Basket
header_neutre.jpg
stradim_banniere_400x1333px2021.jpg
stradim_banniere_400x1333px2021.jpg
RESERVATION PSH / PMR
Rendez-vous sur le site de notre partenaire Yoolabox.com
wainright_peristeri.jpg
Actualités [20/21] BCL #4 : Peristeri-SIG Strasbourg Présentation Résumé Statistiques Interviews Photos Vidéos

Attendus au tournant

La SIG Strasbourg va boucler son année 2020 par un déplacement en terre hostile, sur le parquet de Peristeri. Ce mardi 22 décembre à 18h30 (en Direct sur C+ MultiSport) les SIGmen vont avoir du pain sur la planche pour tourner la page d’une année 2020, que l’on n’ose même plus qualifier tant elle restera dans les annales…

Les deux dernières sorties de la SIG Strasbourg ont fait plaisir. Une défense en place, une belle intensité, une alternance en attaque des plus intéressante et, au final, deux victoires nettes en sans bavure. Ce sentiment est d’ailleurs clairement mis en exergue par une phrase, simple et sans équivoque, du coach Lassi Tuovi : « J’ai été fier de mon équipe lors des deux derniers matches ». Peristeri ? Mis sous l’éteignoir sans coup férir. Résultat ? Moins 20 dans la musette grecque. Pau ? Dominé de A à Z sans autre forme de procès. Résultat ? Moins 23 comme cadeau de Noël pour coach Vila et ses joueurs. De quoi parader ? Oh que non ! Il suffisait d’être présent au Rhenus dimanche matin pour voir que les esprits étaient à mille lieu de ça…
Y. Morin: "maintenant il faut confirmer"
Là où certains tomberaient dans la facilité, nos joueurs étaient tous en avance à l’entraînement pour un passage en salle de musculation avant de retrouver leur coach. Evidemment la bonne humeur était largement présente, mais au moment de mettre les pieds sur le parquet la bascule a été très rapide. D’ailleurs comme le dit Yannis Morin, « on passe à autre chose ! On a tout de suite basculé sur le prochain match. On va jouer une équipe grecque, en Grèce. On s’attend à prendre des coups. Ce ne sera pas le même match qu’à l’aller. Ils vont être revanchards. Nous avons l’avantage d’avoir gagné le premier match, c’est bien, mais maintenant il faut confirmer. Le défi est là, mais la détermination de l’équipe aussi ».
.
Un dernier effort pour Yannis Morin et ses coéquipiers avant les vacances...

Coach Tuovi n’a d’ailleurs pas tardé samedi après la victoire face à Pau. Après le traditionnel débrief, dans l’intimité du bureau des coach, avec ses assistants et le Directeur Sportif, il a fait la bascule sur Peristeri en se plongeant dans leur rencontre. « L’analyse du match a commencé dès samedi soir pour mieux donner des retours aux joueurs dimanche matin pour basculer sur Peristeri qui a gagné également ce week-end » confie-t-il. Un des avantages des matches se jouant à 17h, dirons-nous... Les Grecs ont effectivement gagné (difficilement) de 4pts face à la modeste équipe de Larissa. Mais attention car, Steven Gray et sa bande, n’ont surement que peu apprécié le scénario du match aller au Rhenus. Dire qu’ils attendent de pied ferme les SIGmen semble plus proche de lapalissade que du don de voyance.
.
L’année 2020 touche à son terme et le dernier virage de la SIG Strasbourg se devra d’être bien négocié pour entamer au mieux 2021 et se donner les moyens d’avoir un avenir en BCL. « Nous allons jouer à l’extérieur, en Grèce. On sait que les équipes grecques sont traditionnellement plus en confiance et meilleures à domicile. Nous devons les respecter car, comme je l’ai dit à mes joueurs, après avoir battu Peristeri de 20pts puis Pau de 23pts, il ne faut pas changer d’état d’esprit. Il ne faut pas croire que tout va se faire automatiquement. Nous avons gagné en dominant le match aller parce qu’on avait cet état d’esprit, l’envie de combattre et la mentalité d’un outsider qui en veut. Si nous nous présentons mardi soir avec la même approche nous aurons une chance gagner ». Mais attention car cette équipe a encore changé. Et coach Tuovi donne son avis sur l’opposition à venir et la clé du match : « Ils ont changé de meneur en signant Mantzaris, une légende en Euroleague et joueur de l’équipe nationale. C’est un nouveau changement, le 4ème en un mois avec le coach. Je pense qu’ils sont dans une phase de progression vers ce qu’ils veulent être. Ils ont gagné ce week-end. Nous avons regardé et analysé ce match. Ils ont joué avec pas mal de changements de rythme et c’était une des clés de la victoire ici : gérer le rythme pour contrôler le match ».

L. Tuovi: "Il y a un peu plus de pression pour tout le monde"
Ce premier match retour de la première phase est aussi l’opportunité pour notre équipe de se rapprocher de la qualification. En effet, en cas de victoire, à 3-1, avant les deux derniers matches, les SIGmen auraient plus que jamais leur destin entre leurs mains. Une donnée que tout le monde a en tête, comme le confirme coach Tuovi : « Dès le début nous savions que chaque match était important en BCL, mais maintenant nous arrivons à un moment où les matches sont des « do or die ». Peut être pas pour nous maintenant, mais pour nos adversaires. Nous avons conscience que celui-ci est un gros match, un match important… Sans doute plus pour Peristeri qui a perdu ici de 20, mais il l’est aussi pour nous dans l’optique d’une qualification. Il y a un peu plus de pression pour tout le monde ».
.
Plus de pression ? A l’évocation de ce sujet, le mot de la fin revient à Yannis Morin qui ne passe pas par quatre chemins : « Après la victoire obtenue face à Pau, il y a beaucoup d’enthousiasme mais on aborde ce match de Peristeri avec beaucoup d’ambition ! C’est un match très important pour le club et une victoire nous aiderait à nous qualifier pour le tour suivant. L’excitation est là, mais c’est à nous de nous préparer et fixer les derniers points avant ce match. Nous sommes déterminés ».
Détermination, ambition, envie et enthousiasme ? Ok… La recette est salivante à l’approche des festins de fin d’année. Reste maintenant à mettre une dernière fois les mains à la pâte pour la concrétiser et finir sur une petite note sucrée qui ferait plaisir au moment de tourner la page de cette drôle d’année 2020…
F.T.
sig_post_1170x480peristeriex2.jpg