Basket
sig_header_1500x432.png
banniere_web_stradim_sig.jpg
banniere_web_stradim_sig.jpg
RESERVATION PSH / PMR
Rendez-vous sur le site de notre partenaire Yoolabox.com
equipe.jpg
Actualités [20/21]amical#7: à définir-SIG Strasbourg Résumé Statistiques Interviews

​Panne d’essence…

Alors qu’elle venait de signer une bonne première mi-temps face à Dijon, la SIG Strasbourg a craqué au retour des vestiaires. Un 3ème quart horriblement long et un début de 4ème acte du même acabit auront eu raison des chances strasbourgeoises. L’équipe n’avait pas plus de 20 minutes dans les jambes et le 29 à 8 encaissé en 12 minutes en était le symbole, pour au final une défaite 74 à 65. Qu’importe le résultat final, le moral n’est pas entamé et l’équipe repart à Strasbourg avec la ferme intention de progresser encore et encore.

Pour cette rencontre Lassi Tuovi devait composer sans DeAndre Lansdowne, laissé au repos après avoir ressenti d’une douleur au coude à l’issue du match de la veille. Le début de match mettait en exergue un face à face Chassang/Colson. Les deux hommes se répondait et après 4’ le score ne penchait pas réellement d’un côté ou de l’autre (7-8, 4’). L’impact de Bonzie était une nouvelle fois très intéressante et, sous son impulsion, notre équipe était entrée parfaitement dans cette rencontre. Ce diable de Colson qui rendait fou l’équipe dijonnaise, qui ne parvenait pas à le stopper. Seule solution : faire faute. Et comme, en prime, l’ailier fort de la SIG Strasbourg ne lâchait rien sur la ligne (7/7 après 5’), les Alsaciens venaient de trouver en lui un leader affirmé : 10-13, 5’30. Sortie par le coach à la 7ème minute, l’Américain venait de montrer l’ampleur de son talent en plantant 10 points, en provoquant 5 fautes et en captant 2 rebonds (12-14, 7’). Impressionnant de facilité ! La période se finissait alors sur une sorte de concours de lancers-francs (20 tentés en 10’ !) pour voir Dijon mener de 2pts à la fin du 1er quart-temps : 22-20 (éval : 24-18).

Même si Lucas Beaufort permettait à Strasbourg de reprendre les commandes au début du 2ème quart (24-25, 11’30), le critère qui dominait alors pendant 3’ était la maladresse. Dijon en profitait pour prendre les devants grâce à Vanwijn (31-25, 14’). Il n’en fallait pas plus pour voir coach Tuovi remettre sa paire Maille/Colson et ainsi permettre à Strasbourg de filer droit à nouveau. En effet, Bonzie Colson imposait son jeu (et sa classe) pour ramener les siens à 1pt à 3’ de la pause : 36-35, 17’… Et même permettre de prendre les rênes juste après (36-37, 8’). L’ancien des Bucks impressionnait littéralement. Les superlatifs manquaient… Auteur de 17pts en 14 minutes dans cette mi-temps il était le fer de lance du jeu strasbourgeois. Même si cette mi-temps se finissait sur un match nul et logique. Mi-temps : 40-40 (éval : 44-37).

Au retour des vestiaires, la rencontre devait être stoppée durant de longs instants suite à une panne du tableau d’affichage. Un temps envisagé, le « retour vers le futur » avec l’utilisation d’un chrono à la main était abandonné quand la panne fut réparée. Le retour au jeu en revanche après 15min était compliqué pour nos joueurs qui restaient embourbés à 40 unités durant 3’30 avant que l’inévitable Bonzie Colson ne débloque notre compteur : 47-42, 23’30. Hélas, il se voyait siffler une 3ème faute dans la foulée et coach Tuovi le sortait. Le jeu des SIGmen était à la peine et le 9-2 encaissé en 5’ faisait un peu mal : 49-42,25’. Et cette claque reçue prenait même des allures de grosse giffle au regard du run pris de plein fouet par notre équipe en 8’. Un 20 à 4 qui laissait la SIG Strasbourg loin derrière : 60-44, 27’. Izundu et Maille tentaient bien de sauver les meubles mais trop tard, car l’équipe n'avait plus d'essence dans le moteur et était derrière à la fin du 3ème quart-temps : 61-48 (éval : 69-39).

Et comme en prime la série de s’arrêtait pas là, il était carrément inimaginable d’imaginer une autre issue qu’une victoire dijonnaise à 8’ du buzzer. Il faut dire qu’avec 21pts d’avance, la JDA pouvait gérer sa fin de match : 69-48, 32’. Face à une équipe Bourguignonne beaucoup plus en avance dans sa préparation et avec une rotation de joueurs pros très courte pour la SIG Strasbourg, le défi était trop grand... même si la première période aura montré des choses très intéressantes sous la houlette de Bonzie Colson (24pts-11rbs-2ints au final). Le temps avançant, le match n’avait plus grand intérêt (71-54, 36’) et même si les Strasbourgeois n’abdiquaient pas en finissant mieux (0-11 en 3’) le score final était sans appel et synonyme de victoire pour Dijon. Score final : 90-79 (éval : 100-81).

La semaine à venir, avec l’intégration d’Axel Toupane, le retour de Jaromir Bohacik et on l’espère le retour de DeAndre Lansdwone laissé au repos sera très importante. Au staff de faire travailler l’équipe pour se présenter dès vendredi face à Bourg dans de bonnes dispositions et surtout dimanche prochain pour le gros match face à Bamberg. Ce week-end à Luxeuil n’était pas négatif de A à Z, bien au contraire ! Qu’importe les deux défaites, cette équipe a un potentiel important et va tout mettre en œuvre pour le démontrer rapidement.

F.T.

LuxTrophy 2020

Samedi 12 septembre
Elan Chalon – JDA Dijon : 73-69
JL Bourg – SIG Strasbourg : 90-79
Dimanche 13 septembre
3ème et 4ème place : JDA Dijon – SIG Strasbourg : 74-65
FINALE – 17h00 : Elan Chalon – JL Bourg