Basket
header_sigarmy.jpg
RESERVATION PSH / PMR
Rendez-vous sur le site de notre partenaire Yoolabox.com
jaromir_bohacik_izundu_jefferson_lansdowne_colson_orleans.jpg
Actualités [20/21] JeepElite #4 : SIG Strasbourg-Limoges Présentation Résumé Statistiques Interviews Photos Vidéos

​Un beau défi pour une passe de trois

Ce lundi 12 octobre la SIG Strasbourg accueille le CSP Limoges pour une affiche très alléchante. Coup d’envoi à 21h d’un match qui verra Léo Cavalière porter pour la première fois les couleurs de notre club. Un guerrier dont l’apport sera non négligeable pour tenter d’engranger une 3ème victoire consécutive.

Strasbourg contre Limoges, voilà une affiche qui a fière allure. Nul doute que nombreux observateurs suivront cette rencontre pour se faire une idée plus précise sur les protagonistes présents sur le parquet du Rhenus ce lundi. A 24h du coup d’envoi, le coach de la SIG Strasbourg donne son avis sur le duel à venir : « Je pense que la situation sera la même pour les deux équipes. Nous allons pouvoir mesurer notre niveau, pour nous c’est certain ». Avec des bilans identiques de deux victoires et une défaite, Limoges et Strasbourg évoluent pour le moment dans la même cour.

Néanmoins, se présenteront deux styles différents à l’enjeu identique : gagner. Avec 3 Alsaciens au sein de son Roster (Beyhurst, Lang et Invernizi), le CSP arrive avec l’ambition de laisser à quai la SIG Strasbourg. Il est donc certain qu’une préparation sérieuse était nécessaire pour élever son niveau de jeu. En effet, même si les joueurs de coach Tuovi ont remporté leurs deux derniers matchs, tout était loin de convenir. Pour venir à bout de cette équipe limougeaude, il était nécessaire de travailler dans l’intimité du Rhenus cette semaine. Beaucoup de points ont été abordés, notamment la défense, car encaisser 91pts à domicile ne peut être envisageable une seconde fois.

Concernant la préparation de cette rencontre et l’adversaire à venir, Lassi Tuovi confie : « Nous avons sérieusement préparé ce match. Nous avons deux styles d’équipe différents. Limoges a conservé huit joueurs de la saison passée et le coach est toujours le même. Donc, pour moi, c’est l’équipe la plus à même d’être déjà prête cette saison. De notre côté, tout le monde connait notre situation, c’est inutile d’en reparler. Nous sommes différents également en terme de jeu. Nous jouons beaucoup de possessions. Nous prenons 10 tirs de plus que Limoges par match par exemple. Le tempo du match sera un des éléments importants. Qui va contrôler le rythme du match ? Voilà la clé de ce match ».
Effectivement être un peu moins chien fou serait de bon aloi au regard de la dernière sortie. Cette équipe est jeune et pleine de fougue. Au staff de réussir à la contrôler. Sans surprise cela a été l’un des axes de travail ces derniers jours mais pas que : « Pour nous, il sera intéressant de voir si nous arrivons à mieux mettre, de l’alternance dans notre jeu : quand mettre un coup d’accélérateur et quand ralentir. Ce sera une des clés. Pour le moment, nous n’avons pas encore un collectif offensif très au point. Brandon sort d’un grand match et Bonzie est incroyable, mais nous ne pouvons pas nous en remettre qu’à eux. C’est ce dont nous avons parlé ces derniers jours. Si nous voulons progresser, il faut commencer par-là : progresser oui mais progresser collectivement ! ». Voilà donc un beau défi qui se présente face à d’impétueux SIGmen en faim de victoires.

Et quitte à parler de faim de victoire, ne mettons pas la charrue avant les bœufs pour l’un de nos joueurs. En effet, pour Léo Cavalière, le curseur est légèrement plus en amont. De retour de blessure, il fera ses grands débuts face à l’éternel rival de son cœur. Lui, le Béarnais n’aura pas besoin de beaucoup de mots pour trouver la motivation. Sa faim de jouer est immense. Son engagement à l’entraînement en disait d’ailleurs très long ce dimanche. Un guerrier en manque de joutes qui ne pouvait se servir que de sessions avec ses potes comme exutoire ? Ce n’est pas dans l’ADN du garçon. Ce retour, ce match, Léo l’attend de pied ferme, mais attention coach Tuovi tempère : « Je suis heureux de son retour, mais ne nous précipitons pas. Il va retrouver le rythme et revenir à son niveau petit à petit. C’est un joueur qui joue avec beaucoup d’énergie, qui ne rechigne pas à l’effort et qui a un état d’esprit qui me plait. Pour ce premier match, s’il nous apporte plus d’intensité en défense, sa mentalité de guerrier, ce sera déjà bien. Le groupe n’en sera que meilleur ». Son entrée sera à coup sûr saluée par le public. Au coach de choisir le bon moment pour enlever la muselière et lancer le fauve dans l’arène…

Un coach qui a tenu aussi à dire un mot sur un joueur qu’il connait bien : « Nicolas est pour moi le MVP de ce début de saison. Il joue très bien, il est calme et très collectif ». Difficile de passer outre les débuts en fanfare de Nicolas Lang. Avec 22,7 points de moyenne et un surréaliste 65,4% de réussite à 3pts conjoint à un gros volume de tirs (8,7), le sniper fait parler de lui. Bien évidemment, il n’est pas seul dans cette équipe du CSP Limoges mais tout le monde se doute que les SIGmen devront se donner pour ne pas le laisser monter en température. Coach Tuovi d’un air malicieux tient néanmoins à glisser : « selon moi, ce sera un défi pour nous mais aussi pour Nico. Le face-à-face entre Nicolas Lang et Bonzie Colson va être intéressant ». L’usine Bonzie Colson, meilleur joueur à l’évaluation de notre championnat (27), le talonne au classement des meilleurs marqueurs de Jeep® ÉLITE (20,3pts) et il est clair que ce face-à-face risque de valoir le détour.

Rendez-vous ce lundi à 21h pour voir où le défi du soir mènera les deux équipes. Une chose est certaine, l’objectif est clair et net des deux côtés : gagner et laisser l’adversaire du soir derrière au classement.

F.T.

  LE PROGRAMME DE MATCH 

Articles liés: 
Toutes les actualités