Basket
header_neutre.jpg
stradim_banniere_400x1333px2021.jpg
stradim_banniere_400x1333px2021.jpg
RESERVATION PSH / PMR
Rendez-vous sur le site de notre partenaire Yoolabox.com
bohacik_peristeri.jpg
Actualités [20/21] BCL #3 : SIG Strasbourg-Peristeri Présentation Résumé Statistiques Interviews Photos Vidéos

​De la belle ouvrage...

La SIG Strasbourg accueillait Peristeri dans le cadre de la 3ème journée de BCL. Après un premier quart-temps lors duquel le rythme manquait, les SIGmen ont imposé leur jeu et surtout leur défense pour s’imposer avec la manière 77-57. Une victoire qui fait du bien et qui signe un retour à la compétition de fort belle façon.

Il fallait attendre 2’30 pour voir le compteur strasbourgeois se débloquer. En effet, l’entame de match était bien timide et c’est grâce à une interception suivie d’un coast-to-coast de Yannis Morin que Strasbourg marquait. L’évolution du score était pour le moins faiblarde, mais coach Tuovi pouvait être heureux de voir son équipe prendre les commandes après un triple de Bohacik à la 5ème minute : 7-6. Léo Cavalière entrait en jeu et apportait alors un surplus d’énergie qui faisait du bien dans la peinture. Au rebond, au scoring et n’hésitant pas à aller au mastic, Léo permettait à la SIG Strasbourg de garder le cap : 11-9, 7’. Mais Peristeri passait la seconde et se mettait à jouer plus physique et cela n’était pas sans conséquences. Les SIGmen prenaient en pleine face un 0-8 qui piquait et qui permettait aux Grecs de faire un trou (11-17, 9’). Yannis Morin réduisait l’écart mais c’est bien Peristeri qui faisait la bascule en tête à la fin du 1er quart-temps : 13-17 (éval : 16-20).

Le géant Bourousis catalysait les attentions et la prise à deux systématique mise en place faisait son effet. En panne offensivement en ce début de quart-temps, Peristeri subissait la loi défensive de Strasbourg et du duo Cavalière/Morin. C’est en effet grâce à eux que la SIG Strasbourg égalisait : 17-17, 11’. Bien évidemment l’adversaire ne se laissait pas faire. Mais qu’importe, les deux paniers des Jaunes ne changeaient pas la marche en avant des Alsaciens qui enquillaient un 7-0, portés par un Yannis Morin à son avantage (9pts-6rbs à la pause) : 24-21, 14’. Hélas les snipers grecs étaient de sortie et le 2-8 qui suivait faisait mal :26-29, 15’30. Bohacik sortait alors du bois dans cette rencontre (12pts après 20’) et grâce à lui, et notamment son triple à 4 secondes de la pause, les SIGmen, appliqués lors des 5 dernières minutes, rejoignaient les vestiaires en tête. Mi-temps : 36-34 (éval : 46-33).

Discrets en 1ère période, Bonzie Colson et Brandon Jefferson revenaient de la pause avec de belles intentions et c’est grâce à eux que la SIG Strasbourg scorait un intéressant 9 à 4. Un petit run qui portait l’avance de l’équipe à +7 à la 24ème minute : 45-38. Le réveil de Jaromir était confirmé quand le coup de chaud du Tchèque, avec deux primés, portait son compteur personnel à 18 unités à la 26ème, mais surtout donnait 13pts d’avance aux siens : 51-38, 26’. Que ce 15-4 faisait plaisir mais surtout était magnifiquement amené ! Nos joueurs signaient d’ailleurs un nouveau quart très abouti et le 20 à 10 de la période en était une belle illustration. L’avantage de 12pts acquis de haute lutte n’était pas volé après 30’. Fin du 3ème quart-temps : 56-44 (éval : 75-41).

Il n’allait pas falloir vendanger lors de l’ultime période le travail fait jusque-là. En effet, la défense strasbourgeoise s’était montrée quasi exemplaire lors des 15 dernières minutes et il ne tenait qu’aux SIGmen de bâtir leur victoire sur celle-ci. Bonzie Colson l’avait bien compris et montrait l’exemple. Au four et au moulin, le numéro 50 s’employait et, grâce à lui, Strasbourg prenait 17pts d’avance à 6’ du buzzer : 65-48, 34’. Peu de temps après Ish lui prenait le pas et à 5’ de la fin le +20 au tableau d’affichage ne laissait que peu de doute à l’issue de la rencontre : 68-48, 35’. Le reste de la rencontre n’était que littérature car la défense strasbourgeoise venait de tuer dans l’œuf les espoirs de Peristeri et le réveil de Jaromir Bohacik, auteur de 21pts, faisait plaisir. En encaissant que 28 points lors des 25 dernières minutes, les SIGmen venaient de signer une victoire référence défensivement. Score final 77-54 (éval : 99-52).

Les statistiques du match : ici
F.T.
 

Le point sur le groupe E

groupee.jpg