Basket
header_neutre.jpg
RESERVATION PSH / PMR
Rendez-vous sur le site de notre partenaire Yoolabox.com
sig_post_1170x480chalon.jpg
Actualités [20/21] JeepElite #3 : Châlon-sur-Saône-SIG Strasbourg Présentation Résumé Statistiques Interviews Photos Vidéos

Prendre l’élan

Ce samedi 3 octobre la SIG Strasbourg est en déplacement dans le toujours bouillonnant Colisée afin d’affronter l’Elan Chalon (coup d’envoi à 20h45 en direct sur Sport en France).

La première sortie officielle de la SIG Strasbourg version 2020/21 face au Mans, il y a une semaine, a pris, peu ou prou, des allures de sortie de route. Après un début tambour battant offensivement, les SIGmen ont été emportés dans leur élan et ont petit à petit explosé, pour au final partir totalement en travers au retour de la pause. Au final, 97 points dans les valises et un débours de 18 points assez piquant.

Une semaine plus tard et quelques heures en plus à faire suer son équipe à l’entraînement, coach Tuovi commente : « Après le match face au Mans, ce ne sera une surprise pour personne si je dis que le travail cette semaine a porté sur notre engagement en défense. Nous avons profité de toute la semaine pour mettre en place, avec plus de précisions, certains fondements de notre jeu attendu cette saison. Il faut que tout le monde soit impliqué dans ce que nous faisons mais aussi dans ce que vous voulons. Ça peut prendre du temps mais on avance bien ». Il est clair que tout le monde n’était clairement pas au diapason de cette première rencontre comme le souligne Bonzie Colson : « Nous devons tous élever notre niveau de jeu, perdre moins la balle. Après la défaite face au Mans, c’est ce sur quoi nous avons travaillé cette semaine. Maintenant il faut le mettre en pratique face à Chalon ».

Chalon… Voilà, là aussi, une équipe dans le dur. Après une défaite sur son parquet face à Pau en ouverture du championnat, DJ Cooper et sa bande ont pris un 2ème revers à Cholet en s’inclinant eux aussi de 18 points. Autant dire que, comme le dit Lassi Tuovi, « Chalon va être en réaction. Nous ne pouvons pas aller au Colisée et les laisser nous sauter à la gorge ».  Il est clair que si la SIG Strasbourg veut prendre son élan dans cette saison 2020/21, il ne faudra pas laisser le Colisée tomber dans l’euphorie, car l’histoire a démontré bien des fois que, dans ce cas, l’addition pouvait être salée. Cette équipe chalonnaise est en manque de confiance. Si le retour cette semaine de Sean Armand au club est un indicateur de la volonté des dirigeants de redresser la barre, la seule vérité sera celle du terrain. Mais actuellement, de ce point de vue, côté Chalon, le collectif pédale dans la semoule. « Chalon a le même problème que nous dans le sens où l’équipe n’a pas de vécu ensemble. Comme je l’ai déjà dit, dans les moments difficiles il est plus facile de se raccrocher à un passé commun, qui te permet de trouver plus vite des solutions ».  Côté SIG Strasbourg le problème est exactement le même comme l’approuve le coach « Nous l’avons vu face au Mans. Quand ils ont commencé à nous rentrer dedans, à trouver la faille, nous avons plié. Je peux le comprendre sur le moment quand ça arrive mais je ne l’accepte pas. Ce match était une bonne leçon pour tout le monde. Nous avons analysé tout ça et nous avons parlé. Ce n’est pas un détail qui nous a fait sombrer, c’est collectivement que nous avons perdu. C’est là un des éléments clé pour le match face à Chalon ».

Un élément parmi d’autres lors d’un match qui se jouera donc sans Axel Toupane, pour qui la pige a été brusquement interrompue. Mais Lassi Tuovi tend à vouloir relativiser sur ce point, malgré sa déception de perdre un cadre comme Axel : « Tu n’es jamais heureux quand tu perds un joueur comme Axel. Mais il faut le voir comme une opportunité pour d’autres de prendre leurs responsabilités ». L’appel du pied, à défaut d’être ciblé est clair. Tout le monde n’a pas été irréprochable il y a une semaine. Depuis, de l’eau à coulé sous les ponts et espérons que le travail fourni cette semaine paye, pour que cette équipe 2020/21 de la SIG Strasbourg prenne son Elan.

F.T.