Basket
header_neutre.jpg
stradim_banniere_400x1333px2021.jpg
stradim_banniere_400x1333px2021.jpg
RESERVATION PSH / PMR
Rendez-vous sur le site de notre partenaire Yoolabox.com
wainright_pau.jpg
Actualités [20/21] JeepElite #11 : SIG Strasbourg-Pau Laq Orthez Présentation Résumé Statistiques Interviews Photos Vidéos

Tout en maîtrise

Pour sa seule et unique sortie en Jeep® ÉLITE de décembre la SIG Strasbourg recevait Pau-Lacq-Orthez. Un match préparé aux petits oignons par les SIGmen qui ont dominé sans difficulté les Palois pour s’imposer 94-71 et signer une 4ème victoire en championnat.

La pression défensive des SIGmen se faisait sentir dès l’entame du match. Provoquant les pertes de balles des visiteurs, la SIG Strasbourg mettait à profit ces occasions pour prendre les commandes : 7-4, 3’30. Yannis Morin montrait une belle fougue. Un peu trop même, car une faute technique venait ternir le tableau, mais qu’importe l’équipe maintenait le cap. Les entrées du capitaine Lansdowne et Leo Cavaliere amenaient même un surplus de jus. Les 5pts de Dré, puis son bijou de caviar pour Cavalière, permettaient à l’équipe de passer à +7 : 17-10, 6’30. Pau répondait avec un mini 0-5, mais Dré nous sortait un quart-temps de grande qualité. Grace à lui (7pts-1rb-1pd) et l’inévitable Bonzie Colson, la SIG Strasbourg bouclait la période sur un coquet 10-5. Fin du 1er quart-temps : 23-15 (éval : 32-13).

Le deuxième quart-temps mettait en avant la belle perf de Ish Wainright. Sur tous les fronts, le musculeux intérieur strasbourgeois portait sur ses larges épaules l’équipe. Au rebond, à l’interception et au scoring, Ish était exemplaire. C’est sans discussion grâce à lui que la SIG Strasbourg s’envolait au score (34-23, 15’30). Petit moment cocasse quand Yannis Morin, poste haut, se prenait pour un meneur, mais qui finalement voyait sa passe finir… dans le panier : on prend ! La confiance dirons-nous, car derrière le pivot strasbourgeois enchaînait et les Alsaciens prenaient la poudre d’escampette : 40-26, 17’. L’équipe affichait un jeu des plus agréables et portée par son trio US Lansdowne/Wainright/Colson (26pts à 3) la SIG Strasbourg finissait fort. Mettant sous l’éteignoir Justin Bibbins et consorts, l’équipe de coach Tuovi, voguant sur un sympathique 52% de réussite, rejoignait les vestiaires à +14. Mi-temps : 47-33 (éval : 58-30).

La SIG Strasbourg dominait son sujet et le retour de la pause le confirmait. Un saillant 7-0 en 1’30 permettait à Wainright and Co de passer la barre des 20 points d’avance : 54-33, 21’30. Mais Jérémy Leloup sortait de sa boîte. Da Wolf montrait qu’il n’allait pas falloir lever le pied, car l’ancien SIGman était signataire d’un 1-10 qui faisait mal : 55-43, 24’. Mais, alors que Pau commençait à reprendre du poil de la bête, Brandon Jefferson trouvait la mire à 3pts et Leo Cavalière jouait des coudes pour calmer les ardeurs paloises. Ainsi, après un retour à 11pts des visiteurs, les SIGmen se remettaient en ordre de marche et à la 26ème minute tout allait mieux : 61-45. La rencontre avançait, mais la SIG Strasbourg perdait en chemin son pivot Yannis Morin victime d’une grosse béquille et obligé de quitter ses partenaires. Malgré ce déboire, la SIG Strasbourg poursuivait sa marche en avant et les 3 dernières minutes voyaient Jefferson et autres scorer un 12 à 3 qui pliait quasiment déjà le match. Fin du 3ème quart-temps : 73-51 (éval : 92-46).

Les visiteurs ne posaient pas pour autant les armes à terre mais la seconde lame ne tardait pas et, à la suite d’un 7-0, l’écart grimpait à +26 : 80-54. Coach Vila prenait un temps-mort mais son équipe n’y était plus. Le reste du quart n’était plus qu’une formalité. Les SIGmen voguaient vers une victoire sans encombre en dominant Pau dans les grandes largeurs. Le chrono s’écoulait et le score prenait de plus en plus d’ampleur (85-58, 36’). L’avance des SIGmen allait même atteindre +29 mais qu’importe. Avec un capitaine exemplaire en mode MVP (17pts-5rbs-4pds-19 d’éval), Bonzie toujours aussi important (22pts-5rbs-23 d’éval), Brandon clutch (15pts à 4/7 à 3pts) ou encore Ishmail et Léo très solides, la SIG Strasbourg écrasait l’EBPLO sur le Score final de 94-71 (éval : 113-65).

Les statistiques du match : ici
F.T.