Basket
header_neutre.jpg
stradim_banniere_400x1333px2021.jpg
stradim_banniere_400x1333px2021.jpg
RESERVATION PSH / PMR
Rendez-vous sur le site de notre partenaire Yoolabox.com
jefferson_wainright_lansdowne.jpg
Actualités [20/21] BCL #1 : Riga- SIG Strasbourg Présentation Résumé Statistiques Interviews Photos Vidéos

​Un nouveau départ

La SIG Strasbourg débute cette semaine une nouvelle saison européenne, la 17ème de son histoire et la 5ème consécutive en Basketball Champions League. Pour son 1er match de la saison, l’équipe est en déplacement en Lettonie afin d’affronter Riga ce mercredi 28 octobre à 18h.

Un nouveau départ… A plus d’un titre ! Bien évidemment ce nouveau départ est avant tout le retour des joutes européennes. Une saveur particulière ici et toujours apprécié à son juste titre. Et l’aura de Strasbourg en Europe n’est plus à démontrer comme en témoigne Ishmail Wainright avant le 1er match de la saison : « Nous allons jouer sur la scène européenne, avant même de parler de nous, nos ambitions, on a conscience qu’on joue pour nos fans, qu’on représente la SIG Strasbourg en Europe. Ce club a une histoire en Coupe d’Europe et son nom signifie beaucoup et je suis honoré de défendre ses couleurs en Europe. A nous de tout faire pour montrer que la SIG Strasbourg peut y être la meilleure possible ».

Voilà un discours intéressant, surtout au sortir d’une prestation face au Portel qui a fait couler beaucoup d’encre. Une défaite qui, soyons clair, n’a plu à personne ! Dès le lendemain matin du match, dimanche à 9h, tout le monde était convoqué pour une mise au point musclée. Pas certain que le repos dominical fut de mise pour nos joueurs au regard de cette journée de dimanche. Aucun secret d’équipe n’est trahi si nous annonçons que des cloches ont été sonnées afin d’être certain que l’église a bel et bien été remise au milieu du village. Coach Tuovi ne souhaite pas entrer dans le détail de cette mise au point mais consent lâcher : « S’il n’y a pas de remise en question de chacun après ce match, ce serait dramatique. On ne parle pas de s’interroger sur son cas précis mais d’un point de vue du collectif. Comment a-t-on pu les laisser gagner comme on l’a fait ? Voilà quelle était la bonne question à se poser et ce dont nous avons parlé ».

Du côté des joueurs, il est évidemment toujours facile de dire ‘j’ai compris la leçon’. Les sorties à venir vont être scrutées et le résultat encore plus ! Néanmoins lorsque l’on prend la température chez Ish, le musculeux intérieur de la SIG Strasbourg semble à la fois critique, objectif et résolu à montrer que la page est tournée : « Nous avons tiré plusieurs leçons de ce qui est arrivé samedi. Peu importe quel est le score et peu importe qui est l’adversaire, on ne peut pas se croire dans le confort. Peu importe que tu mènes de 5, 10 ou 50, il faut arrêter de se croire dans le confort parce qu’on mène ! Mais surtout, ce n’est pas la première fois que ça arrive, cette fois ci en revanche… Nous n’avons pas été professionnels. On sait ce que le coach veut mettre en place mais on a oublié notre plan de jeu. Quand tu vis une leçon comme samedi, il y a deux possibilités : soit tu la subis ou soit tu apprends. Nous, nous avons appris et compris ». Ok, ne pas mélanger confiance et confort, c’est noté. Maintenant il faut passer des paroles aux actes !

Et pour signer un nouveau départ après cette sortie de piste complétement incontrôlée, le terrain de jeu sera à Riga en BCL. Sur le papier cette équipe de Riga est invaincue en 5 rencontres domestiques. Mais aujourd’hui la SIG Strasbourg a besoin de gagner, donc qu’importe que le terrain de jeu semble être le piège parfait, l’objectif est clair : « Chaque match est important. Le dernier l’était et nous n’avons pas été à la hauteur. Aujourd’hui, inutile de voir trop loin, à nous de montrer match après match que nous nous améliorons, nous devons prouver que nous sommes meilleurs. L’objectif face à Riga est simple : gagner ! Gagner peu importe la manière, la seule chose qu’on veut c’est gagner ! ». Au sein d’un groupe réduit à 4 équipes et donc seulement 6 matches, il est clair qu’il ne faudra pas s’oublier en route car les occasions de se rattraper seront minces… Voire inexistantes.

Ainsi, commencer par une victoire à l’extérieur serait de bon aloi. Mais ce ne sera pas simple. L’analyse du coach sur Riga tend à vouloir rester prudent malgré l’ambition élevée. Attention à ne pas prendre de haut qui que ce soit… De toute façon aujourd’hui, la SIG Strasbourg ne peut clairement pas se le permettre. Coach Tuovi parle de cette équipe de Riga : « Kyle Allman peut être exceptionnel durant le match mais c’est encore difficile de savoir qui va tirer l’équipe vers le haut. Actuellement, aucun joueur ne joue plus de 22 minutes en moyenne en championnat. Cette équipe n’a pas encore montré l’étendue de tout ce qu’elle peut faire. Mais ils ont la confiance avec eux. Je les suis car il y dans l’équipe l’intérieur Alexander Madsen qui joue en équipe Nationale finlandaise. Ils jouent bien collectivement. Ils exécutent bien ce que le coach met en place ».

Un nouveau départ donc, après une défaite inacceptable. Un nouveau départ en Coupe d’Europe pour notre club toujours friand de cela. Mais surtout un nouveau départ avec en ligne de mire « un objectif connu et partagé par tout le monde ici, aussi bien dans le vestiaire que dans les bureaux : nous devons nous qualifier pour le tour suivant ». Première de l’édifice ce mercredi à partir de 18h sur le parquet de Riga ? Nous le souhaitons et le voulons tous !

Articles liés: 
Toutes les actualités