Basket
header_neutre.jpg
stradim_banniere_400x1333px2021.jpg
stradim_banniere_400x1333px2021.jpg
RESERVATION PSH / PMR
Rendez-vous sur le site de notre partenaire Yoolabox.com
equipe.jpg
Actualités [20/21] JeepElite #9 : Roanne- SIG Strasbourg Présentation Résumé Statistiques Interviews Résumé Espoirs

Six qui prend

En déplacement à Roanne, la SIG Strasbourg a assuré l’essentiel en signant une 6ème victoire de suite toutes compétitions confondues. Même si les joueurs se sont fait quelques frayeurs, avec notamment un dérapage incontrôlé lors du 2ème quart-temps ou une fin de match en dent de scie, l’essentiel est bel et bien acquis. En remportant 78-82 ce match Strasbourg bascule en positif en Jeep® ÉLITE (5V/4D).

Notre équipe commençait de la meilleure des manières cette rencontre. Bonzie Colson revêtait ses habits de patron et la SIG Strasbourg déroulait son jeu. Ainsi après 3’ le score était sans appel : 0-11 ! Les SIGmen asphyxiaient les joueurs de Roanne qui ne parvenaient même pas à capter le moindre rebond. La Chorale finissait par débloquer son compteur, mais l’évaluation après 4’30 en disait déjà long sur la domination strasbourgeoise : 0-16. Qu’importe les 5pts Roannais, l’excellente défense de Léo Cavalière tuait dans l’œuf toute velléité des locaux. Et comme, en prime, Brandon Jefferson trouvait déjà la mire à 3pts (3/7 dans le quart), Strasbourg faisait cavalier seul : 7-16, 4’30. Le plan se déroulait sans accroc et, le temps passant (12-21, 8’), les Rouges gardaient le cap en dominant sans partage la bataille du rebond, 4-14(!). Le small ball de coach Tuovi posait de gros problèmes à l’équipe de JD Choulet et au final, après 10 minutes, les SIGmen menaient somme doute logiquement. Fin du 1er quart-temps : 14-23 (éval : 12-27).

Mais attention ! Inutile de se voir arriver avant la fin. Le début du 2ème quart-temps le rappelait de manière bien amère. En encaissant un 6-0 en 2’, les SIGmen voyaient les Roannais revenir à 3pts (20-23, 12’), ce qui n’était pas du goût de coach Tuovi qui prenait un temps-mort pour sonner quelques cloches. Bonzie Colson y allait de son panier au retour sur le parquet, mais la machine était sacrément grippée et Roanne se muait en rouleau compresseur. Si flamboyant durant le 1er quart, la SIG Strasbourg n’affichait plus du tout le même visage et Roanne prenait les commandes à la 14ème minute : 27-26. Le duo Francisco/Reddic (20pts à la pause) se démenait et, chemin faisant, la Chorale creusait son avance : 34-28, 17’. Ne nous mentons pas, ce quart-temps était un véritable calvaire, un chemin de croix, tant l’équipe déjouait. Qui aurait pu imaginer Strasbourg n’inscrire que 5pts après 9’ ? Peu de monde. Bien entendu Roanne n’attendait pas Strasbourg et les 25pts pris de plein fouet en 10’ permettait aux locaux de faire la bascule en tête. Mi-temps : 39-35 (éval : 44-35).

Les murs tremblaient à la pause et l’effet escompté, le réveil de notre équipe, arrivait. Ce réveil était orchestré par Ish qui plantait 8pts de rang, ponctuant un 0-10 en 1’20 qui faisait beaucoup de bien et permettait à Strasbourg de reprendre les commandes : 41-45, 22’. Roanne répondait à ce run par deux paniers mais DeAndre & Co étaient beaucoup mieux et, après 25’, Strasbourg était toujours devant : 46-50. Face à l’adversité le capitaine Lansdowne se montrait exemplaire dans ce quart et ses 7pts faisaient du bien, surtout lorsque Bonzie Colson lui prenait le pas pour passer un 3-12 à Roanne : 53-62, 28’30. Ça fait du bien ! La Chorale subissait l’intensité retrouvée des Alsaciens et nos joueurs passaient 32 pions aux locaux pour mener après 30’ de 8pts. Fin du 3ème quart-temps : 59-67 (éval : 61-75).

Le dernier quart ne montrait pas le plus beau jeu de l’histoire. En effet, avec un bien maigre 0-5 en 5’, le score ne bougeait plus beaucoup. Qu’importe, ce scénario profitait aux SIGmen puisque le temps qui s’écoulait était en leur faveur : 59-72, 35’. Et alors que tout le monde s’endormait devant le match ou presque, nos joueurs s’endormaient également sur leurs lauriers et les locaux en profitaient pour grapiller…grapiller…grapiller… Un 17 à 8 faisait mal et surtout nos joueurs se faisaient peur inutilement, tant quelques minutes auparavant ce match semblait plié. Mais, même si Roanne revenait à 4 petits points dans le money time (74-78, 39’), nos joueurs assuraient l’essentiel en repartant de la Hall Vacheresse avec la victoire sur le SCORE FINAL DE 78 à 82 (82-93).

Les statistiques du match : ici
Portée par un quatuor US de qualité la SIG Strasbourg bascule dans le positif en Jeep® ÉLITE en signant une 5ème victoire en 9 matches, la sixième de rang. MVP de ce match Bonzie Colson (20pts, 4rbs, 2cts) s’est montré exemplaire d’abnégation et d’envie, Brandon Jefferson a noirci la feuille comme à son habitude (17pts, 3rbs, 2pds, 2ints), Ish Wainright est resté fidèle à lui-même (13pts, 6rbs, 2pds) et signe le meilleur ratio de l’équipe +17 et enfin le capitaine Lansdowne a mis le nez à la fenêtre lors d’un magnifique 3ème quart de sa part (12pts) pour montrer l’exemple. Une victoire qui fait du bien et qui permet de regarder vers le haut en championnat. 
F.T.