait pu mieux faire. Forcément c’est frustrant. Je pense qu’on a joué un bon match ce soir, avant de céder à la fin. Je pense qu’avec un peu plus de fraîcheur on aurait pu faire un bon résultat. Nous n’avons pas eu une belle adresse ce soir, et on ne peut pas gagner un match en tirant à moins de 45%.
Pour ma part j’ai été en difficulté dans le 2ème quart-temps après un bon 1er quart. Ils ont monté le niveau en défense et ont beaucoup mieux lu notre jeu. Je pense que je n’ai pris que deux tirs dans ce 2ème quart-temps. Ils ont bien réussi à me stopper et même à contrecarrer notre plan de jeu et imposant le leur. J’ai essayé d’apporter autre chose et de ne pas me montrer personnel dans ces moments-là, mais cette période m’a refroidi après cette bonne entame. Ça s’est répété en 2ème mi-temps où ils ont continué à bien me défendre.
Ramener une victoire aurait été une bonne chose avant la Leaders Cup, surtout face à une équipe qui venait de battre l’ASVEL. Mais cette défaite ne doit pas nous empêcher de continuer à prendre confiance dans les jours à venir ».

Frédéric Fauthoux : « On a du mal à expliquer le premier quart-temps. Prendre 38pts c’est presque irréel ! Ce n’était pas digne de l’équipe qui avait envie de faire mal à son adversaire. Mais sur les trois derniers quart-temps, on retrouve les vertus d’une équipe qui a envie de gagner et de ne rien lâcher. On a prouvé qu’on pouvait se mettre très vite à notre niveau dans le même match. On est très heureux de la victoire, elle confirme la prestation qu’on a fait à l’ASVEL. Mais il ne faut plus qu’on se fasse des frayeurs comme celle-ci à l’avenir.  Je retiens la réaction d’orgueil de mon groupe et ce n’est pas que sur ce match là qu’on l’a vu ».