Basket
RESERVATION PSH / PMR
Rendez-vous sur le site de notre partenaire Yoolabox.com
lansdowne.jpg
Actualités CDF 20/21 : 1/8ème Cholet-SIG Strasbourg Présentation Résumé Statistiques Interviews Photos

Lansdowne le ton !

Pour son premier match de 2021, la SIG Strasbourg se déplaçait à Cholet dans le cadre des 1/8ème de la Coupe de France. Avec un effectif réduit lié aux absences, nos joueurs ont affiché un courage et une envie folle pour l’emporter 78-82. Portée par un exemplaire capitaine DeAndre Lansdowne qui donne le ton en ce début d’année, la SIG Strasbourg se qualifie pour les quarts de finale. Cette équipe a du cœur !

Notre Capitaine DeAndre Lansdowne montrait l’exemple en début de match, mais Cholet était bien en place et, après 4’, les deux équipes étaient au coude à coude : 10-7, 4’. La confiance était choletaise et le run encaissé par les SIGmen en était le symbole. En effet, à l’issue d’un 11-1, les locaux prenaient un avantage : 16-8, 6’30. Fort heureusement, notre sniper Jefferson avait la main chaude et, grâce à lui et Captain Dré (8pts dans le Q1), Strasbourg recollait : 16-13, 7’30. Mais les joueurs des Mauges ne levaient pas le pied et rapidement le gap entre les deux équipes arrivait à 10pts : 23-13, 9’. Nos joueurs étaient débordés et au final le retard était de 8pts à la Fin du 1er quart-temps : 23-15 (éval : 30-18).

Nos joueurs se démenaient pour rester dans le match. La défense se durcissait et offensivement Jaromir Bohacik prenait ses responsabilités (8pts à la mi-tps) pour permettre à Strasbourg de revenir à 5pts : 27-22, 14’. Et quand la défense va, le reste suit. La preuve, avec la suite qui donnait raison à l’investissement de nos joueurs. Avec en fer de lance, un très bon DeAndre Lansdowne (16pts à la pause), la SIG Strasbourg passait la seconde. Coach Kunter prenait un temps mort, mais rien n’y faisait, Dré était en feu. A la conclusion d’un dunk, un 0-9 permettait à Strasbourg de mener (27-28). La défense strasbourgeoise venait de montrer de belles choses durant 10min et les 10 petits points inscrits par Cholet dans la période en était la belle image. Au final, Strasbourg, après avoir accéléré en 2ème quart-temps, menait à la Mi-temps : 33-37 (éval : 40-44).

Le retour des vestiaires voyait le show Jefferson faire son œuvre. Inarrêtable, le lutin de la SIG Strasbourg giflait les Choletais à 3pts en enquillant 3 primés plus difficiles les uns que les autres. Grâce à lui, notre équipe conservait son avance : 42-48, 26’. Mais Cholet enchaînait les exploits et ne lâchait bien évidemment rien. Petit à petit, les locaux grapillaient leur retard et égalisaient même à quelques secondes de la fin du quart. Il fallait un joli panier à 0 degré du capitaine DeAndre Lansdowne pour continuer à mener après 30’. Au final, Cholet remportait la période 19-17 mais les SIGmen n’abdiquaient pas. Fin du 3ème quart-temps : 52-54 (éval : 64-62).

En revanche, les 10 dernières minutes démarraient avec des Choletais qui sautaient à la gorge des SIGmen. Conséquence directe : les pertes de balles pleuvaient sur les têtes strasbourgeoises et Cholet revenait encore plus proche : 58-59, 33’. Leo mettait alors le nez à la fenêtre à 3pts, mais les locaux étaient là et la fin du match s’annonçait tendue entre deux équipes au coude à coude : 59-64, 35’. La défense de Cholet affichait de grandes largesses et l’équipe de coach Tuovi en profitait, à l’image de Léo qui faisait une excellente fin de match au côté de Brandon en mode assassin silencieux : 67-74, 38’30. Alors qu’on pensait le match gagné, Cholet mettait le bleu de chauffe pour recoller à 3pts à 52 secondes la fin : 72-75, 39’. Attention ! La pression était forte, Cholet revenait même à 2pts à quelques secondes de la fin, mais les SIGmen avec le cœur ne craquaient pas pour s’imposer sur le SCORE FINAL : 78-82 (92-95).

Les statistiques du match : ici
Portée par un capitaine EXEMPLAIRE (22pts à 10/14) et un Brandon Jefferson crucial au meilleur moment (21pts dont 17 en 2ème mi-temps), la SIG Strasbourg arrache sa qualification pour les 1/4 de finale de la Coupe de France. Privé de Yannis Morin blessé et de Ike Udanoh pas encore qualifié, la tâche s’annonçait difficile mais nos joueurs l’avaient dit : ils ne lâcheraient rien ! Un très beau résultat qui permet de bien commencer 2021 et d’emmagasiner de la confiance avant la venue de Riga mercredi prochain. Bravo Messieurs !
F.T.
cholet_tuovi_lansdowne_bohacik_wainright_miyem.jpg