Basket
header_neutre.jpg
RESERVATION PSH / PMR
Rendez-vous sur le site de notre partenaire Yoolabox.com
wainright_riga.jpg
Actualités [20/21] BCL #1 : Riga- SIG Strasbourg Présentation Résumé Statistiques Interviews Photos Vidéos

​Un braquage pour sortir du bourbier !

Pour son entrée en lice en Basketball Champions League la SIG Strasbourg était en déplacement sur le parquet des Lettons de Riga. Après avoir connu un début de match très compliqué en étant menés de 14pts après 7’, les SIGmen ont su réagir. Portée par son capitaine et grâce à un buzzer beater de Bonzie Colson, la SIG Strasbourg s’est imposée 77 à 75. On prend !

Riga débutait le match pied au plancher. Passant très rapidement un 5-0 aux SIGmen, les Lettons prenaient les commandes, profitant des errements défensifs de Strasbourg et surtout au rebond. Rien n’était simple et, après à peine plus de 2’, coach Tuovi devait prendre un temps-mort car son équipe prenait déjà une petite claque : 10-2, 2’10. Amorphes, nos joueurs prenaient de plein fouet l’énergie de Riga et après 3’30 il fallait se frotter les yeux pour croire le score : 15-4. Ish Wainright faisait son entrée et l’agressivité des Alsaciens montait un tout petit peu…Vraiment un tout petit peu car la défense strasbourgeoise ne parvenait pas à stopper l’adversaire : 25-11, 7’30. Cap’tain Dre sortait alors du bois et un 3+1 réveillait l’équipe qui scorait un petit run (1-8) pour recoller légèrement (26-19, 9’). L’homme du quart-temps côté strasbourgeois (9pts) qui plantait un buzzer beater à 3pts pour revenir à 6pts à la Fin du 1er quart-temps : 30-24 (éval : 38-24).

L’équipe allait mieux et le premier panier du 2ème quart en était une illustration. Un joli passing game permettait à Ish de planter un triple qui faisait revenir la SIG Strasbourg à trois petits points. Hélas nos joueurs laissaient aussi passer de trop nombreuses occasions de prendre les rennes. Mais qu’importe, le Momentum était entrain de tourner. DeAndre Lansdowne était remonté comme un coucou Suisse et c’est grâce à lui et lui seul que notre équipe passait ENFIN devant : 35-36, 14’30. Hélas les cinq minutes suivantes voyaient les SIGmen retomber dans leur travers et Riga en profitait sans crier gare. Fort heureusement, l’homme de la 1ère mi-temps, DeAndre Lansdowne (18pts en 15’30) sauvait les meubles et après un 2ème quart gobalement mieux, la SIG Strasbourg rejoignait les vestiaires avec seulement 4pts de retard. Mi-temps : 46-42 (éval : 57-44).

Le retour de la pause pouvait laisser penser à un retour des vieux démons côté strasbourgeois (52-43, 21’30). Mais, surprise très agréable, Jaromir Bohacik sortait un match très intéressant. Sous son impulsion, Strasbourg allait mieux et grapillait point après point. Revenus à deux unités à la 25ème minute (56-54), les SIGmen affichaient une énergie et une envie nettement supérieures au début de match et plus en adéquation avec les attentes placées en eux. Symboles de l’engagement des Strasbourgeois, les contres de Léo Cavalière et Yannis Morin faisaient du bien pour calmer les ardeurs des joueurs de Riga. Tous les espoirs étaient permis car l’équipe remportait de nouveau cette période à la suite d’un nouveau triple de Lansdowne (21pts à la 30’). Fin du 3ème quart-temps : 59-59 (éval : 66-69).

Et devinez qui permettait à la SIG Strasbourg de prendre les commandes ? DeAndre bien évidemment ! A peine revenu sur le parquet, notre capitaine permettait de faire la bascule à +2. Touché par la grâce, notre capitaine ne s’arrêtait pas là et enquillait direct un triple en surfant sur une adresse lunaire. Le 0-10 à cheval sur les deux périodes faisait chaud au cœur mais attention à ne pas lâcher la bride ! Alors que l’équipe était à +5 (61-66, 33’20), la machine se grippait et la défense strasbourgeoise laissait des largesses incroyables de nouveau à Riga qui, à la suite d’un triple de Skele seul dans un fauteuil, repassait devant : 69-68, 35’30. Méfiance et sérieux étaient attendus ! Le money time était électrique et chaque possession comptait double. Riga laissait des lancers en route et à 1’30 de la fin rien n’était décidé : 71-70, 38’30. Le stress était à son paroxysme quand Riga prenait 2pts d’avance à 18 secondes du terme mais derrière l’improbable se produisait. JB Maille ne convertissait qu’un lancer sur deux à 12 secondes du terme et Bonzie Colson prenait ses responsabilités et inscrivait un buzzer beater d’une autre planète pour remporter ce match et sortir son équipe d’un bourbier dans lequel elle s’était mise toute seule en étant menée très tôt de 14pts. Score final 75-77 (éval : 85-89).

Les statistiques du match : ici
Bonzie, bonzie, BONZIE ! Discret au demeurant jusque là, le leader de l’équipe a su répondre présent au plus important des moments pour permettre à son équipe d’arracher la victoire. Avant lui, notre capitaine DeAndre Lansdowne s’était montré exemplaire (26pts), l’énergie de Léo Cavalière s’était placée en exemple et le match de Jaromir Bohacik était peut-être un acte fondateur personnel pour celui qui se cherchait. Rien n’a été simple mais cette victoire fait du bien : une victoire au forceps mais une victoire quand même !
F.T.