Basket
header_neutre.jpg
stradim_banniere_400x1333px2021.jpg
stradim_banniere_400x1333px2021.jpg
RESERVATION PSH / PMR
Rendez-vous sur le site de notre partenaire Yoolabox.com
lassi_tuovi.jpg
Actualités ​L. Tuovi : « une excitation et une forte envie de rejouer »

​L. Tuovi : « une excitation et une forte envie de rejouer »

Voilà quasiment un mois qui s’est écoulé depuis le match face à Vilnius au Rhenus. Le temps est long et les entraînements répétitifs. Qu’importe, la motivation pour rejouer mardi en BCL face à Peristeri est bien présente. Afin de garder le rythme, un match d’entraînement a eu lieu hier, vendredi 6 décembre, face à Gries. Au lendemain de celui-ci, petit retour sur la préparation de la SIG Strasbourg avec le coach Lassi Tuovi.

Franklin Tellier : Dans quel état d’esprit est l’équipe après quasiment un mois sans compétition ?

Lassi Tuovi : « C’était une longue période à gérer, mais la première chose que je retiens c’est qu’on a pu soigner les différentes petites blessures et prendre soin des joueurs. Cela permettra d’avoir une équipe au complet mardi. L’état d’esprit ? je ressens surtout, jour après jour, une excitation, une envie de plus en plus forte à l’idée de rejouer et surtout avec le gros défi qui se présente devant nous ».

F.T : Vous venez de jouer un scrimmage contre Gries. Qu’est-ce que tu peux nous dire de ce match ?
L.T : « L’objectif premier était de garder le rythme. J’attendais des joueurs qu’ils montrent beaucoup d’intensité tout en jouant sur un gros tempo. Bien évidemment, c’est toujours différent quand tu joues contre un adversaire que tu ne connais pas car tu ne l’as pas réellement scouté, mais ça montre aussi la capacité à s’adapter durant le match. Nous avons testé de nouveaux systèmes que nous souhaitons mettre en application mardi ».

F.T : Que peux-tu nous dire de ce que vous avez voulu mettre en place ? Es-tu satisfait de ce que tu as vu ?
L.T : « Ce sont des adaptations mais aussi de nouvelles choses. Je ne souhaite pas en dire beaucoup plus pour le moment. Nous espérons que cela nous aidera un peu dès mardi. Mais ce n’est pas uniquement de nouveaux systèmes qui ferons la différence. Le contrôle du rythme aura aussi son importance par exemple, surtout après un mois sans jouer. Peristeri joue aujourd’hui un match de championnat. De ce point de vue ils peuvent peut-être avoir un petit avantage. C’est pour cela que jouer un scrimmage était important pour nous ».

F.T : Est-ce que certaines individualités sont ressorties plus que d’autres ?
L.T : « Le fait d’être allé jouer en équipe nationale semble avoir fait du bien à Jaromir et Ishmail. Jouer dans une autre atmosphère, voir autre chose était une bonne chose. Nous avions vu ça dès leur retour à l’entraînement. Mais attention, pour moi, dans ce genre de match, les individualités ne sont pas des paramètres que je regarde. Je ne tire pas de conclusion joueur par joueur. C’est surtout de la mise en place collective qui était attendue ».

F.T : Un mot sur Peristeri, une équipe qui s’est sacrément renforcée. Quel est ton regard sur cette équipe ?
L.T : « Ils ont de grosses ambitions et il y a beaucoup d’attentes sur eux. Ils viennent de changer de coach et signer trois nouveaux joueurs. C’est fréquent chez les équipes grecques, surtout quand il y a une grosse attente de résultat. Ils sont parmi les meilleures équipes en championnat et pourtant ils ont fait tous ces changements. Nous allons avoir face à nous une équipe de haut niveau et très motivée mardi ».

F.T : La signature de Bourousis a beaucoup fait parler mais le leader de l’équipe reste Steven Gray : meilleur marqueur de la BCL. Voilà un joueur face à qui il va falloir défendre le plomb…
L.T : « Gray est un joueur avec qui tu vis et tu meurs. Il joue à un niveau incroyable et il est clair qu’il va falloir le contenir. De plus, la venue de Bourousis change aussi la donne à ce niveau. Défendre dur et sortir au-delà de la ligne à trois points va aussi créer des espaces à l’intérieur, et avec Bourousis… Ce sera à mon sens le défi majeur pour notre défense. Réussir à défendre dur sur leurs arrières sans pour autant laisser trop de libertés à leurs intérieurs. Mardi, notre défense sera la clé pour réussir à remporter ce match ».

F.T : La SIG Strasbourg a perdu ses 6 derniers matchs à domicile en BCL lors des deux dernières saisons. Il est temps que cette série s’arrête…
L.T : [il coupe] « Difficile de parler de la saison dernière. Le passé c’est le passé et les joueurs ne sont plus les mêmes. Mais, la chose qui est certaine, c’est qu’il faut protéger son terrain. Nous sommes allés chercher une victoire à l’extérieur pour ensuite perdre à la maison. Ce n’est pas possible. Si on ne gagne pas à domicile, on ne peut pas espérer se qualifier dans ce genre de compétition. Il faut gagner chez nous ».