Basket
header_sigarmy.jpg
RESERVATION PSH / PMR
Rendez-vous sur le site de notre partenaire Yoolabox.com
izundu_gries3.jpg
Actualités [20/21]amical#8: SIG Strasbourg-JL Bourg Présentation

A l’entame de la dernière ligne droite

La préparation des SIGmen a été pour le moins très chaotique. Néanmoins l’équipe est aujourd’hui quasiment au complet et pointe à l’horizon les deux derniers matches de présaison. Avant le choc de ce dimanche face à Bamberg, la SIG Strasbourg prendra la route direction Vesoul pour affronter la JL Bourg ce vendredi 18 septembre à 20h.

Ne passons pas par quatre chemins, le moral au sein de l’équipe est au beau fixe. Une semaine après les arrivées de Bonzie Colson et Brandon Jefferson, les SIGmen ont pu ajouter Axel Toupane qui, additionné au retour de Jaromir Bohacik, donne une peu plus de « gueule » à notre équipe. Un subtil mélange de rires, complicité, sérieux et intensité au travail a accompagné les trois derniers jours au sein du vestiaire et sur le parquet.
D. Lansdowne : « s’adapter à n’importe quelle situation »
Et, à écouter coach Tuovi, ce ressenti n’est clairement pas usurpé : « Je suis super satisfait des trois jours d’entraînement que nous avons eu. On a bien travaillé tous ensemble avec Axel et Jaromir en plus. L’état d’esprit a été très bon également ». Mais attention le Finlandais, jamais avare en métaphore, reste dans son rôle et tempère : « Mais attention ! Rome ne s’est pas construite en trois jours, il y a encore du travail ». 

Il est clair que ce serait se voiler la face d’imaginer que 4 nouveaux joueurs à intégrer change de A à Z les choses. Pour y parvenir il faut bosser et cela les protagonistes le savaient en signant. D’ailleurs DeAndre Lansdowne donne son opinion sur le sujet : « Cette pré-saison est vraiment très différente de tout ce que j’ai pu connaître avant. Avant de venir, Nicola et coach Tuovi m’avait prévenu qu’il allait sûrement falloir s’adapter à n’importe quelle situation. Dès le début nous étions d’accord sur le fait qu’en signant, nous étions sur la même longueur d’onde ». Tout le monde à la même page, avec la même philosophie de travail, la même envie, voilà des points que le staff a mainte fois répété au moment de parler de ses choix de joueurs.

Le numéro 8 de la SIG Strasbourg qui par ailleurs relativise : « je pense qu’aucune situation est entièrement positive et, à contrario, aucune n’est totalement négative. Il faut faire avec. On a commencé doucement mais les premières semaines ont permis à une bonne base de joueurs d’apprendre les systèmes. Nous sommes quasiment au complet maintenant et ce que je vois c’est qu’on a que des gars qui ont envie de se battre. Bonzie, Brandon, Axel viennent d’arriver, mais on sent qu’ils ont faim. C’est un élément important dans la construction de l’équipe à venir. Nous allons tous dans le même sens ». Voilà qui fait plaisir à entendre, surtout à l’amorce de deux rencontres intéressantes sur le papier… à commencer par la JL Bourg demain. Coach Tuovi a bien senti l’envie de jouer devenir de plus en plus présente chez ses hommes : « toute l’équipe est excitée à l’idée de jouer deux matches. Nous allons pouvoir mettre en application ce que nous avons appris du week-end dernier ».

L. Tuovi : « continuer de mettre en place la hiérarchie dans cette équipe »
Le technicien qui pousse l’analyse un peu plus loin : « en cette période chaque entraînement est important. Il faut les mettre à profit et les utiliser pour réellement progresser jour après jour. Il y a beaucoup de choses à faire mais néanmoins il faut faire attention à ne pas faire trop de choses, trop vite non plus. Ce serait une erreur de sauter les étapes. A nous de trouver les meilleurs ajustements dans notre travail. A ce titre, les deux matches qui arrivent, sont d’excellents tests pour nous évaluer, surtout contre deux bonnes équipes ».

Moins d’une semaine après avoir fait face à la JL Bourg, le coach aura un bon élément de comparaison pour voir l’évolution de son équipe. Mais il y voit aussi un autre axe de travail : « le challenge pour nous sera de continuer de mettre en place la hiérarchie dans cette équipe. Les joueurs doivent faire plus d’efforts, joueur plus dur c’est une évidence. Mais il faut aussi que tout le monde se mettent au service de l’équipe et s’habituer à partager le temps. Certains de nos joueurs avaient l’habitude de jouer 35 minutes par match, ce ne sera pas le cas ici. Mais je ne m’inquiète pas pour ça. Nous avons des joueurs intelligents et ils savent qu’ils vont devoir s’adapter ».

Avant de se replonger dans sa préparation du match à venir, le mot de la fin revient à Dré qui tient à donner son point de vue globale sur la situation actuelle et future : « Même si notre pré-saison est chaotique, nous allons commencer la saison à fond. Nous jouons la BCL en plus. Cela signifie jouer deux matches par semaine. Il n’y a rien de mieux que les matches pour progresser. Et inutile de se dire qu’un tel ou un tel a passé une meilleure préparation que nous. Je n’y crois pas trop… Tout le monde a connu des difficultés et personne ne sera prêt. Ce n’est pas ça qui va nous arrêter. Au début c’est au mental et à l’envie que ça se jouera. Et, de ce point de vue, notre équipe sera prête ». A écouter ses mots on dirait que la #SIGArmy est en passe de retrouver des soldats comme étendard… On a hâte de voir le moment où l’on passera des mots à la pratique !

F.T.

 

sig_post_1170x480abonnement4.jpg