Basket
header_sigarmy.jpg
RESERVATION PSH / PMR
Rendez-vous sur le site de notre partenaire Yoolabox.com
morin_nanterre.jpg
Actualités [20/21] JeepElite #5 : Nanterre-SIG Strasbourg Présentation Résumé Statistiques Interviews Photos

Les pieds dans le tapis...

La SIG Strasbourg était en déplacement sur le parquet de Nanterre dans le cadre de la 5ème journée de Jeep ELITE. Auteurs de 35 minutes de bonne facture, les SIGmen ont courbé l’échine dans le dernier quart, cédant sous les assauts d’un trio Warren/Buycks/Cordinier (56pts) des grands soirs. Une défaite 89-80 qu’il faudra très vite compenser.

Début de match tonitruant pour les SIGmen. Agressifs en défense et en attaque, nos joueurs prenaient le meilleur départ dans cette rencontre. Laissant au pain sec et à l’eau les Nanterriens, la SIG Strasbourg s’envolait après 2’45 de jeu : 3-11. Capitaine Lansdowne montrait l’exemple en termes d’investissement et dans son sillage c’est toute l’équipe qui se montrait saignante. Sans surprise en face c’est le back-court qui faisait le travail et notamment Buycks et Warren qui réussissaient à réduire l’écart (10-15, 4’30). Mais en face l’inévitable Bonzie Colson mettait le bleu de chauffe. En prime, nous avions le plaisir de voir un Yannis Morin très mordant et grâce à nos deux compères, Strasbourg gardait le cap : 13-18, 6’. Nanterre revenait peu de temps après à 3pts mais pas de panique en conséquence dans nos rangs. Ish sortait les muscles et Jefferson alignait derrière l’arc pour reprendre un peu de marge (15-23, 7’45). Mais hélas la fin de quart-temps mettait surtout les locaux en confiance. Le collectif strasbourgeois se délitait et les Verts et Blancs finissaient en boulet de canon avec un 8-0 à l’image du Dragster Warren (10pts dans le quart). Fin du 1er quart-temps : 23-23 (éval : 20-27)

Ce run se muait même en 10-0 et pour la 1ère fois du match Nanterre prenait les commandes du match. Les SIGmen retrouvaient un peu d’oxygène grâce à l’usine Colson mais la physionomie du match penchait clairement du côté de l’équipe de Pascal Donnadieu. Ivan Février trouvait la mire à 3pts et les locaux menaient leur barque (30-28, 13’). Mais notre équipe ne courbait pas l’échine pour autant. En s’appuyant sur une défense de fer, nos joueurs stoppaient les Nanterriens et un joli 2-10 donnait 6pts d’avance à notre équipe à 4’ de la pause : 32-38, 16’. Coach Donnadieu prenait alors légitimement un temps-mort et cela se révélait payant. Au sortir de celui-ci ses joueurs s’étaient remis la tête à l’endroit et le 7-0 qui en découlait n’était pas sans conséquence. Heureusement que notre sniper en chef Brandon Jefferson était là pour planter un primé et ainsi permettre à la SIG Strasbourg de rejoindre les vestiaires aux commandes. Mi-temps : 39-43 (éval : 35-49).

Peur de rester à quai au retour de la pause ? Que nenni ! Nos joueurs étaient là et répondaient à leur adversaire. Colson et Jefferson se retroussaient les manches et la SIG Strasbourg offrait une belle opposition : 48-48, 22’30. Le niveau de jeu était très élevé et les protagonistes jouaient un basket de très haut niveau. Nos deux leaders offensifs répondaient à chaque coup de boutoir de Buycks et consorts et après 5’ dans le quart la balance ne parvenait pas réellement à pencher d’un côté ou de l’autre : 56-55, 25’. Coach Tuovi faisait tourner son effectif et le banc faisait le taf. La SIG Strasbourg restait dans son match et mieux même, elle finissait fort la période. Un coquet 3-11 faisait le plus grand bien car notre équipe prenait 5pts d’avance : 61-66, 28’. Damien Bouquet se faisait cueillir quelques fois par le QI basket de Bonzie, mais, comme à son habitude, Nanterre ne lâchait rien dans ce match très plaisant pour revenir à 2pts à la Fin du 3ème quart-temps : 66-68 (éval : 64-75).

Le dernier quart s’annonçait haletant vu le combat présentait jusque-là. Haletant peut-être, mais dans les faits on assistait surtout à un basket pas très jolie dans ce quart. La fatigue commençait à se faire sentir et la qualité du jeu s’en faisait ressentir. Les deux équipes manquaient tir sur tir et bien malin celui qui pouvait deviner le futur vainqueur à 5’30 du buzzer : 71-71 ; 35’30. Mais le temps passant, tout le monde sentait que le Momentum prenait la direction de Nanterre qui enfonçait le clou en giflant les SIGmen d’un très violent 15-1 pour s’envoler irrémédiablement au score : 81-72, 37’30. Notre équipe aura tenue 35 minutes face à l’adversaire du soir car nos joueurs ne se relevaient pas de ce run. Wainright aura tenté d’apporter son écho (14pts-8rbs) à Jefferson qui a essayé de porter l’équipe (16pts-6rbs-4pds) mais les Nanterriens avaient réussi à faire déjouer Bonzie Colson dans le dernier quart pour réussir à s’imposer de 9pts. Passée au travers de cette fin de match (23-12 dans le quart) la SIG Strasbourg s’inclinait sur le SCORE FINAL : 89-80 (96-80).

Les statistiques du match : ici
Retour en Alsace dès ce soir pour l’équipe car le prochain match arrive très vite. Dès lundi, Boulazac se présentera sur le parquet du Rhenus et dès demain matin nos joueurs seront attendus sur le parquet pour préparer cette rencontre dont la seule issue attendue sera la victoire.
F.T.
colson_nanterre.jpg