Basket
header_neutre.jpg
stradim_banniere_400x1333px2021.jpg
stradim_banniere_400x1333px2021.jpg
RESERVATION PSH / PMR
Rendez-vous sur le site de notre partenaire Yoolabox.com
bohacik_vilnius.jpg
Actualités [20/21] BCL #3 : SIG Strasbourg-Peristeri Présentation Résumé Statistiques Interviews Photos Vidéos

​Un sacré retour au jeu

Après quasiment un mois sans match officiel, la SIG Strasbourg accueille l’équipe grecque de Peristeri ce mardi 8 décembre à 18h (match à huis-clos et en direct sur Canal+ Sport).

Un mois sans match officiel. Un mois d’entraînement. Un mois à ronger son frein en attendant de pouvoir croiser de nouveau le fer. C’est long, très long. Il suffit d’assister à un entraînement ces temps-ci pour bien saisir l’envie, l’impatience de se mesurer à d’autres joueurs que ses potes. Les SIGmen montrent une belle énergie dans l’intimité du Rhenus mais il est clair qu’ils aimeraient lâcher les chevaux et stopper toute forme de retenu face à un adversaire. Comme le commente coach Tuovi, l’équipe n’a pas été avare en entraînements : « Nous nous sommes beaucoup entraînés. Mais nous avons dû faire une pause dans notre préparation avec la fenêtre internationale. Cela a fait du bien de faire aussi une pause durant laquelle il y avait un peu moins d’intensité. Nous avons connu deux périodes : avant la pause avec de gros entraînements, durs et avec du travail sur la condition physique et, après le retour de tout le monde, plus de tactique et un scrimmage contre Gries ».

Une chose est certaine, la venue de Peristeri dans le cadre de la 3ème journée de BCL est attendue. Mais attention car se présente une équipe qui a fière allure. Bien évidemment Steven Gray, meilleur marqueur de la compétition, canalise les attentions mais il n’est clairement pas seul. Et comme, en prime, le club vient de se doter d’un nouveau coach et de trois nouveaux joueurs, dont le géant Yannis Bourousis, la tâche qui se présente devant la SIG Strasbourg semble relevée.

Evidemment jouer une équipe grecque signifie avoir surement quelques douleurs aux côtes le soir en se couchant, mais, au-delà de ça, Peristeri n’est de toute façon pas à prendre à la légère. Bien parti en Championnat, ils ont néanmoins opéré ces changements. Encore en rodage, comme l’indique leur défaite samedi face à un club en difficulté (mais qui venait d’opérer des changements aussi !), les Jaunes et Bleus débarquent en Alsace avec l’envie de donner la victoire à ce nouveau groupe. Lassi Tuovi : « Peristeri a joué samedi. C’est une bonne chose car, comme cela, nous avons pu analyser un peu leur jeu après ces changements. Bien évidemment quand tu signes un nouveau coach et de nouveaux joueurs, ça peut prendre du temps à se mettre en place. Mais ils seront à coup sûr meilleurs demain. Mais, pour être honnête, ils sont puissants, ils jouent dur, ils sont imposants donc, si on entre dans un match basé sur le combat physique nous avons peu de chance de l’emporter. Il faudra jouer dur, c’est une évidence, mais nous devons surtout imposer notre rythme, du jeu rapide et être athlétique ».

Une chose est certaine, l’envie de rejouer est bien là, même hélas dans la froideur d’un huis-clos une nouvelle fois de mise. « Nous sommes très excités, motivés. On a faim et nous avons fait le plein d’énergie. Donc, si nous parvenons à canaliser et utiliser tout cela au mieux ça va donner quelque chose d’intéressant. Mais c’est un défi après une pause aussi longue. Le contrôle du rythme sera important », martèle d’ailleurs le coach. Il enchaîne d’ailleurs en ajoutant : « Après notre premier match gagné et après le match à domicile contre Rytas qu’on aurait dû gagner, ça faisait long à attendre avant de revenir et jouer. C’est le second match à domicile. Après le scénario du premier, celui-ci est important pour le futur. Une victoire ne serait pas juste une victoire, ce serait un pas important dans l’optique du classement final ».

Cela fait bien longtemps que le club et ses supporters n’ont pas connu une victoire à domicile en Coupe d’Europe. En effet, depuis le 29 octobre 2019, six défaites au Rhenus sont venues entacher le bilan strasbourgeois. Le match qui arrive n’aura rien d’une sinécure, néanmoins, il constitue à coup sûr un objectif dont la seule issue voulue est la victoire. Coup d’envoi à 18h, à huis-clos, en direct sur Canal+ Sport.
 

sig_post_1170x480peristeri1.jpg
Articles liés: 
Toutes les actualités